alexametrics
lundi 26 juillet 2021
Heure de Tunis : 14:09
Dernières news
Entre 100 et 120 mille personnes au sit-in du Bardo à 23h40 (Vidéo)
07/08/2013 | 1
min
Entre 100 et 120 mille personnes au sit-in du Bardo à 23h40 (Vidéo)
{legende_image}

La manifestation du 6 août en commémoration des 6 mois du décès de Chokri Belaïd et pour demander la dissolution de l’Assemblée nationale constituante et du gouvernement a connu un grand succès.

La manifestation a vu la participation de dizaines de milliers de personnes venant de toutes les régions du pays. La manifestation se déroule dans une ambiance festive et patriote où femmes et hommes, jeunes et moins jeunes sont mêlés. Le nombre de manifestants a évolué très vite en peu de temps en passant de 40000 personnes à 22h30 (source policière) à près de 120000 vers 23h40. Il faudra cependant compter avec les départs et arrivées et les artères avoisinantes et on dépasse largement le double. 

La manifestation se passe dans le calme et dans une ambiance bonne enfant. La marche de l’UGTT est venue gonfler les rangs des manifestants composés, entre autres, de groupes de jeunes venus de Siliana, Meknassi et Jendouba. La police a assuré la sécurité des manifestants avec une présence prononcée mais en retrait des manifestants et avec une bienveillance appréciée par les présents. Les équipes du Croissant Rouge Tunisien ont assuré les soins médicaux sur place. La manifestation se poursuit actuellement et des personnes continuent à affluer vers la place du Bardo. La manifestation a consacré le patriotisme et le drapeau national a pratiquement été le seul étendard porté par les manifestants.



Les slogans scandés par les manifestants ont été particulièrement hostiles à la personne de Rached Ghannouchi, leader du parti islamiste Ennahdha. L’hymne national a été scandé à plusieurs reprises et les slogans demandant la dissolution de l’ANC et du gouvernement. Les manifestants ont également lancé des feux d’artifice.



L’absence de tout discours sur la scène et de toute animation a été remarquée par les présents. Dans une déclaration à Business News, l’élu Chokri Yaïche a dit qu’il existe des problèmes de sonorisation ce qui fait que le programme prévu est suspendu pour l’instant. Il a également déclaré que l’hypothèse d’un sabotage n’était pas à écarter mais qu’il n’en était pas sûr pour l’instant.

N.B.G



 

07/08/2013 | 1
min
Suivez-nous