alexametrics
B.N.CHECK

En Tunisie, un certificat de mariage est-il obligatoire pour une consultation gynécologique ?

Temps de lecture : 2 min
En Tunisie, un certificat de mariage est-il obligatoire pour une consultation gynécologique ?


 

Une patiente a été refoulée à l’entrée du service de gynécologie à l’hôpital de Wassila Bourguiba la semaine dernière. L’accès au service a été interdit à la dame car elle n’était pas munie d’une copie conforme de son certificat de mariage. Son témoignage publié dans des groupes sur Facebook a fait scandale. Plusieurs internautes ont relevé une atteinte insupportable aux droits de la femme. 

 

 

 

 


Revenant sur le sujet, le directeur de l’hôpital Wassila Bourguiba, Hafedh Dakhlaoui, indique que cette pratique n’est pas propre à son établissement notant qu’elle date de plusieurs années et est appliquée dans tous les services obstétriques des établissements hospitaliers.  

 

M. Dakhlaoui explique que le certificat de mariage est exigé aux femmes enceintes précisant que cette procédure a été mise en place pour lutter contre la fuite des mères célibataires des services obstétriques. Il s’est référé, par ailleurs, à la circulaire n°41 datant de juin 2000 pour souligner que certaines personnes se présentent sous une fausse identité. 

 

 

BN Check a parcouru les différentes circulaires du ministère de la Santé en lien avec la prise en charge des patients (disponibles sur le site web du département). Ladite circulaire 41 stipule clairement que le personnel des établissements hospitaliers se doivent de vérifier l’identité de la mère à travers une pièce d’identité et lui accorder la prise en charge et l’accompagnement nécessaire en vue de lutter contre la fuite des mères célibataires après l’accouchement. Il n’est en aucun cas question de certificat de mariage ou toute autre preuve de l’état matrimonial du patient. 

La loi tunisienne ne fait, d’ailleurs, mention d’aucune demande de certificat de mariage pour une consultation dans les services de génécologie-obstétrique qu’il s’agisse de mères célibataires ou de femmes mariées. Toutes les circulaires du ministère de la Santé sur l’accueil et la prise en charge des patients insistent, en plus, sur « l’humanisation » et le « respect de la vie privée des patients et leurs secrets » (circulaire n°66 du 19 juillet 2008). 

 

 

 

 

N.J. 

 

 

  

Votre commentaire

Commentaires
Oscar
Hypocrisie humaine.
a posté le 25-05-2022 à 16:57
Bravo á la Tunisie qui prend le chemin des talibans ,comment voulez vous recevoir les touristes avec telle mentalité.
BORSALINO
La connerie n'a plus de limites dans ce pays
a posté le 21-05-2022 à 17:43
Dans ce malheureux pays chacun interprète les lois et les décrets selon ses convictions politiques et ce guignol directeur de mes deux obéissant vraisemblablement aux dogmes islamistes prive cette pauvre patiente d'une prise en charge médicale qui pourrait éventuellement diagnostiquer une anomalie mettant en danger le f'?tus ou la maman .La religion musulmane vous mènera inéluctablement à la décadence la ruine et la disparition .
Papa
IGNORANCE ET INCOMP'?TENCE
a posté le 19-05-2022 à 15:31
Donc l'administration de l'hôpital fait ce qu'elle veut et personne ne réagit, je suis certain que l'agent de l'hôpital va continuer à demander le certificat de mariage, puisque même le directeur lui donne raison
Jawhar
Urgent ! Grave !
a posté le 19-05-2022 à 12:39
C'est grave ! Ignorence et religion ne vont pas ensemble !
Il faut trouver le responsable et lui affliger une punition exemplaire !
Non assistance à humains en danger
La mort de l innocence
a posté le 19-05-2022 à 09:09
Le pays est livrés à des égoïstes à des fan à tics des refoulés sexuels que la justice doit condamner
Oscar
Malheureusement.
a posté le 19-05-2022 à 08:08
La Tunisie va doucement mais surement vers un régime fanatique ,genre afghan.
Mansour Lahyani
Rien d'étonnant...
a posté le à 11:28
Avec ce détenteur du pouvoir suprême et exclusi qui passe le plus clair de son temps en prières et génuflexions, et qui n'a rien entrepris contre les islamistes, ni contre ce maudit Qardhawi... juste par respect pour son frère et ses acolytes !!!
Vive l'islamo-gauchisme, mon prince : on oubliera rapidement cette qualification abusive de "gauchisme", pourrentrer dans les clous de la bonne orthodoxie !!!
Dr médecin.
Mhenni esclave de ben ali.
a posté le 18-05-2022 à 21:53
Toute personne sanie d'esprit comprendrait que les mères célibataires, pour des raisons sociales, confient leurs bébés dans de bonnes mains. Seuls les dictateurs interprèteraient cette noble action comme fuite et abandon du bébé.
Un Tunisien.
A éliminer le plutôt possible.
a posté le 18-05-2022 à 21:33
Le ministre de la santé doit le limoger de toute urgence !!!!!
Vieux Routier
Pratique spécifique scandaleuse
a posté le 18-05-2022 à 19:14
La circulaire à laquelle se réfère le DG du centre de maternité de Tunis date de 2000 et est signée par Professeur Hédi M'henni ... un professeur de santé publique et fervent défenseur de la santé de la mère et de l'enfant. Elle a été complètement déformée et dénaturée dans une pratique spécifique au centre de maternité.
Il est temps que le ministère de la santé réagisse et annule ces procédures préjudiciables à l'accès aux soins des femmes enceintes et en particulier les grossesses à risque.
A bon entendeur salut.
Lakoudi
OMG
a posté le 18-05-2022 à 17:32
Curieuse cette pratique de l'humanisme en Tunisie. !!
Supposons 5 secondes que cette femme est enceinte et célibataire, qu'est qu'on fait ? On la jette dans la rue entre les mains des charlatans au risque de lui sucer le sans ou au pire la charcuter ? Feux Bourguiba, Haddad et compagnie doivent se retourner dans leur tombe.
zozo Zohra
Bien oui
a posté le à 18:32
Le résultat, des bébés innocents jetés dans les poubelles, sous des arbres,.....
Agatacriztiz
Chute libre...
a posté le 18-05-2022 à 17:06
Voilà qu'elle bassesse nous avons atteint à cause de ces tarés fanatiques, ces bigots arriérés qui ont rendu la société de plus en plus stupide et hermétique à toute évolution. Un désastre...
Mansour Lahyani
Pratique propre à...? Pratique sale, plutôt, et partout !!!
a posté le 18-05-2022 à 16:52
Ce M. Dakhlawi a une drôle de façon (d'essayer) de tirer son épingle de ce mauvais jeu !!! On n'a pas idée de tenter de se disculper en avançant que ça se passe ainsi dans tous les hôpitaux !! Il mériterait une belle noix d'honneur aussi grosse qu'un ventre de deuf mois... Et c'est lui qui le porterait !!
Alex
TUNISTEN
a posté le 18-05-2022 à 16:12
Bienvenue à Tunsiten
Ahmed
Une honte
a posté le 18-05-2022 à 15:52
Le conseil de l'ordre des médecins, les sociétés savantes, les syndicats devraient réagir.

A lire aussi

Les internautes ont été nombreux à relayer, ce vendredi 24 juin 2022, la photo de Aziz Issaoui,

24/06/2022 21:32
0

vérification par l'équipe de BN

22/06/2022 15:26
0

Bagarre entre un enseignant et un parent en Tunisie

10/06/2022 09:08
10