alexametrics
samedi 29 janvier 2022
Heure de Tunis : 07:29
Dernières news
Kaïs Saïed à Marouen Abassi : Je n’ai pas le monopole de la pensée !
06/12/2021 | 21:54
2 min
Kaïs Saïed à Marouen Abassi : Je n’ai pas le monopole de la pensée !

 

Le président de la République, Kaïs Saïed a reçu ce lundi 6 décembre 2021 le gouverneur de la Banque centrale (BCT), Marouen Abassi; pour discuter de la situation économique et financière dans le pays, mettant l’accent sur l'harmonie entre les différentes institutions de l’Etat. 



Kaïs Saïed a indiqué lors de cette rencontre : “Nous traversons des circonstances historiques, et nous devons sauver notre pays des griffes de ces gens-là. Ces gens, responsables auparavant, qui parlent de la Tunisie à l’étranger, comme si c’était une marchandise. Le ministère public doit jouer son rôle pour engager les poursuites judiciaires contre ceux qui incitent contre l’Etat et ses institutions. Il doit, également, jouer son rôle pour la restitution des biens spoliés. Des milliards que je ne peux comptabiliser. Vous êtes au courant de toutes les manœuvres à travers la Commission Tunisienne des Analyses Financières. Ils tentent de nous présenter certains comme étant des sauveurs de la Tunisie alors qu’ils devraient être devant la justice”. 


Le chef de l’Etat a poursuivi en assurant : “Je n’ai pas le monopole de la pensée, et j’écoute les autres avis, parce que le dialogue est indispensable, mais le dialogue ne peut avoir lieu qu’avec les honnêtes. D’ailleurs la prochaine étape sera annoncée dans les prochains jours afin qu’on puisse surmonter cette situation”. 


Et d’ajouter : “Je sais que vous êtes venu avec des propositions pour sauver les finances publiques, mais elles ne peuvent être concrétisées tant qu’il y a des gens qui essayent de nuire à l’Etat et le dérobent, pour parler de démocratie par la suite. De quelle démocratie parlent-ils? C’est le pouvoir qu’ils cherchent. Cependant, ils divaguent et se trompent s’ils pensent parvenir à leurs fins à travers les liens de parenté”. 




S.H



 


