alexametrics
Dernières news

Iyadh Elloumi : il est dommage d’impliquer la zakat dans la politique

Temps de lecture : 1 min
Iyadh Elloumi : il est dommage d’impliquer la zakat dans la politique

 

Le député Qalb Tounes et président de la commission provisoire des Finances, Iyadh Elloumi est intervenu, ce dimanche 15 décembre 2019, sur les ondes d’Express Fm pour revenir sur certains détails de la LF 2020, notamment le fonds pour la zakat.

 

Dans ce contexte, il a estimé que les propos du député Seif Eddine Makhlouf concernant le fonds 26-26 étaient déplacés, dans la mesure où il ne faut porter atteinte à la réputation des gens. « On ne peut accuser les gens de corruption alors qu’ils n’ont fait qu’accomplir leur devoir ».

 

Il a ajouté que le fonds pour la zakat n’a pas à être inclus dans le cadre de la loi de Finances, ajoutant qu'il est dommage d’impliquer la zakat dans la politique. « Qui a dit que nous étions contre le fonds pour la zakat? Il y en ceux qui veulent envenimer le débat et faire croire que ceux qui n'ont pas voté pour sont des mécréants ».

 

Iyadh Elloumi a considéré qu’il existe une volonté de revenir aux anciens débats de 2011. « Nous ne nions pas que la zakat est un très bon moyen de financement, si on évite d’aborder l’aspect du sacré. C’est devenu un sujet de surenchère politique et Ennahdha l’a proposé pour satisfaire ses bases ».

 

S.H

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (11)

Commenter

Mohamed 1
| 16-12-2019 10:39
Abolir les privilèges de la noblesse et de l'église.
Objectifs fixés dès le premier jour. Raisons: mettre fin à l'instrumentalisation de la religion pour des profits personnels de tous genres.
Le changement de régime tunisien a été chevauché par des opportunistes pour emprunter le chemin inverse.
L'électeur tunisien aura atteint la maturité quand l'écrasante majorité reprendra les principes réellement révolutionnaires.

lol
| 16-12-2019 09:40
Un populistes qui fait la morale a un autre populiste mdr

Houcine
| 16-12-2019 00:06
La Zakat est un bon moyen de financement, soutient ce député.
Cet homme politique est un attardé mental ou un ignorant total des réalités du pays. Ou les deux à la fois.
Les gens qui ont tant espéré, puis provoqué la fuite de Ben Ali, mis fin à la la dictature, revendiquaient leur dignité. Leur proposer la charité, même si elle fait l'objet d'une prescription religieuse, c'est leur répondre indignement.
Ce monsieur propose la bienfaisance là où la population attend la justice.
Justice économique et sociale.
Décidément, la morgue et son corollaire la connerie sont de saison.
On comprend cette proximité avec les enturbanés.
Quand je lis ces sornettes sur la Zakat et autres bondieuseries, je ne peux réfréner ma colère.

Monastir
| 15-12-2019 19:31
A vous islamistes de tous bords
# oui je suis mécréant # Non aux religieux déguisés ou non en politique. Non a l'islam criminopolique . Le pays n'est pas peuplé que d'ignorant se nourrissant de religion, loin, très loin de là. Vive une Tunisie laïque libre et démocratique.

DHEJ
| 15-12-2019 18:13
Oui et je crois que le compte est ouvert à la BIAT compte 4500...

Oui le fonds ZAKAT existe bel et bien

Hadou
| 15-12-2019 17:49
Le rôle de l'état c'est d'oeuvrer pour la paix entre ses citoyens et pas de les faire entrer au paradis..

plan quinquennal
| 15-12-2019 17:41
A propos

L'Union Tunisienne de Solidarité Sociale "UTSS" est une organisation non gouvernementale tunisienne '?uvrant pour le développement du concept de solidarité et d'entraide et réalisant des programmes sociaux, d'aide de secours et d'auto-développement au profit des démunis.

