alexametrics
dimanche 29 janvier 2023
Heure de Tunis : 12:47
Dernières news
Ennahdha condamne l’oppression des opposants politiques de Kaïs Saïed
02/12/2022 | 22:16
1 min
Ennahdha condamne l’oppression des opposants politiques de Kaïs Saïed

Le mouvement islamiste Ennahdha a publié dans la soirée de vendredi 2 décembre 2022 au terme de la réunion de son bureau exécutif, un communiqué dans lequel il est revenu sur plusieurs sujets.  

Ennahdha a avancé que le pouvoir en place avait échoué dans la gestion des affaires de l’État lui reprochant de s’être dérobé à ses responsabilités en imputant ses erreurs à « des inconnus ». Cela n’est qu’une manifestation de l’échec du pouvoir putschiste et de son gouvernement impuissant face à l’aggravation de la crise socio-économique, selon le parti islamiste.

 

Le parti de Rached Ghannouchi considère que le pouvoir en place va détériorer davantage la situation politique et sociale évoquant, dans ce contexte, les législatives anticipées prévues en décembre. Il a qualifié ces élections de mascarade notant que plusieurs circonscriptions ne disposent d’aucun candidat et a réitéré son boycott de ce rendez-vous électoral.  


Ennahdha a, également, condamné l’oppression des opposants politiques de Kaïs Saïed et les pressions exercées sur le pouvoir judiciaire qui se plie à l'agenda du putsch en écartant les opposants politiques à travers des affaires montées de toutes pièces et des accusations infondées. 

Le parti islamiste a dénoncé le manque de transparence du gouvernement de Najla Bouden qui continue à occulter les termes de l’accord conclu avec le Fonds monétaire international.  

N.J. 

 

 

02/12/2022 | 22:16
1 min
Suivez-nous
Commentaires
takilas
Il jouent les innocents ces massacreurs nahdha
a posté le 04-12-2022 à 10:16
Comme si tout le monde ne sait pas que c'est cette arnaqueuse nahfha qui est la cause des aspects socio-économiques de la Tunisie.
Ils jouent à quoi ces salopards ?
Ou bien ils croient que les tunisiens sont dupes.
Qu'ils aillent au diable et retournent au sud qu'ils ont sali son image honorable d'antan.
Ils deviennent enquiquiner à ne point en finir, et ce parce qu'ils ont perdu , logiquement, le pouvoir afin de poursuivre leurs arnaques, leurs escroqueries et leurs banditismes, croyant que par la révolution, avérée une duperie en leur faveur, qu'ils sont devenus propriétaires de la Tunisie, de ses biens et de ses rouages. Ils oublient qu'il s'agit d'un mirage que les tunisiens en d'ailleurs conscients depuis leur venue de Londres au cours de l'année 2011 pleine de manigances et de corruptions de leur part.
.
Ti ihchmou âala rawhakoum ennass lkoll fakou bkom.
Makom isstaghnitou zezzi. Rakom.......
Houcine
Qui limogera Zakafouna?
a posté le 03-12-2022 à 16:27
Le grand peuple limogera zakafouna, la décennie sera rouge, pas roooose.
Houcine
Au faussaire.
a posté le à 01:12
Tout est permis aux voyous, y compris l'emprunt du pseudo.
Je ne parle pas cette langue de "zakafouna" et je ne sais quel volapuk désintègré.
Vilain, bête, et preuve d'absence d'éducation.
Je méprise.
Morjane
Mémoire courte
a posté le 03-12-2022 à 13:17
Ils ont la mémoire courte. Les islamo-fascistes donneurs de leçons
Mornaguia Morjane
et d'autre le NEZ long...en bois comme leur crédibilité
a posté le à 15:36
Ils ont le complexe sans fin. Les beni oui oui creux éradicateurs complexés de la (néo)coloniale, bourguibosénilité et zabacriminalité donneurs de "contre(ca)leçons".

UNE TUNISIE LIBRE ET DEMOCRATIQUE POUR TOUS
PARTICIPATION ET REPRESENTATION DE TOUS PART ENTIERE
PLUS AUCUN TRAITEMENT ENTIEREMENT A PART
LIBERTE JUSTICE DIGNITE EGALITE SOUVERAINTE
NON AU COUP D ETAT KAFKAIESQUE DU CAS K. !
Ennahdha
critique la justice...
a posté le 03-12-2022 à 10:24
Quand Ghannouchi et d'autres accusés nahdhaouis sont maintenus en état de liberté, la justice est bonne, sincère et indépendante. Maintenant, Ennahdha sent le danger réel et accuse la justice de s'incliner au pouvoir !!!!. Bref, les magouilles et les acrobaties malsaines d'Ennahdha ne prennent plus la route ni avec le peuple tunisien ni avec la justice.
Daoudaou
Non !
a posté le à 12:35
Ils veulent s'apitoyer et influencer la justice, car ces malfrats jouent les prolongations puisquils auraient du être jugés depuis belle lurette, ce qui démontre qu'ils ont encore la possibilité d'éviter la justice.

Wallahi ghriba hal hwaief
Comment ils peuvent menacer et s'éclipser ; ce n'est pas normal bon sang de bon soir.
Personne
n'est au dessus de la loi...
a posté le 03-12-2022 à 09:55
Personne n'est au dessus de la loi et TOUS les intervenants dans ces procès doivent assumer leurs responsabilités. Le peuple tunisien n'accepte plus les magouilles et les dépassements de la dernière décennie de la honte et du vandalisme politique et économique.
Patriote
Sale secte
a posté le 03-12-2022 à 08:42
Ennakba est le plus grand spécialiste de répression des opposants durant la décennie noire atteignant le plus bas niveau L'ASSASSINAT

veritas
Oppressions ou assassinats
a posté le 03-12-2022 à 02:50
ENNAHBA a oublier vite l'assassinat de ses opposants par ses soins et maintenant ose donner des leçons à Said c'est ça les musulmans '?'..tout ce quinest fait par les criminels islamistes est halal mais les mêmes pratiques avec des faits moindres et qui sont fait par les autres et HARAM '?'donner des leçons pour les autres mais ne jamais les appliquer pour soi '?'le coiffeur mal coiffer '?'on revient toujours au Nifak qui caractérise l'islam et les musulmans partout dans le monde '?'il faut être un malade pour adopter l'islam.
A quand
la fin du feuilleton.....
a posté le 03-12-2022 à 00:03
A quand la fin de ce trop long feuilleton turc.. ? Espérons que cet nième épisode va nous faire voir le bout du tunnel ! En tout cas, Bhiri n'a pas à parler de l'indépendance de la justice, sachant qu'il avait lui-même massacré la justice tunisienne en révoquant illégalement et arbitrairement plus de 80 juges, quand il était ministre de la justice...!!!!!!!!