alexametrics
lundi 27 juin 2022
Heure de Tunis : 21:33
Dernières news
En une seule journée, 99 émigrants clandestins interceptés sur les côtes tunisiennes
19/05/2022 | 16:04
1 min
En une seule journée, 99 émigrants clandestins interceptés sur les côtes tunisiennes

 

Les autorités tunisiennes ont réussi, mercredi 18 mai 2022, à déjouer plusieurs opérations d’émigration clandestine dans différentes régions du pays.

Selon la Garde nationale, un total de sept opérations en préparation ont été mises en échec à Louata dans le gouvernorat de Bizerte, à Menzel Temime et Fondouk Jedid dans le gouvernorat de Nabeul, à Bekalta et Chott Mariem dans le gouvernorat de Sousse, à Khenis dans le gouvernorat de Monastir, et à El Amra dans le gouvernorat de Sfax.  

 

Le nombre des émigrants clandestins interpellés lors de ces interventions sécuritaires était de 99 dont 23 subsahariens. Deux passeurs dont un recherché ont, également, été arrêtés. 

 

N.J. 

19/05/2022 | 16:04
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Oscar
Parasites islamistes.
a posté le 20-05-2022 à 08:54
Vous vous attendez á quoi avec ces frères musulmans: Allah innaalom ,ils ont spolié le pays abandonner et droguer cette malheureuse jeunesse laquelle risque la noyade pour un avenir meilleur.
Eliminons ces parasites porteurs de malheurs .
Abel Chater
Depuis le défunt dictateur déchu Bourguiba, la Tunisie se vante de se fourrer son propre doigt dans son propre oeil par son complexe d'infériorité.
a posté le 20-05-2022 à 01:19
Même si tous les dix millions de Tunisiens émigrent vers l'Europe, ils ne feraient même pas la démographie d'une seule de leurs zones rurales. La Tunisie ne possède pas d'industrie lourde ni que sa minuscule démographie, ne lui permet une telle industrie. Le marché est restreint et la fabrication y va en adéquation avec les besoins de la population. Au lieu d'encourager l'émigration vers les pays industrialisés, qui ouvrent portes et fenêtres à des millions d'Ukrainiens en un laps de temps, nos marins Popeye aux Day-cruisers, ne trouvent aucune honte de faire la chasse aux plus pauvres des pauvres, qui ne cherchent qu'à atteindre la rive de ceux qui viennent chez eux en Tunisie, pour leur jouer aux riches touristes.
Du temps de Ben Ali, ce fut moi qui les ai exhortés à libérer les autorisations des cafés, leur ayant expliqué, qu'il y a au moins nécessité de 7 ouvriers pour les deux postes de chaque café. Mille cafés, en feraient l'équivalent de la plus grande usine de ce monde, avec leurs sept mille ouvriers, sans pour autant qu'on ne puisse omettre le fait, que lorsque quelques cafés ferment, cela ne représente pas la catastrophe que le pays subit à la fermeture d'une gigantesque usine de 7000 ouvriers en bloc. Un calcul mathématique réaliste dont jouit la Tunisie depuis près de deux décennies.
Maintenant, si j'étais responsable dans l'Etat tunisien, je mettrais au service tout un département en coopération entre le ministère des Affaires étrangères et le ministère de l'Intérieur, dont la réussite ne dépond et ne se calcule, que par le nombre des Tunisiens qu'ils ont réussi à faire émigrer du côté de la riche Europe. Une Europe qui vieillit et qui a fort bien besoin de jeunes. On voit bien leur soutien exagéré aux Ukrainiens, dont ils pourraient nous réserver même un seul pour cent, non pas nous bloquer nos jeunes bestialement comme s'ils venaient d'une autre planète.
Donnez les ordres à vos policiers de garder les frontières tunisiennes contre ceux qui veulent y entrer illégalement. Non pas contre ceux qui veulent se sauver de leur misère dans une prison à ciel ouvert.
Allah yostir Tounes.
retraité
l faut appliquer la loi avec sévérité
a posté le 19-05-2022 à 18:16
il est temps que les autorités tunisiennes éradiquent l' émigration clandestine vers les cotes italiennes et de renvoyer les migrants subsahariens et asiatiques clandestins chez eux comme ce qu'ils font les pays européens et américains , de bien contrôler nos frontières terrestres et de renvoyer les clandestins vers les pays limitrophes de leurs départs quant aux tunisiens trafiquants , passeurs et citoyens ils doivent être jugés et condamnés quitte à durcir les lois en vigueur . ces migrants subsahariens clandestins travaillent pendant que les tunisiens font du travail au noir , de la contrebande , le marché informel , de la délinquance , les cafés et la mendicité alors qu'on a un taux de chomage de plus de 25 % on n'a pas vu ce phénomène avant le la révolution bénie de 2011 .
SAM53
PRISON A VIE
a posté le 19-05-2022 à 17:36
Ces passeurs ne doivent plus voir la lumiere du jour car CRIMINELS