Elle est réagie par la loi des associations N°154 de 1959 telle que modifiée en 1988 et 1992.

L'action de l'UTSS couvre l'ensemble de la Tunisie et s'articule principalement autour de ces types de programmes:

1.Programme de promotion sociale.

2.Programme d'assistance sociale.

3.Programmes relatifs à la création de sources de revenus et l'auto-développement.

4.Programme microcrédit et l'auto-emploi

1. Objectifs :

Les principaux objectifs de l'UTSS est de développer le concept de solidarité et d'entraide parmi les diverses formations de la société, d'aviver le sens du volontariat au profit des démunis, d'ouvrir l'horizon d'abnégation aux bienfaiteurs, et la participation à l'élaboration et à la réalisation d'une politique générale et intégrée dans le domaine de la solidarité sociale.

Pour atteindre ses objectifs, elle veille à:

-La participation dans l'élaboration et l'exécution du plan national, dans le domaine de la solidarité sociale, en collaboration avec les divers intervenants et associations ayant des objectifs similaires.

-La création et la gestion d'entreprises à caractère national de nature à faciliter ses objectifs.

-La coordination, au suivi et à l'évaluation de l'activité des diverses associations et structures etant y affiliées.

-La collecte des ressources de la Zakat (Aumône) dans un fonds spécial pour la dépenser suivant les prescriptions religieuses.

-La collecte des donations à l'intérieur et à l'extérieur du pays suivant les procédures en vigueur.

-Le placement des ressources de l'Union pour la protection et la promotion des démunis et pour la participation à la création ou à l'amélioration des sources de revenu au profit des personnes faibles économiquement.

-La participation aux opérations de secours lors des catastophes.

-L'établissement des relations avec des comités et associations étrangères ayant les même objectifs, pour la participation conjointe à des projets tendant à la consolidation de la solidarité entre les peuples.

plan quinquennal
| 15-12-2019 17:33
Ce fond a été crée par B. ALI yarhmou depuis 1989 et tenu sur les livres de l'UNION TUNISIENNE DE SOLIDARITE SOCIALE "UTSS" est accuse un solde créditeur de 140 000 mille dinars mais en paradoxe il est gelé depuis 2011 ce fond avec dénomination de zaket est crée pour subvenir aux orphelins et les pauvres. En politisant ce dossier çà dénote bien le sens de l'esprit responsable des commis de l'état de nos jours
Vous pouvez vérifier l'information de la source et plus particulièrement Mr le président de l'UTSS.

Bourguibiste nationaliste
| 15-12-2019 17:27
Il est évident que Les islamistes veulent à tout prix
islamiser l'Etat en introduisant la Zakat dans la loi commune, ce qui serait une catastrophe.
La seule qui bataille contre le projet d'islamisation de l'Etat Tunisien, c'est Mme Abir Moussi

Justinia
| 15-12-2019 17:23
La Zakat n'est pas faite pour financer quoique ce soit.Les projets du gouvernement sont déjà financés par les impôts.Quant à la zakat,la vraie,elle est fixée par le mufti de la République.Alors arrêtez de vouloir alléger le porte monnaie du citoyen.
Quant au but des islamistes,il est connu:S'enrichir."Ennahdha, qui veut satisfaire sa base" connait le proverbe chinois qui dit à peu près cela:On ne donne pas de poisson,il faut apprendre à pêcher.Et ce Elloumi à l'air de se ramollir,ce qui n'est pas étonnant venant de ce parti qui a vendu son âme.Que vous reste-t-il à vendre M. Elloumi? Robavechia?

A lire aussi

Hichem Mechichi avait annoncé le 10 août qu’il formera un gouvernement de compétences totalement

14/08/2020 08:42
0

Discours prononcé à l'occasion de la fête de la Femme

13/08/2020 19:45
24

Dont 38 à

13/08/2020 17:34
3