alexametrics
Dernières news

Ijaba : le ministère de l’Enseignement supérieur recourt au harcèlement !

Ijaba : le ministère de l’Enseignement supérieur recourt au harcèlement !
A lire également

 

 

 

Abdelkader Bouslama, membre du bureau national de l'Union des universitaires chercheurs tunisiens (Ijaba), a estimé, lors de son intervention, ce lundi 19 août 2019, que le ministère de l’Enseignement supérieur, recourt désormais « aux abus et au harcèlement ».

 

« Je n’exagère pas dans l’utilisation de ces mots, le ministère a totalement gelé nos salaires au mois de mars et avril, a gelé notre identifiant de sécurité sociale nous privant d’une couverture santé alors oui utiliser son pouvoir pour faire ces choses c’est de l’abus ! » A-t-il souligné.

 

« Le ministère est dans une optique d’escalade et cela confirme nos craintes concernant l’université publique et les libertés individuelles. Chaque semaine nous faisons face à une nouvelle réaction qui alimente nos inquiétudes quant aux droits syndicaux » a poursuivi le syndicaliste.

 

Deux membres de Ijaba seront traduits demain devant le conseil de discipline pour avoir fait irruption dans le bureau du directeur d’une institution universitaire et l’avoir menacé. Abdelkader Bouslama a affirmé, à ce propos, que le directeur en question a bien reçu les deux enseignants le 15 mars dernier et qu’il les a invités dans son bureau. Il a accusé le ministère de l’Enseignement supérieur d’avoir demandé au directeur de rédiger un rapport « mensonger » deux semaines après les faits pour suspendre abusivement les deux enseignants.

 

« Nous serons tous présents demain devant le ministère pour un sit-in afin de soutenir nos collègues. Ces méthodes n’amèneront le ministère à rien, il peut nous faire ce qu’il veut, nous croyons en notre cause ! » A-t-il conclu.

 

M.B.Z

 

Sur le même sujet: 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (3)

Commenter

Loulou
| 19-08-2019 17:07
Les revendications ne s'obtiennent pas comme vous le faites par des bras de fer apocalyptiques au détriment de tout le monde où tous les moyens sont permis même si l'on jette l'eau du bébé avec le bébé. Le comble est que cela provient de chercheurs qui sont censés avoir le sens de la mesure.


Najib
| 19-08-2019 11:53
Cette pognée de pseudo syndicalistes qui perturbent la vie de certains étudiants , a besoin de plus de rigueur de la part du ministre .

Adel
| 19-08-2019 11:17
Allez défendre votre cause loin de l'avenir de nos enfants ,mais de quelle cause vous parlez ? Vos actions mènent certainement à démolir l'Université publique,vous poussez les étudiants à s'inscrire dans les universités libres au detriment de leur pouvoir d'achat.Personellement ,je vais opter pour des crédits bancaires pour assurer l'avenir de mes enfants.
Je me fous de vos revendications.ce qui me concerne est le bon déroulemnt de l'année Universitaire.ASSEZ de blocage ASSEZ de perturbation pour cette génération...à bon entendeur.

A lire aussi

Attayar soutien Kaïs Saïed pour la magistrature suprême.

18/09/2019 12:19
5

certains candidats à l’investiture suprême se sont

18/09/2019 11:38
8

Cette présidentielle 2019 a montré au grand jour les grosses différences entre le réel et le

18/09/2019 11:26
0

Farouk Bouasker revient sur la question du financement des campagnes électorales des candidats à la

18/09/2019 10:48
2

Newsletter