alexametrics
mardi 24 mai 2022
Heure de Tunis : 16:42
Dernières news
Kaïs Saïed : ils se sont répartis les biens de l’Etat profitant des appartenances partisanes et familiales
20/01/2022 | 19:32
3 min
Kaïs Saïed : ils se sont répartis les biens de l’Etat profitant des appartenances partisanes et familiales

 

Le président de la République Kaïs Saïed a reçu ce, jeudi 20 janvier 2022, la cheffe du gouvernement Najla Bouden et le ministre des Domaines de l’Etat et des Affaires foncières, Mohamed Rekik, assurant qu’il ne permettra aucun détournement des biens de l’Etat tant qu’il est en vie.

 

Le président de la République a indiqué que certains dossiers ont été ouverts non pas pour que des solutions soient trouvées, mais pour enterrer les affaires de détournement des biens de l’Etat. Dans ce contexte, il ajoute que « le détournement se poursuit et il faut y mettre terme à travers une justice équitable. Les biens de l’Etat ne sont pas uniquement des biens fonciers, mais il s’agit de tout ce qui revient au peuple tunisien. Personne n’a le droit de prendre possession des biens du peuple tunisien, peu importe le prétexte. Plusieurs affaires ont été soumises à la justice. Le but n’était pas de récupérer ces biens, mais d’innocenter ceux qui les ont dérobés et de les répartir entre eux, comme si c’était un butin. Ils parlent de révolution, alors qu’ils ont mis la main sur des biens de l’Etat. Ils les ont distribués en tenant compte des liens familiaux et des appartenances partisanes ».

Kaïs Saïed poursuit en affirmant : « Il y en a un qui se dit opprimé. Un des criminels a été innocenté après avoir dérobé des milliards et dit défendre les objectifs de la révolution. Maintenant, il veut récupérer des biens de l’Etat ! »

 

Le président de la République indique qu’il est possible de trouver un cadre juridique pour octroyer ces terres domaniales aux jeunes afin qu’ils les gèrent et créent de la richesse, prenant en exemple le projet de Jemna et citant le succès de cette expérience. Et d’ajouter qu’il y a plusieurs textes de loi permettant de gérer les biens de l’Etat et les Affaires foncières.

Dans un autre contexte, il a abordé la question des primes des membres du Conseil supérieur de la Magistrature estimant qu’il était inconcevable que ses membres puissent décider de leurs propres primes et avantages en nature, notamment les bons d’essence, en plus de leurs salaires. « De surcroit, ils s’absentent et décident de l’équilibre des forces au sein du conseil pour servir certains calculs ».

 

Kaïs Saïed est, également, revenu sur l’assignation à résidence de Noureddine Bhiri, sans le citer, assurant que l’Etat lui avait fourni tout ce dont il besoin en terme de soins médicaux et de nourriture. « Il veut observer une grève de la faim, c’est son choix, nous avons accompli notre devoir envers lui, mais il est aussi de notre devoir de protéger le peuple tunisien ».

 

S.H

 

 

 

 

 

20/01/2022 | 19:32
3 min
Suivez-nous
Commentaires
mansour
@OUI
a posté le 21-01-2022 à 15:37
Dites plutôt quelque chose de vrai les islamistes freres musulmans d'Ennahdha ont fait pire que Ben Ali et le ministre à Mustapha Khaznadar qui a pris le coffre et s'est enfui
A4
Oh la vache !
a posté le 21-01-2022 à 14:34
LA VACHE
Ecrit par A4 - Tunis, le 08 Septembre 2016

La pauvre vache est à terre
Sortez vite vos longs couteaux
Sans retenue et sans prière
Servez-vous quelques bons morceaux

Elle est là, raide, sans défense
Son doux museau est dans la boue
Préparez vos chants et danses
Amusez-vous comme de vrais fous

Sortez-nous vos vieilles gamelles
Aiguisez vos canines et dents
L'occasion est des plus belles
Attaquez poitrine et puis flancs

Découpez, n'ayez pas honte
Oubliez ses yeux larmoyants
Charcutez sans tenir compte
De son long râle gémissant

C'est aujourd'hui qu'il faut le faire
Demain ça sera sûr trop tard
Profitez de cette nouvelle ère
Empiffrez-vous de gras et lard

Charcutez, peuple d'affamés
Gavez-vous, c'est de la vachette
Qu'elle soit crue ou même cramée
Ne laissez-en aucune miette

Enfoncez encore vos hachettes
Faites jaillir et couler son sang
N'ayez pitié de la "pauv' bête"
Le temps n'est pas aux sentiments

Taillez encore, la chair est fraîche
Ce n'est pas elle la vache qui rit
Le temps n'est pas du tout aux prêches
Le temps est à la barbarie !
Mansour Lahyani
@S.H.: Ah, le français...
a posté le 21-01-2022 à 11:15
Faites donc un effort (surhumain) qui pourtant ne vous coûtera rien : "Ils se sont réparti les biens de l'Etat" ! Inutile d'accabler cette répartition d'une faute de français - pas d'orthographe - aussi grotesque !
l'autre
a titre d'exemple d'appropriation partisane les jardins de carthage
a posté le 20-01-2022 à 21:13
Pour découvrir la reparution partisane des biens de l'état, il suffit d'analyser comment les lots de terrain, situés au niveau des jardins de Carthage, ont été distribués et à qui ont été distribués. Comme bon nombre d'autres bien mais ce phénomène est depuis l'époque de Bourguiba. Bouguiba a récompensé tous ces partisans en distribuant les meilleures terres agricole de coté Jedaida, Sidi thabet, El Fahs, ... Ensuite Ben Ali a amplifié le phénomène en particulier la distribution partisane des autorisation d'import export et puis les islamistes ont perpétré cette tradition et surtout la distribution des terres domaniales et les biens de la famille de ben ali; ... une simple en quête permet de mettre tous ces dépassements en relief. A bon entendre, pauvre Tunisie.
mansour
11 années que le pouvoir islamiste d'Ennahdha considère le bien public comme leur bien privé
a posté le 20-01-2022 à 21:08
Le Président Kais Said depuis le 25 Juillet bataille pour que le bien public retrouve sa place dans l'exercice du pouvoir contrairement aux 11 années de destruction-corruption du pouvoir islamiste des freres musulmans salafistes Rached Ghannouchi, Ennahdha et alliés pourris
OUI
@mansour: exactement mais..
a posté le à 14:08
La Tunisie a toujours été violée - même par Bourguiba et Ben Ali - depuis 1956 !
nazou de la chameliere
Le facho
a posté le 20-01-2022 à 20:52
Ne permettra aucun détournement des biens de l'état, tant qu'il est en vie !!!
Lapsus révélateur : le facho ne dit pas ,tant qu'il est chef de l'état !!!


Punaiiise ,raison de plus, pour nous de sauver nos billes !!!
Excellent
Excellent
a posté le à 09:07
Très bien vu,KS corrèle son pouvoir à sa durée de vie,identiquement équivalent:
"Tant que je suis vivant,le pouvoir m'appartient à moi et à moi seul";
Dont Acte......
Lion14
Non c pas vraie
a posté le à 10:14
Ce ci veux dire qu il sent qu il va mourir ou etre tué
Ou bien Même s il n est pas président il bataille pour que les biens de l état soit la propriété du peuple