alexametrics
samedi 27 février 2021
Heure de Tunis : 20:15
Dernières news
Expiration des délais de gel des avoirs du clan Ben Ali en Suisse : Hatem El Euchi appelle à une réaction immédiate
18/01/2021 | 10:45
2 min
Expiration des délais de gel des avoirs du clan Ben Ali en Suisse : Hatem El Euchi appelle à une réaction immédiate

 

L’ancien ministre des Domaines de l’Etat et des Affaires foncières, Hatem El Euchi, a tenu à apporter certaines clarifications en ce qui concerne les avoirs gelés en Suisse du clan Ben Ali.

 

Dans un post Facebook daté de dimanche soir 17 janvier 2021, M. El Euchi a précisé que la fin des délais du gel des avoirs ne concerne que ceux faisant l'objet d'une décision administrative du Conseil fédéral suisse. Le blocage préventif expirera ce lundi 18 janvier 2021 à minuit.

Pour ceux qui ont été bloqués par décision judiciaire et qui sont estimés à environ 60 millions de francs suisses, soit 185 millions de dinars tunisiens, ils ne sont pas concernés par la fin des délais. Neuf personnes du clan Ben Ali sont concernées par cette décision de justice.

L’ancien ministre a appelé ainsi à réagir immédiatement pour demander le prolongement des délais d’un an de la décision administrative de gel, surtout que 2020 a été ponctuée par une pandémie, ce qui représente un cas de force majeure qui a empêché le travail judiciaire et donc ne peut pas être comptabilisé. Ceci dit, la correspondance doit être envoyée avant l'expiration des délais, a-t-il martelé.

 

 

Hatem El Euchi a affirmé qu’il est possible de demander le renouvellement du gel des fonds, qui se trouvent dans l'Union européenne et qui concerne 47 membres de la famille Ben Ali, avant le 31 janvier 2021, à condition de présenter un dossier justifiant la demande.

S’agissant des fonds gelés au Canada, les délais expirent le 23 mars 2021. Les délais expirant tous les cinq ans, il suffit de présenter une nouvelle demande justifiée par un dossier pour bénéficier de cinq autres années. Le gel d’avoirs concerne huit membres du clan Ben Ali.

Pour les autres pays du monde, les portes sont toujours ouvertes, rien n’a changé, il faut juste soutenir le travail diplomatique pour récupérer les avoirs en question.

 

 

Rappelons que mi-décembre dernier, le Conseil fédéral suisse avait annoncé que le blocage préventif d’avoirs de l’ancien président de la République tunisienne Zine Abidine Ben Ali, ainsi que ceux de son entourage, à hauteur d’environ 60 millions de francs, opéré début 2011, expirera en janvier 2021, ayant atteint sa durée légale maximale.

 

