alexametrics
Dernières news

Houssem Eddine Jebabli : Zied Farjallah n'a pas été arrêté !

Temps de lecture : 1 min
Houssem Eddine Jebabli : Zied Farjallah n'a pas été arrêté !

 

Le porte-parole de la garde nationale, le colonel Houssem Eddine Jebabli, a affirmé dans une déclaration accordée ce dimanche 10 novembre 2019 à Shems FM, qu’une enquête administrative et judiciaire a été ouverte suite aux déclarations faites, il y a quelques jours, par le capitaine Zied Farjallah.

Ce dernier, rappelons-le, avait affirmé dans une vidéo postée sur la toile, avoir découvert un important trafic d’armes dans la région de Sousse. Dans cet enregistrement, où il paraissait très affecté, le capitaine Zied Farjallah avait aussi déclaré que sa vie, ainsi que celle de sa famille, est en grand danger.

 

Le ministère de l’Intérieur a démenti les propos du capitaine Farjallah, actuellement en congé, et a même affirmé que ce dernier n’a jamais fait partie des unités spéciales anti-terroriste.

 

Par ailleurs, Houssem Eddine Jebabli a démenti l’information selon laquelle Zied Farjallah aurait été arrêté et a assuré que ce dernier a suivi un entraînement d’une semaine avec les unités spéciales.

 

 

« Dès que la vidéo a été publiée sur les réseaux sociaux, il a été entendu par la garde nationale. Le ministère public du pôle judiciaire antiterroriste s’est saisi de cette affaire et a entendu l’agent. Les personnes qui ont publié cette vidéo ont elles aussi été entendues », a-t-il aussi déclaré.

E.B.A.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (5)

Commenter

veritas
| 11-11-2019 12:19
A l'aéroport d'enfidha 460 daechiens vont débarquer cette semaine c'est un cadeau de Hitlerdogan.

BORHAN
| 11-11-2019 12:13
Il n'y a jamais de fumée sans feu !
Dans notre pays, les langues commencent à se delire sa retenue.
Sur les réseaux sociaux et radios trottoir diversent d'importantes et dangereuses informations qui risquent de me le pays à une guerre civile aux conséquences très graves.
Ou est le pouvoir politique ?
A quoi jouent nous service secrets ?
Le citoyen a le droit de savoir et de connaître la vérité.

Ghazi
| 11-11-2019 10:10
Voilà un exercice chronologique, les faits sont synchronisés, pas de coincidences :
14 Janvier 2011 : Le Chaos (2120 évadés des prisons)
02 Février 2011 : Une purge du Ministère de l'intérieur, dissolution des 3 services de renseignements à la MI, arrêt des 24 gouverneurs et de plus que 1369 maires sur tout le territoire Tunisien, tout cela a été effectué par l'équipe spécialiste des affaires de sécurités conduite par Said Ferjani.
18 Mai 2011 : le 1er attentat terroriste de Rouhia, les 1er martyres militaires Tunisiens, un soldat et un colonel
Juin 2011 - 150 millions de dollars accordés par l'Emir Hamad à Ennahdha à titre d'aide et 40 millions USD accordés par 6 ONGs américaines et 3 ONGs à vocation islamique à l'ISIE à Kamel Jandoubi
23 Octobre 2011 : Vote de l'assemblée constituante
22 Décembre 2011 : élection de Moncef Marzouki par l'ANC et Hamadi Jebali présente son gouvernement
24 Décembre 2011 : Ali Laarayedh prend ses fonctions à la tête du MI
2 janvier 2012, Abdelfattah Amor l'avocat, qui a découvert une grande corruption de 2011 au début 2012, est décédé d'une crise cardiaque, le dossier a été retourné à Ennahdha.
18 janvier 2012 - Insertion de 230 966 employés (es) à la fonction publique suite à l'amnésie générale accordée en priorité aux détenues islamistes pour l'indemnisation
27 janvier 2012 - Le nombre d'ONGs s'élève à 4521 ONGs (Dont 814 ONGs étrangères et virtuelles, qui ne possède pas de siège social) en seulement 1an, le flux d'argent estimé est de 275 millions de dollars, selon le comité d'investigation de Chawki Ettabib et le comité d'analyse financière de la BCT (Voir rapport Décembre 2014)
26 Juin 2012 : Extradition de Baghdadi Mahmoudi et Ennahdha empoche 100 Millions USD + 350 000 barils de pétrole destinés au marché de la contrebande au sud, une source d'alimentation de la caisse noir de la secte + Une façon de contrôler le marché de la 'Kontra' et de l'utiliser pour l'import et l'export des armes aussi. Juste pour info : Le désaccord de Hamadi Jebali avec Ennahdha est à l'origine qu'il n'a pas eu la part du gâteau convenue.
31 décembre 2012 : Tarak Mekki, qui s'apprêtait à révéler des vérités qui inculpent Ennahdha et son budget, est décédé d'une crise cardiaque
21 janvier 2013 : Les ONG ont passés à 16912 (Dont 6533 ONGs virtuelles ne possèdant pas de siège social) le flux d'argent de ces ONGs a été estimé par l'ONU à 920 millions (Voir rapport ONU-Tunisie 2015)
6 février 2013 : Chokri Belaïd l'avocat, qui s'apprêtait à dénoncer la vente du Palais de Sidi-Dhrif à Cheikha Mouza, effectuée à 300 millions USD essentiellement par Ennahdha et plusieurs autres hommes politiques de cette époque dont Marzouki et BCS, est assassiné par un certain 'Ghadhghadhi', qui sera lui-même tué par nos forces de l'ordre dans une descente à Raoued, toutes les personnes qui ont participés à l'assassinat sont morts.
13 Mars 2013 : Lotfi Ben Jeddou nouveau ministre de l'intérieur prend la relève de Ali Laarayedh
6 avril 2013 : Faouzi Ben Mrad l'avocat, qui s'apprêtait à révéler les noms et prénoms ainsi que les Nro. de passeport, des vrais assassins de Chokri Belaid, qui ont été escortés jusqu'à Ras Jedir par les forces de l'ordre le même jour, lui aussi est décédé suite à une crise cardiaque
25 juillet 2013 : Mohamed Brahmi a été assassiné un jour férié devant sa demeure, une sorte de diversion pour changer le cap des zooms, et l'orienter vers les petits minables terroristes (Tel que le Soumali, ou Wajih Troudi de Douar Hicher), vu que l'odeur de Ennahdha puait les assassinats politiques.

