alexametrics
lundi 06 décembre 2021
Heure de Tunis : 04:17
Dernières news
Kaïs Saïed appelle le gouvernement à continuer à travailler sous le contrôle du peuple
22/10/2021 | 17:00
1 min
Kaïs Saïed appelle le gouvernement à continuer à travailler sous le contrôle du peuple

 

Le président de la République, Kaïs Saïed, a reçu, ce vendredi 22 octobre 2021, la cheffe du gouvernement Najla Bouden à Carthage.

 

Le chef de l'Etat a salué, à cette occasion, les efforts déployés par le gouvernement, l’exhortant à continuer à travailler avec la même constance et détermination « sous le contrôle du peuple ».

 

Kaïs Saïed a estimé, en revanche, que ce qui se passe  à Sfax est un crime contre le peuple, et a appelé à trouver d'urgence une solution radicale aux problèmes environnementaux, de coupures d'eau et d'électricité, et à confronter, dans le cadre de la loi, toutes les pratiques et manœuvres « auxquelles recourent certaines parties pour maltraiter les citoyens et violer leurs droits ».

 

 

M.B.Z

22/10/2021 | 17:00
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Hassine
« sous le contrôle du peuple »..!
a posté le 23-10-2021 à 07:28
***
Abel Chater
Il faut vraiment cesser de parler au nom d'un peuple qui compte au moins 10 millions.
a posté le 22-10-2021 à 21:52
Il est possible de parler d'une Nation, afin d'unir toutes les tendances sociopolitiques d'un ou de plusieurs pays réunis. Mais il est impossible de parler au nom de tout un peuple, dans n'importe quelle démocratie de ce monde, pour ne désigner que ses propres soutiens. Surtout lorsqu'on se trouve en affrontement direct avec ses opposants politiques. Des opposants qui sortent par milliers dans la rue, ne peuvent en aucun cas appartenir à ce peuple dont nous parle le président Kaïs Saïed.
Que reste-t-il donc en dehors de ces béni-oui-oui habitués à applaudir depuis 1956, qui ont été chassés par la Révolution du 14 janvier 2011!!!
Ce que notre président Kaïs Saïed, semble l'ignorer, c'est qu'il ne pourra jamais y avoir d'applaudisseurs dans les vrais démocratie. Il n'y a que ceux qui désapprouvent et huent ou ceux qui sont contents et qui restent calmes chez eux, sans avoir besoin de crier ni de hurler dans les rues.
Cette ruse du Saffah Sissi d'Egypte, qui fait sortir les familles de ses serviteurs dans l'armée égyptienne, pour qu'elles l'applaudissent, n'a pas bien marché en Tunisie. Il l'a transportée au Soudan, pour soutenir son ami le putschiste général Abdelfattah Abdelrahman Al-Bourhane. Mais même là, elle ne réussira pas.
Donc, qu'on cesse de parler au nom du peuple et qu'on cesse de parler unilatéralement d'une autre révolution. Car, la révolution se fait par le peuple contre les dictateurs et les despotes. Il n'y a jamais eu de révolution contre la liberté et la démocratie, en dehors des urnes électorales. Tout autre renversement, n'est qu'un coup d'Etat par la force des armes à feu. Aucune autre désignation n'est possible.
Allah yostir Tounes.
Campus
Ce n'est pas normal
a posté le 22-10-2021 à 19:14
Et si une partie de ce peuple était des éternels insatisfaits qui veulent tout et maintenant ? Amélioration du pouvoir d'achat, créations d'emplois, abolition de la médecine à double vitesse, idem pour l'enseignement, démocratisation de l'eau saine et potable...
Le peuple ne peut pas être tout à fait conscient des priorités. Et pour cela, le devoir de réserve s'impose. Un effort pédagogique ne fera de mal à personne. Parce qu'en réalité, les tunisiens ont besoin et en toute urgence d'un beau parleur qui saura faire admettre les sacrifices et éviter les errements qui ont caractérisé les 10 dernières années.
Parlant de la volonté générale, JJ Rousseau prévenait : " ..mais le peuple peut se tromper ".
