alexametrics
Dernières news

Harcèlement au lycée Rue de Russie : les syndicalistes soutiennent l’enseignant accusé

Temps de lecture : 1 min
Harcèlement au lycée Rue de Russie : les syndicalistes soutiennent l’enseignant accusé

 

Mounir Khaireddine, secrétaire général régional de la section Tunis 1 du syndicat de l'enseignement secondaire a fait part, ce dimanche 19 janvier 2020, de sa solidarité et celle des autres syndicalistes avec l’enseignant au lycée Rue de Russie, arrêté pour suspicion de harcèlement sexuel.

 

Le syndicaliste a assuré que l’affaire est montée de toutes pièces et qu’elle a pris de l’ampleur « à cause de certains ne cherchant que le buzz et le sensationnel ». Il souligne, également, que le harcèlement est condamnable, toutefois les accusations infondées ne doivent devenir un moyen de règlement de compte.

Il a ajouté que le syndicat va soutenir les enseignants du lycée Rue de Russie dans leur mouvement de protestation, appelant le ministère de l’Education ainsi que les deux délégations régionales à rendre public, obligatoirement, les résultats des enquêtes administratives. Le syndicat a, également, revendiqué la libération de l’enseignant accusé, jusqu’à sa comparution devant la justice le 29 janvier 2020.

 

Rappelons que les cours au lycée Rue de Russie sont suspendus depuis le 10 janvier 2020, suite à une grève ouverte observée par les enseignants solidaires avec leur collègue détenu dans une affaire de harcèlement sexuel contre une lycéenne qui étudiait dans cet établissement.

 

S.H

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (2)

Commenter

observator
| 19-01-2020 18:58
et respectez les institutions et l Etat au de lieu de vous faire l'avocat et le juge de votre collègue.
S'il est innocent, le juge va le blanchir.
vous pénalisez les élèves innocents en faisant grève en plus vous êtes payés par les impôts de leurs parents.
C est de l escroquerie et rébellion contre l Etat.
C"est cela l UGTT.
Des bandits au au-dessus des lois.

Hadj
| 19-01-2020 14:08
Ces pseudo syndicalistes défendent l'indefendable!!

A lire aussi

les élus, comme les ministres et leurs familles, ne sont pas concernés par les passeports

22/02/2020 21:39
11

La participation tunisienne a été organisée par l’APIA et des groupements interprofessionnels des

22/02/2020 19:25
4

Business News a appris de source digne de foi, que Hassouna Nasfi, secrétaire général de Machrouû

22/02/2020 16:51
16

l’intérêt de la Tunisie réside en un gouvernement d’union nationale mais nous avons échoué à en

22/02/2020 16:05
17

Newsletter