alexametrics
Dernières news

Hechmi Louzir : nous nous dirigeons vers la mise en place de laboratoires mobiles

Temps de lecture : 2 min
Hechmi Louzir : nous nous dirigeons vers la mise en place de laboratoires mobiles

 

 

Le directeur de l’Institut Pasteur de Tunis, Hechmi Louzir, était l’invité ce mercredi 8 avril 2020, d’Elyes Gharbi sur Mosaïque FM.

 

Hechmi Louzir a affirmé que la Tunisie se dirige vers l’intensification des tests et que 500.000 tests rapides seront importés en plus des tests de référence actuellement pratiqués. Il a précisé que le pays s’oriente vers l’installation de laboratoires mobiles dans des endroits où l’accès aux laboratoires est difficile et notamment dans le sud.

 

« Nous nous battons pour pouvoir importer des tests car cela reste un problème. Chacun de son côté, le ministre, les diplomates et moi-même, sommes tous sur le pied de guerre pour convaincre des parties étrangères de nous vendre les tests. Nous bénéficions aussi de l’aide de chercheurs tunisiens à l’étranger, du réseau de l’Institut Pasteur, de l’African Academy of Science avec lesquels nous échangeons sur des idées ou des expériences nous permettant de réaliser des tests avec d’autres moyens évidemment non sans les avoir au préalable expérimentés et validés » a poursuivi le directeur de l’Institut Pasteur.

 

Hichem Louzir a ensuite estimé que les laboratoires privés devront à terme être inclus dans l’effort de lutte contre le Covid-19 et que cela devra juste nécessiter une coordination avec le ministère de la Santé.

« Pour ce qui est de l’immunité, on peut réellement parler de peuple immunisé quand 65% de la population a été contaminée et nous en sommes loin. Nous devrons à mon sens cohabiter avec ce virus pour encore des mois d’où la nécessité de se conformer aux consignes de sécurité » a-t-il par ailleurs ajouté.

 

Le directeur de l’Institut Pasteur est enfin revenu sur le lien entre le Covid-19 et le vaccin contre la tuberculose BCG. « Oui les populations qui continuent d’utiliser le BCG ont moins de cas de Covid-19 que les pays qui ont arrêté ce vaccin. La corrélation a été établie scientifiquement et publiée dans des revues sérieuses. Le BCG est un vaccin vivant qui stimule l’immunité et permet donc de se prémunir contre certaines maladies autres que la tuberculose. En ce moment, des études plus poussées sont menées en Australie notamment, en Hollande et en France et nous sommes, à notre niveau, en veille scientifique pour savoir où on va si le BCG agit effectivement ou pas, s’il comporte des effets indésirables surtout que nous fabriquons le BCG en Tunisie et que nous avons des réserves » a-t-il ajouté.

 

Le nombre de contaminés par le Covid-19 est passé à 623 cas selon le bilan annoncé hier en Tunisie

Le pays est en confinement total depuis le 22 mars et au moins jusqu'au 19 avril 2020.

Tous nos articles sur le Coronavirus (covid-19) en Tunisie

 

M.B.Z


 

 

 

 

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (4)

Commenter

youssef
| 08-04-2020 22:41
J'ai écouter avec intérêt son intervention dans le plateau de Myriam. C'est grand scientifique d'un esprit très ouvert, sortant des sentiers battus, génial et a du talent oratoire. Un véritable intellectuel. Il sait quoi dire et quoi faire.

Alya
| 08-04-2020 19:14
Hechmi louait contrairement à lotfi mraihi a très bien explique certes l immunisation que nous espérons dans quelques temps mais surtout l urgence de la prévention actuelle

wild bled
| 08-04-2020 15:48
Risque que la contamination se propage aux autres malades et au personnel des laboratoires. Mais ce n'est pas n'importe quel virus ! C'est très délicat ! On doit mettre en place des unités dédiées à ça avec toute la logistique qui va avec. La protection est primordiale. Soyez professionnels. L'Institut pasteur doit se charger de ça. Il ne faut pas fuir devant ses responsabilités ! Protégez-vous et protégez les autres ! Rabbi m3akom !

Wahwah
| 08-04-2020 15:35
Bon courage et merci pour ce que vs faites tous

A lire aussi

Aucun cas enregistré le 25 mai

26/05/2020 01:00
0

Et assurer le transport des enseignants, des élèves et des étudiants

25/05/2020 23:16
0

Aussi dans d'autres villes

25/05/2020 21:09
0

La présidence de la République n'a pas communiqué sur cet

25/05/2020 18:10
8