alexametrics
dimanche 29 janvier 2023
Heure de Tunis : 14:01
Dernières news
En arrêt d’activités, les fabricants de sachets plastiques à usage unique s'insurgent
02/12/2022 | 10:59
2 min
En arrêt d’activités, les fabricants de sachets plastiques à usage unique s'insurgent

 

Les fabricants de sachets plastiques à usage unique sont en arrêt d’activités et menacés de disparition. C’est ce qu’a expliqué, vendredi 2 décembre 2022, Oussama Massoudi, président du Groupement professionnel du plastique relevant de la Confédération des entreprises citoyennes de Tunisie (Conect). Et de indiquer qu'ils réclament un délai d'un an pour se mettre à niveau, industriellement parlant.

 

Au micro de Ahla Sbeh sur Mosaïque Fm, M. Massoudi a ainsi précisé que depuis quatre ou cinq ans, les autorités veulent appliquer la loi interdisant l’usage des sachets plastiques à usage unique. Or, il y a eu, entre temps, plusieurs propositions et entraves car il a eu un raisonnement en sens unique : l’État ayant décidé d’interdire les sachets sans penser ni aux industriels et ni à une alternative.

Et de souligner dans ce cadre que les autorités ont opté pour la fabrication de sachets plus grands et plus épais, qui demeurent en plastique, le tout sans spécifier les critères de fabrication et sans prendre en considération les capacités techniques des fabricants tunisiens.

Actuellement et toujours selon ses dires 99% des industriels tunisiens, ne disposent pas des équipements permettant de fabriquer ce genre de sachets. Donc, ils sont en arrêt de production et d’activités, depuis le mois de septembre.

 

 

Oussama Massoudi a tenu à spécifier que la majorité, d’entre eux, sont des jeunes, qui ont des engagements avec des banques, des sociétés de leasing, des fournisseurs, parfois allant jusqu’à 2030.

Et de marteler que « le secteur n’a pas formulé de revendication irréalisable : il réclame un délai d’un an, jusqu’au 31 décembre 2023 ».

 

« Nous sommes prêts à signer un engagement officiel avec les autorités, pour montrer notre bonne foi, et qu’à partir de janvier 2024 on ne fabrique plus de sachets à usage unique », a-t-il assurée, en notant que ce délai leur permettra de chercher des bailleurs de fonds qui accepte d’investir dans le secteur pour changer les équipements des industriels afin qu’ils puissant fabriquer les sachets aux nouvelles normes imposées par l’État.

 

I.N

02/12/2022 | 10:59
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Après
cinq ans...
a posté le 02-12-2022 à 20:57
Après cinq ans de délai de grâce accordés par l'état, il est grand temps pour que les fabricants de sachets arrêtent impérativement et immédiatement la fabrication de sachets plastiques à usage unique. Lesdits sachets plastiques ont déjà détruit l'agriculture et la faune maritime. Arrêtez le MASSACRE SVP!!!!
Courtin
Dacs
a posté le à 22:36
Tout a fait d accord avec vous il va falloir changer les habitudes pas a ne prendre mal mais je voudrais bien soir combien de sacs sont distribués dans une journée. Et combien traînent dans les villes et la nature
VOILA
Tout est bio, ou quoi ? Que se cache-t-il réellement derrière le terme "bioplastique" ?
a posté le 02-12-2022 à 15:43
Le bioplastique ou matière plastique biologique est un terme difficile à saisir, sans définition claire. Contrairement aux produits alimentaires par exemple, le préfixe "bio" ne désigne pas une matière plastique.
une culture écologique des matières premières, mais signifie "(partiellement) biosourcé".
et/ou "biodégradable". D'une part, tous les bioplastiques ne sont pas issus de matières premières renouvelables : certains plastiques biodégradables sont entièrement issus de pétrole fossile. D'autre part, tous les bioplastiques ne sont pas biodégradables : certains plastiques issus de matières premières renouvelables sont identiques aux plastiques traditionnels à base de pétrole brut.
Dans la pratique, il n'existe pas de bioplastiques entièrement fabriqués à partir de matières premières renouvelables, car les additifs (comme les lubrifiants, les stabilisants ou les antistatiques) sont généralement à base de pétrole brut.
EL OUAFI
L'idéologie Tunisienne
a posté le 02-12-2022 à 14:12
Ils s'insurgent, contre l'arrêt de la fabrication des sacs à usage unique, occultant les méfaits, et la pollution de l'environnement de notre pays, le tunisien ne déroge pas à la règle que pratiquent les autres individus à savoir "après moi le déluge ! " son intérêt personnel, aveuglés par le profit.
L'environnement dans lequel patauge le pays ne l'intéresse guère.
Mentalité de décadente,le pour soit prime sur tout.
Hamdi
des années pour se préparer
a posté le 02-12-2022 à 12:23
les fabricants ont eu des années pour se préparer..et le gouvernement les a aidé au moins pour se préparer? il fallait de part et d'autres se préparer non?
Gg
Et pourquoi...
a posté le 02-12-2022 à 12:07
...les industriels n'ont ils pas suivi le mouvement engagé il y a 10 ans pour des sacs biodégradables, comme cela se fait partout?
Hermès
Ils se plaignent....
a posté le 02-12-2022 à 12:07
Toujours ils se plaignent ces fabricants !!!
S'ils veulent la continuité de leurs usines, qu'ils fabriquent des sacs et sachets biodégradables, mais apparemment ils n'évoluent jamais ces primitifs. !?
URMAX
VOUS ETIEZ PREVENUS DEPUIS 3 ANS
a posté le 02-12-2022 à 11:48
Si - entretemps - vous n'avez rien faits pour vous reconvertir, c'est VOTRE probleme.
...
Malheureusement pour vous, l'incivilité des gens jettant des sachets partout, ont conduits les autorités a prendre cette (tres bonne) décision.
...
Reconvertissez votre filiere en emballages résistants en papier biodégradable.