alexametrics
Dernières news

Fadhel Kraïem : La situation technique et financière de Tunisair est extrêmement difficile

Temps de lecture : 1 min
Fadhel Kraïem : La situation technique et financière de Tunisair est extrêmement difficile

 

Une réunion, présidée par Fadhel Kraïem, ministre des Technologies de la Communication et de la Transformation Digitale et du Transport par intérim, a été consacrée au suivi de l’application des mesures décidées le 25 juillet dernier et qui concerne le système de sûreté aérienne.

Etaient également présents le DG de l’aviation civile, le secrétaire général du ministère et administrateur délégué de Tunisair ainsi que certains hauts cadres.

 

 

A cette occasion, le ministre a souligné que la situation technique et financière que traverse Tunisair est devenue extrêmement difficile et affecte négativement la flotte, la qualité des services fournis et la réputation de la compagnie. Pour lui, il est nécessaire d’œuvrer sérieusement et fermement via des mesures strictes et urgentes pour solutionner la crise.

La réunion a permis, donc, le suivi de la mise en œuvre des décisions prises précédemment et de fixer des délais pour l'achèvement de la mise en œuvre de chaque composante outre le fait de déterminer les responsabilités. Elle a aussi permis de déterminer les mesures à parachever au cours de la semaine prochaine.

 

I.N

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (11)

Commenter

Richard
| 08-08-2020 18:21
Oublier ce qu' on a bien fait ,se souvenir de ce qu' on a mal fait.

Mariem
| 07-08-2020 13:23
Vous croyez vraiment à tout ce que vous débitez comme sornettes ? Ils ont fait du bon travail vos ministres ? Comment vous pouvez être aussi sûr ? Pouvez-vous nous rappeler leurs chef-d'?uvres ? Arrêtez de vous la raconter, de vous poser en victime et accuser à tort les autres Compétences et Nadhaoui, ça ne va pas de paire. On vous a expérimentés depuis dix ans. Ken ja fele7 rahou mel bere7.

dalil
| 07-08-2020 12:40
Renommez madame Srah Rjeb, une compétence reconnue , maltraitée par un ministre arrogant serait la meilleure solution pour essayer de sauver une entreprise qui ne finie pas de mourir.

Lol
| 07-08-2020 11:13
Vous trouvez un moyen d'être en faillte avec une main d'oeuvre peu chère, des garanties d'état et dans un marché quasiment fermé à la concurrence ?
Les entreprises publiques sont un gouffre financier qui vide les caisses de l'état. A vendre ou mettre en faillite asap.
Ie prochain mur est proche et les décisions qu'on refuse aujourd'hui seront prises demain mais il y a plus de dégâts

observator
| 07-08-2020 11:05
Il vient de découvrir que la situation est difficile c est nouveau.
Ya weldi dites nous comment comptez vous faire pour y remédier ?
Il sait qu'il ne pourra rien faire ou ne veut pas le faire ?
Parce qu il n'osera pas ou ne veut pas s'attaquer à tous ces mafieux UGTT en-tête pour entrevoir une possibilité de sauver Tunisair.
Tunisair ne vaut pas grand grand-chose aujourdhui et encore moins sain et s'il y a un repreneur qui peut garantir ne serait ce que 1/3 de l'effectif ce serait un miracle.
L'UGTT veut que Tunisair continue sa descente en enfer et que l Etat c est à dire les tunisiens continuent à la subventionner en pure perte pour que ses adhérents gardent leurs privilèges .
Rappelez vous la réunion à Carthage à trois entre Kaies Saied, Fakhfakh et Taboubi debut juillet.
Taboubi a obtenu la tête des ministres nahthaoui surtout celle de Maarouf. Ce dernier a commencé sérieusement à fouiner dans les comptes de la compagnie et à établir les responsabilités.
Est ce pour bien maquiller cela, la présidence de la république à demander à Chaouachi d'enquêter sur l'accident du Q5 mis à disposition de l'ancien ministre des transports.
Dans le même temps, le président de la république n'a pas demandé à enquêter sur les 40 millions de dollars et les moteurs des avions partis pour entretien chez lockeed Canada entre autres.
Les avions de Tunisair sont toujours bloqués au sol depuis deux ans avec le manque à gagner que cela implique de leur non exploitation.
Quel est le plus important : enquêteur les affaires de Tunisair dont 8500 postes d'emploi sont menacés ou sur l'accident du Q5.
On voit bien qu il s'agirait plutôt d'un règlement de compte politique. Et un cadeau pour Taboubi.
Les ministres nahthaoui demis sont parmi ceux qui ont fait un très bon travail surtout pendant la crise du Covid.
Et l'intérêt du pays alors.? Hein....

Pit
| 07-08-2020 11:00
Vendez Tunisair, n'en déplaise à l'UGTT !

veritas
| 07-08-2020 10:52
il faut ordonner un audit sur la période d'El harouni au ministère des transports vous trouverez toutes les raisons et les surprises qui ont provoquer la situation actuelle de tunisair malgré qu'ils essayent de tout coller à Sarra Rjeb et Elyes Mnakbbi ...il faut faire des audits dans tout les ministères occupés par les khwanjias depuis 2011 et jusqu'à ce jour vous trouverez toutes les réponses à toutes les questions qui sont en suspens.

Raleur
| 07-08-2020 10:46
Depuis 10 ans la compagnie souffre de l'incompétence des dirigeants et du laisser aller de plusieurs membres du personnel

A4
| 07-08-2020 10:25
Pour acheter la paix sociale, Tunis air doit embaucher tous les chômeurs de plus de 10 ans. C'est une loi votée par nos valeureux députés il y a quelques jours !
Faut-il rappeler que nos députés sont les rois de la finance !!!

cuisinier
| 07-08-2020 10:03
Chaque semaine, depuis 10 ans, il y a une réunion sur Tunisair..des communiqués, des projets de réforme par ci, par là,...
Sur le tearrain, rien de chez rien.

Au même moment, Air France, licencie mardi dernier 400 pilotes. Décision effective, sans trop parler...Royal A

A lire aussi

Fait divers crapuleux qui secoue Tunis ce

23/09/2020 10:07
1

Pour divulgation des données personnelles de personnes atteintes du Covid-19.

23/09/2020 10:03
0

L'interdiction de la chicha et des jeux de cartes dans les cafés sont derrières ses

23/09/2020 09:42
0

Ainsi, les salaires des gouverneurs

23/09/2020 08:38
4