Notre Président sait que cette mise en garde est toujours au programme de 1ère année droit constit.
ABDEJLIL BELLIL
SITUATION à SFAX
a posté le 22-10-2021 à 18:50
Le Président ne peut pas tout faire quand on a une population dans sa majorité n'a connu que la corruption de ses dirigeants. Et, ces mêmes dirigeants qui ont été évincés puisqu'ils ont commis des délits ou des infractions continuent à mettre les bâtons dans les roues pour que la situation s'aggrave.
TunPat
Hum!
a posté le 22-10-2021 à 18:41
Sous le contrôle du peuple ? c'est quoi ça ? comment ça ? puisqu'on n'a plus de Parlement ?
c'est intéressant ça , Ah oui j'adhère , comme je suis un bout de peuple et donc par extension je suis le peuple , le Lundi prochain je vais me présenter à Madame Bouden au premier ministère pour un contrôle inopiné du programme d'activité de la semaine de Mme Bouden et voir particulièrement si elle a pris les mesures adéquates pour résoudre le problème des déchets de Sfax et ceci en application des directives du Président de la République données à Mme Bouden , " de travailler sous le contrôle du peuple ". Si le peuple veut dire autre chose , alors s'il vous plaît dites-le moi .
Optim
@TunPat
a posté le à 19:45
Nous, KS Grand Maître du Verbiage, après avoir torpillé toutes les institutions constitutionnelles, sommes devenus l'incarnation et l'unique voix du peuple.
TunPat
Ok
a posté le à 05:36
Merci , vous confirmez que je suis un bout de peuple et donc par extension le peuple et donc suite aux directives présidentielles , j'ai le plein droit d'aller contrôler madame la première ministre ( la pauvre ) qu'en sera t'il , si au lieu que j'aille la contrôler par moi même , un millier de personnes iraient à la Kasbah pour la contrôler ? Je n'aimerais pas être à sa place franchement !
Madame Bouden , je vous souhaite vraiment bonne chance , parceque votre place n'est nullement à envier , vous êtes entre le marteau et l'enclume qu'Allah vous vienne en aide .
Adnène
Que les responsable de la détérioration de Sfax, Tunis soient présentés enjustice
a posté le 22-10-2021 à 18:31
Il faudrait transmettre les saboteurs à la justice. Jusqu'à quand ceux qui dégradent l'environnement des villes, restent impunis. Que chacun assume ses responsabilités, et celui qui n'est pas à la hauteur du travail pour lequel il est payé, soit renvoyé, ça suffit de voir le pays s'écrouler de partout jour après jour.....On n'entend aucune condamnation des responsables de toutes ses dégradations ....bien au contraire ils sont à l'aise dans leur maisons super-confortables.
Forza
Un gouvernement travaille sous le contrôle du parlement
a posté le 22-10-2021 à 17:45
Et pour Sfax, est-ce que Saied a oublié qu'il a tous les pouvoirs depuis le 25 juillet ? c'est lui le responsable des coupures. C'est lui qui a viré le gouverneur sans le remplacer, Gafsa va avoir la même situation. On limoge et on oublie de nommer.
Warrior
Qayselabidine ben Kadafi .... réinvente la Jamahiriya ................................
a posté le 22-10-2021 à 17:18
Qayselabidine ben Kadafi : c'est peuple qui controle le gouvernement. moi je ne suis que le guide ....
loo
j'ai pitié pour elle
a posté le 22-10-2021 à 17:11
mesquina Mme Bouden! vous aurez de la patiente jusqu'à quand?
Welles
Quel peuple ?
a posté le 22-10-2021 à 17:11
Même le grand Karl Marx n'a pas osé parler de peuple, il a utilisé des concepts comme celui de classes avec sa fameuse théorie de « la lutte des classes « ; alors monsieur le président arrêtez d'enfumer la populace .
DHEJ
Constituocop ne sait que..
a posté le 22-10-2021 à 17:08
Appeler à trouver d'urgence une solution...

Il est un BHIMCOP!