alexametrics
mardi 18 janvier 2022
Heure de Tunis : 14:02
Dernières news
Fathi Slaouti explique les raisons du retrait de « Resalat Al-Ghufran » du programme du Bac
05/12/2020 | 12:11
1 min
Fathi Slaouti explique les raisons du retrait de « Resalat Al-Ghufran » du programme du Bac

 

Le ministre de l’Education, Fathi Slaouti, a été présent, samedi 5 décembre 2020, au Parlement, pour discuter avec les députés du budget alloué au ministère de l’Education pour l’exercice 2021.

La séance a été l’occasion pour s’interroger sur les raisons de la décision du ministère de retirer plusieurs thèmes du programme du baccalauréat, notamment en ce qui concerne les cours de « Resalat Al-Ghufran » d’Abu lAla Al Maari.

Le ministre a expliqué que vingt-trois commissions pédagogiques composées de spécialistes avaient été chargées d’alléger le programme du bac, rejetant toute « ingérence politique » dans leur travail.

Le ministre a répondu aux critiques lancées à son encontre assurant que l’allègement des programmes scolaires concernait tous les niveaux et avait pour objectif de surmonter les répercussions de la suspension des cours imposée par le confinement général, du 4 mars au 4 mai 2020.

Notons que plusieurs internautes avaient exprimé leur crainte que les parties hostiles à la liberté d’expression soient derrière le retrait des cours de « Resalat Al-Ghufran », un sujet emblématique en matière de philosophie et de pensée critique. Chose que le ministre de l’Education a nié catégoriquement, affirmant qu’ « il n’est pas question de politiser l’école tunisienne ».

I.M.

05/12/2020 | 12:11
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Didon
Le programme obscurantiste exécuté magistralement par l'élite tunisenne
a posté le 06-12-2020 à 13:58
Un travail de sape en règle et d'abrutissement généralisé. Et les niais dis progressistes ne s'en rendent même pas compte ! Il cherche dramatiquement à le justifier en plus. Bravo à vous professeur FS
Mansour Lahyani
@Osta, qui a posté "Boutade" le 05-12-2020 à 17:02
a posté le 06-12-2020 à 10:02
Osta, j'ai parfaitement compris votre rappel de ce théorème éternel, mais je lui vois une précision indispensable : les Frères Musulmans sont dénués d'esprit critique, mais ils ne suivent aucune droite : ils ont un esprit tordu susceptible de les mener à la catastrophe, et nous à leur suite... Non seulement ils ne rencontreront jamais la droite de l'esprit critique, mais ils sont voués à s'en éloigner éternellement, jusqu'à l'infini !
Osta
Boutade
a posté le 05-12-2020 à 17:02
Le pays est carrément étranglé pris en tenaille par l'islam politique.
Les Frères Musulmans et l'esprit critique, les lumières et la philosophie sont des droite parallèles qui ne se rencontrent jamais.
Abir
Rabi yahmi nos enfants et nos jeunes
a posté le 05-12-2020 à 13:50
Ce n'est pas convaincant, roba 3odron akba7o men dhaneb

Tunisino
Communiste
a posté le 05-12-2020 à 12:57
FS est un communiste serviteur de l'ugtt, a-t-il cela une relation avec ce qu'il fait au ME? A suivre!
Mansour Lahyani
Il faut un début à tout, mais la langue de bois passe mal quand on n'y est pas habitué......
a posté le 05-12-2020 à 12:56
Ca se voyait bien : pas vraiment à l'aise dans la pratique de la langue de bois, le recteur Fathi Sellaouti... Son argumentation était ben bancale, contrairement à son habitude de professeur d'université ! Mais il lui fallait bien présenter une justification de l'exclusion de Rissalat el ghofrane, des préoccupations des candidats au bac... Comme si renoncer à cet ouvrage fondamental était justifiable, fût-ce pour de vagues et vulgaires raisons transitoires... Mais lorsqu'un ministre du calibre de Sellaouti s'engage dans la défense de l'indéfendable, en arguant de "l'avis" des commissions pédagogiques chargées d'alléger le programme du bac, on sent bien qu'il tente de se défausser sur ces "spécialistes" - sans y parvenir totalement ! Le spectre des nahdhawi est bien trop présent pour qu'on accepte de couper dans son "rejet de toute ingérence politique" ! Le New York Times lui aurait immédiatement collé les Four Pinocchios qu'il sert à tous les menteurs, même occasionnels !!!