alexametrics
B.N.CHECK

Inscription des décédés aux élections : Anouar Ben Hassen explique

Inscription des décédés aux élections : Anouar Ben Hassen explique

 

L’ancien président par intérim de l’Instance supérieure indépendante pour les élections (Isie), Anouar Ben Hassen a précisé, dans un post Facebook datant de ce lundi 19 août 2019, qu’il existe deux systèmes de carte d’identité nationale à savoir celui avant 1993 et celui après.

 

M. Ben Hassen a, en effet, expliqué que, selon le système des cartes d’identité en vigueur avant 1993, le numéro de la carte d’identité d’un citoyen décédé est octroyé à un autre alors que selon le 2ème système, cette pratique est abandonnée.

 

Ainsi, depuis 1993, aucun numéro de carte d’identité d’un citoyen décédé n’est accordé à un autre et chaque numéro reste spécifique à un seul citoyen même après son décès. Ceci explique, donc, que les numéros des cartes d’identité nationales dépassent le nombre d’habitants.

 

Egalement, les bases de données des cartes d’identité nationales ne contiennent pas les données des anciennes cartes d’identité.

Ces mêmes données ne figurent pas dans la base de données des citoyens inscrits aux élections.

 

De ce fait, le numéro de l’ancienne carte d’identité d’un citoyen décédé pourrait être accordé à un électeur inscrit. Ainsi en tapant le code SMS *195*numéro de la CIN#, le même numéro de la carte d’identité s’affiche alors qu’il ne s’agit pas de la même personne.

Il faudra, alors, vérifier davantage par le biais du nom, prénom et la date de naissance. Sans cette vérification, il sera conclu, à tort, qu’un citoyen décédé avait été inscrit et voté.

 

Anouar Ben Hassen a, par ailleurs, rappelé qu’en 2014 une plainte a été déposée auprès du Procureur de la République dénonçant l’existence des citoyens décédés inscrits aux élections.

Il s’est avéré, par la suite, que cette plainte était infondée et depuis, cette affaire a été close.

 

Cette explication vient en réponse à plusieurs citoyens qui se sont étonnés de voir les numéros des anciennes cartes d’identité inscrits aux élections accusant l’Isie de falsification. Ces citoyens ont exprimé, d’ailleurs, leur indignation sur la toile revendiquant des éclaircissements de la part de l’Isie.

 

B.L

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (3)

Commenter

Le Fouineur
| 19-08-2019 15:16
Oui il y a bien des questions que l'on se pose : Comment se fait-il qu'il y ait plus d'un million et demi de nouveaux inscrits en 2019 alors que le taux de participation aux élections partielles municipales ne dépasse pas les 20% ? A-t-on inscrits sur les listes électorales des gens à leur insu ? A cette dernière question je peux répondre ; et ma réponse et oui ! Ma nièce qui venait de dépasser les 18 ans est allée s'inscrire et on lui rétorqua qu'on l'a déjà inscrite. Et elle se demande qui l'a inscrite et comment il ait pu se procurer son numéro de la C.I.N et son adresse. Mais il y a bien une solution pour que les élections soit transparentes. Et cette solution est très simple et ne demande aucun millime supplémentaire. Vu que nous allons forcément tremper notre index gauche dans l'encre bleu. L'ISIE devrait exiger qu'on applique l'index encré dans une case en face de la case l'émargement et du numéro de la C.I.N.

l'idiot du bled
| 19-08-2019 11:28
ne sait pas s'il va voter pour lui ou pour BOURGUIBA..

adel
| 19-08-2019 11:03
Il faut que les citoyens savent qu'une fois inscrits , ils n'ont pas droit de mourir avant le déroulement des élections

A lire aussi

Il est à souligner qu’aucun sondage sortie des urnes n’a été diffusé à l’heure actuelle

15/09/2019 14:53
4

Depuis ce matin, dimanche 15 septembre 2019, une photo circule sur Facebook montrant le président de

15/09/2019 11:07
0

Vous aussi, on vous a induit en erreur

14/09/2019 20:14
25

La candidate à la présidentielle, Salma Elloumi ne s’est pas retirée de la course à la

13/09/2019 20:02
9

Newsletter