06/12/2021 | 21:54
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Mansour Lahyani
A la bonne heure ! Saïed est enfin en rémission !
a posté le 07-12-2021 à 10:36
La guérison est donc en vue ! Le mal pernicieux qui avait subitement frappé Saied, un jour de malheur, semble donc en voie de se rétracter, pour lui permettre de récupérer ses sens - surtout le bon, qui n'a donc pas fait définitivement ses valises !! On s'en doutait bien ce n'était qu'une affaire de patience... Puisse le Président se souvenir d'en faire montre à toutes les occasions, même lorsqu'il met tel infortuné ministre sur le grill et de l'accabler de ses remarques, souvent à propos de sujets qui ne le concernent en rien !!
Louken eddonia donia, le peuple tunisien devrait sortir manifester son incommensurable joie à cette occasion, dont il commençait à désespérer...
A4
Du jamais vu !
a posté le à 16:28
Un dieu qui se met à douter de sa propre existence !!!
zedache
Propositions rejetées sans examen
a posté le 07-12-2021 à 10:11
Ce n'est pas sur le "monopole de la pensée" que vous auriez dû titrer -- aucun homme politique même le plus despote, aucun penseur même le plus dogmatique ne l'a jamais sérieusement prétendu --, mais sur le refus des solutions que le Gouverneur de la BC Marouane Abassi est venu proposer à Kaïes Saëd pour sortir le pays du marasme et qu'il a refusées d'avance, peut être sans examen. "Je sais que vous êtes venu avec des propositions pour sauver les finances publiques, mais elles ne peuvent être concrétisées tant qu'il y a des gens qui essayent de nuire à l'Etat et le dérobent, pour parler de démocratie par la suite". Décryptage : Kaës Saëd a des idées arrêtées. Il veut d'abord en prenant son temps en finir avec le régime parlementaire, quoi qu'il advienne et quoi qu'il en coûte au pays en retard de croissance et en tension politique et sociale. Il est obsédé au sens littéral du terme par les fortunes prétendument planquées à l'étranger et/ou à l'intérieur et dont il avoue naïvement qu'il n'en sait rien lui même. Il veut s'en accaparer avant de procéder quelque mesure que ce soit pour libérer le pays de ses entraves. Sa seule solution semble être la suivante : la planche à billets, qui conduirait la Tunisie droit dans le mur en moins de temps qu'on ne le pense et sans doute pour plusieurs générations. Pourtant en bon professeur de droit, il doit savoir qu'il existe des procédures souvent complexes pour ramener l'argent planqué, qu'il faut s'appuyer sur des dossiers solides que, selon toute vraisemblance, aucun ministère n'a, et qu'il faut préparer une défense "chiadée" pour aller se confronter aux ténors des banques internationales et des fonds financiers vautours. C'est ce travail de fond qu'il faudrait engager au lieu de se complaire dans l'incantation qui ne mange pas de pain, et rétablir entre temps la confiance avec les investisseurs nationaux et internationaux (ils ne sont pas tous malhonnêtes) en leur proposant une vision claire de la voie dans laquelle veut s'engager l'Etat. Tout autre démarche est une perte de temps. Elle est vouée à l'échec.
Soussi
Abassi
a posté le 07-12-2021 à 09:26
Mr Abassi c est lui qui doit etre ecouter
sarra
bla bla bla blaaaaa
a posté le 07-12-2021 à 09:16
Toujours le même monologue, toujours le même refrain... on n'en peut plus. Il faudrait qu'il redescende sur terre! On est foutu! Et lui il est là à répéter la même chose "le problème c'est pas nous, le problème c'est les autres, les voleurs qui nous pillent..." Ok on a compris mais entre temps, ça fait deux ans que vous êtes au pouvoir, qu'avez-vous fait? à part nous sortir le même refrain matin et soir. Même votre chef du gouvernement est invisible... Vous n'avez même pas su choisir la personne à la hauteur du m...ier dans lequel on est! Et le pire dans tout ça, c'est que nous tunisiens vivons bel 9odra al ilahya! On est là à consommer à outrance, à encombrer les cafés, les bars, les resto, à voyager en Turquie, à se faire des liftings et du gonflage de bec... à croire que personne ne prend les choses au sérieux. Mais réveillez vous! on est foutu! Commencez à faire vos stocks de vivres... demain il n'y en aura plus pour... personne!
Mansour Lahyani
Non, Sarra, ne soyez pas aussi désespérée...
a posté le à 11:11
Si j'ai bien lu, et bien compris, le Kayssar semble en voie de guérison... Vous verrez que, très bientôt, le pays sera dans de meilleures conditions - si son président maintient le cap qu'il semble avoir enfin pris ! S'il a déclaré aussi spectaculairement qu'il n'a pas le monopole, s'il confirme que beaucoup d'autres que lui ont également une pensée, qui pourrait être utile... rien n'est définitivement perdu, et on ira bientôt en Turquie pour admirer ce qu'ont laissé les prédécesseurs de celui qui a actuellement le monopole de la pensée et de l'action, l'autre qayssar honni !
landolsi
tartuffe
a posté le 07-12-2021 à 08:33
bcp de blabla. il n'a rien fait contre les réseaux mafieux.Rien fait sur la spéculation des denrées alimentaires; les frigos illégaux sont tjs là ; Rien fait sur les dossiers Belaid, rien fait
contre ghannouchi et le financement de son parti ect ect....
QUE DES PAROLES CREUSES .
C'??est quoi ?
Qu'est-ce qu'il dit ?
a posté le 07-12-2021 à 08:20
Y'a t'il enfin un pilote dans l'avion ?

Que dit il ?
Est-ce que quelqu'un comprend ?

C'est triste quand tu le compares à d'autres ?
Hassine
C'est quoi ce délire !?
a posté le 07-12-2021 à 07:37
Gouv BCT,, sujet :crise econms+fin+budg :monologue hors sujet.
Ou chaque. Fois c'est le même refrain !