alexametrics
Dernières news

Hafedh Caïd Essebsi proposé pour remplacer Hatem Chahreddine Ferjeni à l'ARP

Hafedh Caïd Essebsi proposé pour remplacer Hatem Chahreddine Ferjeni à l'ARP

Le conseiller politique de Nidaa Tounes, Borhen Bsaies, a indiqué ce jeudi 7 septembre 2017, que le directeur exécutif du parti, Hafedh Caïd Essebsi, sera proposé pour combler la vacance à l'ARP en remplaçant Hatem Chahreddine Ferjeni désormais secrétaire d'Etat auprès du ministre des Affaires étrangères.

 

Il a expliqué que le parti songe sérieusement à proposer son directeur au poste de député de la circonscription d'Allemagne à l'ARP, lors des législatives partielles qui devront être tenues dans les 90 prochains jours.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (34)

Commenter

DHEJ
| 08-09-2017 18:57
C'est vraiment la BAGHLA-LIHA!

TeTeM
| 08-09-2017 16:05
N'y a t-il pas là une faille dans notre constitution? Donc en Allemagne, il n'y avait pas de liste car il n'y avait qu'un seul siège à pourvoir. On a un député qui entre au gouvernement ce qui fait que la vacance de son poste n'est pas définitive au sens de l'article 24 de la constitution.

Il y a un vide juridique... Il faut le remplir ce vide pour éviter ce type de pratique honteuse. Comment peut-on représenter le peuple quand on a pas été élu par celui ci?

TeTeM
| 08-09-2017 16:00
Quelle clairvoyance... Qu'elle aurait été belle Tunis si elle n'avait pas été envahie par les Sahéliens, les Sfaxiens et tous le reste de la Tunisie!

Cessez donc votre régionalisme. La capitale appartient à tout les Tunisiens et non aux seules Tunisois de souche. C'est justement ce "mélange" qui a permis à Tunis de connaître son développement.

TeTeM
| 08-09-2017 15:56
Lui applique la démocratie dans son parti? Je n'ai pas souvenir que HCE ait été élu à son poste actuel...

Mouzal
| 08-09-2017 15:15
Ce monsieur qui l'a jamais entendu parler ou faire une déclaration ?
Un siège à l'Arp c'est tout bénef pas pour s'asseoir mais pour l'indemnité. En outre il est certain que la diaspora tunisienne va rejeter ce monsieur qui ne peu même pas prétendre siéger au café du coin!

Monder Chadi
| 08-09-2017 13:39
juste une question , il ne s'est jamais présenté aux élections donc jamais élu , comment se fait-il qu'il présente sa candidature maintenant pour être "député", s'il y a départ ou démission c'est au suivant sur la liste du bloc qui le remplace

HatemC
| 08-09-2017 13:36
QUE DIT LE Règlement intérieur de l'ARP adopté lors de la séance plénière du lundi 2 février 2015 ?????????

Art. 24 'La vacance définitive d'un des sièges de l'Assemblée est constatée dans l'une des situations
suivantes:
-Décès;
-Incapacité complète;
-Démission du membre;
-Perte de la qualité de membre en vertu d'une décision de justice définitive portant privation des droits civils et politiques;
-Perte de la qualité de membre en vertu des dispositions des articles 98 et 163 de la loi organique n° 2014-16 du 26 mai 2014 relative aux élections et aux référendums.

En cas de vacance définitive d'un des sièges de l'Assemblée des Représentants du Peuple, le membre concerné sera remplacé par un candidat de la liste initiale en prenant en considération le classement, et ce dans un délai ne dépassant pas quinze (15) jours de la date de constatation de la vacance de la part du Bureau de l'Assemblée.

En cas d'épuisement des candidats de la liste initiale, des élections partielles seront organisées dans un délai ne dépassant pas quatre-vingt-dix (90) jours de la date de la vacance. Sont considérés comme étant un épuisement de la liste initiale, les cas mentionnés dans les articles 98 et 163 de la loi organique n° 2014-16 du 26 mai 2014 relative aux élections et aux référendums.

C'est clair et net ... le suppléant le remplace ...
De plus Hatem Ferjeni a été élu sur une liste de l'étranger ' en Allemagne ....

Autrement dit ....
Si le député est nommé au gouvernement, et c'est le cas ... c'est son suppléant qui le remplace durant la durée de son mandat ministériel.
L'ex-ministre retrouve ensuite son fauteuil à l'Assemblée après son départ du gouvernement.

Par contre en cas d'épuisement des candidats de la liste initiale, et ce n'est pas le cas, Nida propose carrément de zapper la liste initiale et de contourner la loi, des élections partielles seront organisés ...

Faut arrêter ces gymnastiques et APPLIQUER le REGELEMENT ...

Le président de l'Assemblée doit IMMÉDIATEMENT remettre de l'ordre dans son BAZAR ... et remettre à sa place ce conseiller Borhen Bsaies qui confond pays de droit et pays bananier où tout est permis ... et insulte l'intelligence des Tunisiens

Il me semble que Hatem Ferjéni représente les Tunisiens d'Allemagne ....

C'est ANTI CONSTITUTIONNEL DE NOMMER SANS HCE ... et les Tunisiens d'Allemagne devraient refuser ... HCE ne les représente pas ... Hatem Chaieb

takilas
| 08-09-2017 13:22
De plus nahdha n'aurait jamais du retourner en Tunisie car ce clan n'est concerné par rien de ce qui s'est passé en 2011.
A moins de comparaitre devant la justice pour les procès qui concerneront tous leurs délits et dont Ben Ali les a sauvés. Seulement ils ont trahi ce dernier (l'ont éliminé) et emporté (récemment) les documents qui prouvent tout.

slimDD
| 08-09-2017 13:08
cette famille Caid Essebsi me rappelle la famille Bush au USA, on a donc le fils Bush junior, ce cow-boy avec de l'argent dans les poches et presque rien dans la tete, qu'on nomme pour finir le projet du papa. Vu que Bush Junior est bête il n'a fait que des bêtises, et en plus c'est qq qui agit sans scrupules. c'est presque le cas cheez nous avec des guignoles qui jouent avec les intérêts de ce pays et rendent son avenir incertain et risqué!
vivement 2019 et la fin de ce scénario politique répugnant. et espérons aussi qu'on n'aura pas après un BUsh J un trump!

A lire aussi

Le nouveau président de la République élu, Kaïs Saïed prêtera serment le 23 octobre 2019, affirme le

18/10/2019 12:43
0

L’homme politique et homme d'affaires tunisien Brahim Khouaja n’est plus. Il est décédé à l’âge de

18/10/2019 12:32
0

Le secrétaire général du Mouvement Echaâb, Zouheir Maghzaoui a présenté, ce vendredi 18 octobre

18/10/2019 11:26
5

« On a présélectionné 24 projets. Quatre équipes de six étudiants avaient travaillé durant tout

18/10/2019 11:12
0

Newsletter