I.N

18/01/2021 | 10:45
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Djikistra
La date limite est repoussée
a posté le 18-01-2021 à 22:15
Arrêtez ,la suisse a repoussé la date limite du mardi soir....donc pas de panique ils ne vont rien récupérer les malfrats trabelsi et leurs acolytes...
TAW TCHOUFOU
BLACKJACK !
a posté le 18-01-2021 à 21:45
Bon .... on ne va s'étaler sur l'incompétence notoire des " spécialistes juridiques Tunisiens " chargés de ce dossier , ou à savoir si le dossier était tout simplement vide ( aucune preuve , aucun fait vérifié ni vérifiable qui tienne la route devant une juridiction Suisse ..... allez savoir ... ) , mais que même après 10 ans donc , rien de sérieux n'a été fait , c'est simplement du foutage de gueule !
Et seuls les responsables Tunisiens sont à blâmer , car les Suisses ont été très patients !
Une réflexion tout de même : si le montant du magot s'élève à 60 millions de francs suisses , ctd 185 millions de dinars ( sur une période de 23 ans ) , le clan Ben Ali apparait donc un clan de " petits joueurs " !
Rafiq Bouchléka à lui tout seul et en même pas un an , a encaissé un don d'un milliard sur son propre compte , en provenance de Chine !
Bravo l'artiste , un vrai professionnel .... du détournement !
Et pourtant lui et " sa bande " continuent à sévir et à faire la morale aux Tunisiens !
Angel
Bande de nazes
a posté le 18-01-2021 à 14:57
Ils ont laissé passer 10 ans sans rien faire!
Ca fait 1 an que les suisses leur ont signalé le jour et l'heure de l'expiration des délais!
Ils vont surement trouver le moyen de monter un dossier de preuves et le faire enregistrer le 18/01/2021 à 32h59!
C'est la faute au Corona!!!
Ils veulent récupérer 60 millions de francs suisses!!!
Qu'ils s'occupent plutôt de savoir où sont passés depuis 4 ans les 4000 milliards de dolards disparus des caisse des fonds de solidarité!!!
GZ
@ Angel
a posté le à 18:20
Bonsoir .
Le prétendu moyen tiré des difficultés dues à la pandémie ne tient pas debout et ne résiste nullement à l'examen . Comme nous le disons tous deux , le Département Fédéral des Affaires Etrangères suisse tire la sonnette d'alarme auprès des autorités tunisiennes depuis un an pour qu'elles trouvent un épilogue judiciaire définitif et leur restituer les fonds . Rien n'y fit .
Les Suisses vont devoir ordonner la main levée la mort dans l'âme et le coeur serré bien plus que ne le sont les Tunisiens en se disant " tout ça pour ça . S'ils ne le font pas ils s'exposent à des poursuites judiciaires de la part du clan qu'ils perdront sans nul doute .
Dix ans d'atermoiements indécisionet d' incompétence sinon de complicité et collusion .
Pour rappel , un jeune affamé fut condamné illico à six mois de prison ferme pour le " vol " de deux boîtes de thon avalées sur place .
Dix ans et dix gouvernements n'ont pas suffi pour trancher cette affaire . Il est vrai qu'on ne se dérangé pour si peu , 320 millions de Dollars , soit
868 640 000 Dinars . De quoi avoir le tournis . Et encore ,il ne s'agit que d'une partie des avoirs du clan .
Il y a bien des responsables de ce retentissant fiasco dont les têtes devraient tomber . On peut rêver .
Il y a de quoi être dégoûté .
Bien à vous .
Sehr enttäuscht !
Très déçu !
a posté le 18-01-2021 à 13:53
Pourquoi ce problème n'intéressait-il pas Mme Abir Moussi ? Pourquoi n'en a-t-elle jamais fait un sujet de discussion et d'intérêt ? A-t-elle lancé une initiative que nous ignorons ?

Ainsi, tous les hommes politiques, y compris ceux de l' "opposition", sont des "traîtres à la nation" et on doit même prôner la création d'un parti populaire ou d'un mouvement de salut.
GZ
Forclusion imminente
a posté le 18-01-2021 à 12:53
C'est un peu tard . Cela fait un an que les autorités suisses attirent l'attention des autorités tunisiennes sur l'imminence de la prescription , demain mardi 19 janvier .
Cela fait 10 ans que les avoirs du clan Ben Ali font l'objet d'un blocage administratif . Tout ce que réclament les autorités suisses est une décision judiciaire définitive .
Dix ans n'ont pas été assez pour donner un épilogue judiciaire à cette affaire. C'est à croire que les responsables tunisiens se moquent royalement de la récupération de ces fonds . Il s'agit de la modique somme de 320 millions de Dollars que le clan Ben Ali a fait transiter par la place financière de Genève .
Je ne vois pas les helvètes faire une dérogation spéciale pour les beaux yeux des Tunisiens endormis de leur doux sommeil .
Voir mon commentaire à ce sujet sous l'article relatifs aux heurts entre casseurs et force de l'ordre publié ici hier dimanche .
Giselle
Avoir de clan Ben Ali en suisse
a posté le 18-01-2021 à 11:47
Laissez le clan ben Ali profiter de cet argent, c'est rien par rapport à ce que raffler le clan Ghannouchien seulement en 10 ans, au moins le triple ou plus.
Cuisiner
Main?
a posté le 18-01-2021 à 11:38
Facile de parler surtout lorsqu'on descend du bateau.