alexametrics
vendredi 02 décembre 2022
Heure de Tunis : 14:20
Dernières news
Hédi Baccour : les denrées de base sont disponibles mais les quantités sont limitées
27/09/2022 | 09:49
1 min
Hédi Baccour : les denrées de base sont disponibles mais les quantités sont limitées

 

Le président de la chambre syndicale des grandes surfaces, Hédi Baccour, a affirmé, dans une déclaration accordée ce mardi 27 septembre 2022, à Myriam Belkadhi, sur Shems FM, que les denrées de base, en particulier le sucre sont disponibles dans les grandes surfaces.

 

Il a toutefois précisé que les quantités sont insuffisantes devant la frénésie des consommateurs qui achètent plus qu’ils ne consomment en temps normal.

« Il est vrai qu’à un certain moment il y a eu une baisse dans la disponibilité de ces produits et les consommateurs achètent aujourd’hui des quantités de sucre pour le stocker. Nous estimons que les choses reprendront leur cours normal après la fête du Mouled. Nous sommes de notre part organisés et le réassort est permanent, néanmoins le problème reste dans les quantités, si on parle du lait par exemple ou de l’eau, des problèmes existent mais cela est dû à la baisse de production dans le cadre de la saisonnalité » a souligné le responsable.

 

« Pour ce qui est de la viande de volaille, la disponibilité est limitée par manque de production. En ce qui concerne l’eau, il est nécessaire de pallier au problème à l’avenir, que chaque filière se prépare dès aujourd’hui, il n’est pas normal de manquer d’eau en plein été, il faut préparer des stocks de régulation comme c’est le cas pour d’autres produits » a-t-il ajouté.

 

 

M.B.Z

 

 

 

27/09/2022 | 09:49
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Hassine
DISPONIBLE MAIS.?.
a posté le 27-09-2022 à 17:19
QUATITE LIMITEE C'EST QUOI EN FIN DE COMPTE
A VOS MARQUES... COUREZ
PREMIER ARRIVE PREMIER SERVI
Mansour Lahyani
J'avais une tout autre idée de la sagacité de M. Baccour...
a posté le 27-09-2022 à 14:51
Si les quantités en sont limitées, c'est que ces denrées ne sont pas disponibles : simple comme bonjour,! Et ne pouvait pas échapper à un mathématicien du calibre de M. Hédi Baccour...
stuc
superbe declaration !
a posté le 27-09-2022 à 13:17
ce qui equivaut a dire que l operation est reussie,mais le patient est mort !et au final c est nous qui sommes responsables avec notre frenesie,mais interdire de revendre par ex le sucre plus d un kg par personne c est difficile a gerer ;idem pour le reste .et pourquoi l etat ne prend pas cela en charge pour eviter la speculation?on peut tres bien creer des points de vente pour toutes les denrees qui manquent des lors qu elles sont emmagasinees ? on peut aussi exploiter la plate forme EVAX ainsi que les locaux(vides ) 'utilises pour les vaccinations et ne vendre que sur presentation d une ci et comme ca personne ne pourra se servir deux fois .je dis n importe quoi mais les responsables peuvent en y regardant de plus pres ,trouver la solution !
Agatacriztiz
Frapper là ou ça fait mal
a posté le 27-09-2022 à 10:37
C'est la limite des quantités disponibles qui crée la pénurie, et ces limites ont plusieurs causes et origines.
Les unes sont dues à une conjoncture mondiale difficile, à une météorologie capricieuse et un manque de réactivité sur une situation délicate qui semblait se dessiner depuis quelques mois.
Les autres sont malheureusement connues depuis des lustres par les autorités, exportations illégales des produits et denrées "compensées", thésaurisation excessive de "grossistes" improvisés et consommation désordonnée encouragée par un réseau de "revendeurs" et "hammass" omniprésent.
Frapper fort les "exportations illégales" des produits de première nécessité, comme l'a fait récemment l'Algérie voisine serait une solution radicale pour retenir ces mêmes produits tels que le sucre, la farine, les huiles végétales, etc.
La disponibilité automatique de ces mêmes produits et une conséquente régulation du marché résultant du "garrot" de cette hémorragie provoqué par l'arrêt brutal de ces exportations illégales rendrait inutile leur thésaurisation et leur "distribution" sous le manteau...
DIEHK
Il faut le réas-sortir ce mec à sa sauce hala!!!
a posté le 27-09-2022 à 10:11
Réassort (Nom commun) / Masculin
(Néologisme) (Logistique) Diminutif de réassortiment, correspondant à la procédure qui permet de réapprovisionner un rayon ou une unité de gestion.
C la poule qui philosophe me disait "Khaled" lors d'e notre rencontre à DU...!
Ce président (titre flonflon) pour incultes "pédé gé je ne le suis pas" quiutilise :
1 mot
1 qualificatif
1 connerie qui n'est jamais utilisé dans ce métier.
La preuve que vous êtes incultes plus intelligents que ces déchets "réassort is" à vos merdolutions depuis 2011.
Bourguiba réveille toi et reviens à la maison, ils sont devenus fous dirigés par des fous de toutes les obédiences d'1 islam mouch halal et ven d'ailleurs....
Je pouffe, le vieux pouffe, what else for the next time ? I don't know but surely shit !!!