Pour plus d'infos :
-Voilà les 150 millions USD accordés à Ennahdha par le Cheikh Hamad
https://www.independent.co.uk/news/world/middle-east/exclusive-we-believe-that-the-usa-is-the-major-player-against-syria-and-the-rest-are-its-instruments-8082457.html
-Voilà nos martyrs tués par les enfants de Ghannouchi
https://inkyfada.com/fr/2014/06/15/carte-terrorisme/
-Voilà ce que la secte vous prépare comme générations, ça a commencé depuis 2016 à aujourd'hui
https://www.jeuneafrique.com/mag/805657/politique/tunisie-riyada-lacademie-qui-prepare-la-releve-dennahdha/

PS. En ce qui concerne l'alerte du Capt. Z.Ferjallah, ne fait pas partie de la brigade anti-terroriste, mais des forces spéciales ! Ne jouons pas sur les mots. LES ALERTES non seulement celle là, mais plusieurs ces jours-ci, qui concernent même (Et Récemment) la vie du président KS, mettez dans la tête qu'il y a UN AVANT le 27-06-2019 et UN APRES le 27-06-2019. Le MI et l'armée sont entre les mains d'une équipe théocratique qui fait la pluie et le beau temps Tunisien, si ça ne marchera pas comme elle souhaite, elle renversera la table par une façon ou par une autre (La possibilité terroriste en est une) quitte à ce que ce peuple soit anéanti, c'est le dernier de ses soucis, l'essentiel c'est sa position et sa consolidation. Si vous ne voulez pas assimiler ça, alors vous méritez l'appellation 'BREBIS'.

Abir
| 11-11-2019 09:08
Il faut fouiller à fond et ne pas prendre cette personne pour un malade mental, c'est vrais ce que les Kwanjias ont semé comme arme et terrorisme dans ce pays ça dépassent l'imagination, prenez le au sérieux,il ne faut pas chercher à simplement calmer le jeu en prenant cet homme pour un malade mental, cette excuse n'est pas vraiment fiable

DIEHK
| 10-11-2019 22:31
Vous l'avez espéré , Dieu des islamistes a exhaussé vos v'?ux, alors votre soumission à l'islam ghannouchiste a 1 prix?

A lire aussi

Lors de son passage à Midi Show, Mme Ben Cheikh est revenue sur la situation sanitaire en Tunisie en

27/01/2020 14:18
0

L'élu très controversé Ridha Jaouadi, avait accusé, dans un post partagé sur les réseaux sociaux,

27/01/2020 14:16
0

Le président du Conseil de la Choura d'Ennahdha, Abdelkarim Harouni, a donné ce lundi 27 janvier

27/01/2020 13:00
4

« Notre programme est essentiellement social et nous allons entamer les négociations aujourd’hui

27/01/2020 10:08
6

Newsletter