alexametrics
Dernières news

Ghazi Chaouachi : Personne ne peut retirer la confiance de Youssef Chahed !

Ghazi Chaouachi : Personne ne peut retirer la confiance de Youssef Chahed !

Ghazi Chaouachi, député, secrétaire général du Courant démocratique, a déclaré, ce mardi 19 mars, sur Express FM que le chef du gouvernement, Youssef Chahed, refuse catégoriquement de faire face aux députés pour être auditionné sur l’affaire du décès des nouveau-nés au centre de maternité et de néonatalogie de Tunis. 

Le parlementaire a également indiqué que le bureau de l’Assemblée a adressé une demande urgente au chef du gouvernement pour audition sur la dite affaire, conformément à l’article 147 du règlement intérieur. 
 
«Le chef du gouvernement est tenu de rencontrer les députés dans l’enceinte de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP), une fois par mois. Or, il a refusé catégoriquement de le faire. A ce titre, il a précisé que « ce gouvernement n’assume pas ses responsabilités envers les députés ». 
 
L’élu a également indiqué que les blocs du Courant démocratique, du Front populaire, de Nidaa Tounes et d’Allégeance à la patrie ont décidé, après consultation, de boycotter les travaux des commissions ainsi que les séances parlementaires, jusqu’à ce que Youssef Chahed accepte de répondre à la demande du bureau de l‘assemblée, pour être auditionné.  
 
Et à l’élu de préciser : « il y a une lacune dans le règlement intérieur, en ce sens où le chef du gouvernement peut refuser une audition et l’Arp n’a aucun pouvoir sur lui, à l’exception du retrait de confiance ». 
 
Or, Ghazi Chaouachi s’interroge, aujourd’hui qui pourrait retirer la confiance de Youssef Chahed ? Même le président de la République n’a pas réussi à le faire », a-t-il conclu. 
 
E. B.A.
 
 

 

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (3)

Commenter

Hugues
| 19-03-2019 18:11
Une présence honteuse, un absentéisme notoire, un débat marqué par une violence inouïe. POURQUOI CETTE DEMANDE D'AUDITION DE Y.C POUR DES D'?C'?S EN NEONATOLOGIE, CELA N'A AUCUN SENS. LAISSEZ LE TRAVAILLER C'EST MIEUX POUR NE PAS NUIRE '? L'ABSENT'?ISME REMARQUABLE DE CERTAINS D'?PUT'?S (?).

MFH
| 19-03-2019 17:37
Tout seul, vous n'y pourrez rien MrChaouachi. Tant que durera Ennahdha en position majoritaire au sein de l'Arp, tant le tiraillement vers le bas continuera.
Ennahdha gouverne et fait ce que bon lui semble à travers une ARP faite à sa mesure et après avoir réussi à mettre en pièces le plus important parti. Pour que les choses puissent changer, il'est du devoir de tous les partis anti-Nahdha (tous les partis laïcs et modernistes, de gauche et de droite) de se mettre d'accord en vue de constituer une majorité parlementaire qui bloquerait les intentions malveillantes du parti des frèrots. Avec un peu de volonté et moins d'égoïsme de la part des différents chefs de partis la chose est plus que possible.
Si, en ce moment, il y a danger en la demeure, c'est parceque Ennahdha fait tout pour mettre à son avantage les conditions adéquates qui assureraient sa présence au pouvoir, aussi bien à court qu'à long terme. Il faut lui briser cet élan.
Seule l'Union de tous contre ce monstre en carton peut sauver ce qui reste encore à sauver.

Bourguibiste nationaliste
| 19-03-2019 16:00
Vous savez pourquoi le Chef du gouvernement défie la soi-disant assemble du peuple !!! C'est parce qu'il sait que Khriji et Cie le soutiennent et donc rien ne peut changer. C'est cela la vérité, celle d'un régime batart avec une loi électorale scélérat qui donne le pouvoir aux islamistes de tout bloquer.

A lire aussi

Le président de Afek Tounes, Yassine Brahim a assuré, dans un post publié sur sa page Facebook ce

21/09/2019 11:48
2

Un scénario qui est loin d’être une coïncidence relevant la présence de « forces dissimulées »

21/09/2019 10:34
6

Des membres de l’équipe de campagne du candidat Kais Saïed ont assuré qu’il n’a pas été enlevé par

20/09/2019 23:56
16

Le leader du parti Attayar, Mohamed Abbou a indiqué, ce vendredi 20 septembre 2019, lors de sa

20/09/2019 21:43
12

Newsletter