alexametrics
dimanche 07 août 2022
Heure de Tunis : 23:30
Dernières news
El Menzah 9 : Des riverains bloquent le business de la mairie
12/06/2022 | 09:31
5 min
El Menzah 9 : Des riverains bloquent le business de la mairie

 

Pour beaucoup de Tunisiens, la mairie, ou « Al Baladia » en Arabe, représente la structure qui récolte leurs détritus. Pour d’autres c’est cette structure architecturale improbable qui se trouve à la Kasbah en face du palais du gouvernement. Pour les habitants d’El Menzah 9, la mairie de Tunis, c’est ce conseil municipal qui veut faire du business sur la rue Abdelaziz Thaalbi, déjà très encombrée parce qu’étroite, en y installant en file indienne des cabanes en dur, de 50m2 l’une. De futurs commerces qu’elle pourra louer à l’année. Un futur business juteux qui a été stoppé net par une mobilisation forte des riverains, qui ont porté plainte étant donné l’extrême opacité administrative qui recouvre le projet, la mairesse ayant refusé d’expliquer à qui profitera l’espace de la collectivité.

 

 

 

Dans l’ordonnance du tribunal administratif de Tunis, que Business News a pu obtenir, l’avocat désigné par les associations et riverains d’El Menzah 9, Saber Ben Ammar, explique dans sa plainte, que la mairesse de Tunis, Souad Abderrahim, a octroyé des permis, à des personnes qui ne sont pas de la commune, pour la construction de locaux à usage commercial sur l’unique espace « vert » à Menzah 9.

 

Dans son attaque, l’avocat révèle aussi le montant du loyer qui sera éventuellement perçu par la mairie. Deux mille dinars par an et par cabane. Il y dénonce aussi le viol du code des collectivités locales qui stipule que les riverains ont leur mot à dire dans les projets qui se font dans leurs quartiers. Et en effet sur ce point, plusieurs associations sont montées au créneau dès l’apparition des premiers bulldozers de la mairie, sur le terrain en question.

 « Avec le délégué de quartier nous avons dès le mois de février contacté la mairie pour avoir des explications mais nous n’avons eu aucun retour. Nous avons déposé des demandes d’accès à l’information pour voir les procès-verbaux des assemblées pendant lesquelles ont été prises ces décisions, mais nous n’avons eu aucune réponse » explique la responsable de l’association zone verte El menzah, et d’ajouter : « Nous en sommes venus à savoir que durant la réunion du conseil municipal, le président de circonscription d’El Menzah 9, M. Dabbebi a déclaré que les habitants du quartier ont donné leur aval pour le projet. Ceci est faux ! Les habitants de la zone sont contre ce projet commercial. A maintes reprises nous avons demandé à Mme Abderrahim de nous expliquer ce qui se passe, mais nous n’avons jamais eu de réponse. Nous sommes pour le développement économique du pays mais il faut qu’on sache ce qui se prépare et qu’on nous explique ou qu'on nous informe au moins ».

Au-delà de l’opacité inquiétante imposée par l’autorité locale sur ce projet, des négligences d’ordre normatif ont été relevées par les habitants du quartier qui se sont plaints de coupures de courant. En effet, sur le document vidéo obtenu par Business News, on peut voir les travailleurs municipaux du chantier, sans tenue adéquate, travailler pelle à la main directement sur les fils électriques, déchiquetés, qui alimentent la zone.

 

 

Ceux qui ont initié le projet, en l’occurrence les membres du conseil communal, n’habitent pas le quartier d’El Menzah 9. Ils travaillent pour satisfaire les demandes des vrais promoteurs du projet et qui voient dans ce terrain, non constructible selon le dernier plan d’aménagement, une opération financière. Ils ne voient pas en revanche que la rue Abdelaziz Thaalbi est déjà sujette à un gros problème de trafic et que sur la perpendiculaire, l'avenue Tahar Ben Ammar, une dizaine de constructions anarchiques, « akcheek », encombrent les trottoirs.

 

Face à la mobilisation, le 29 mai 2022, le tribunal administratif de Tunis a tranché. Les travaux seront reportés. Une première victoire pour la collectivité dont les riverains continuent de surveiller la zone. « Malgré l’ordonnance du tribunal, de petits engins s’activent de temps à autres, en journée sur le terrain » a confié le propriétaire d’un magasin proche du chantier controversé. Une irrégularité relevée aussi par Business News lors d’un déplacement sur la zone effectué dans la matinée du 8 juin.

 

 

Depuis l’aménagement d’El Menzah 9 dans les années 80 et 90, le terrain, sujet de la controverse, a été abandonné par la mairie aux détritus et aux chiens errants qu’on abat par balle dans la nuit. Un terrain abandonné par ce que non constructible selon le plan d’aménagement. Les habitants du quartier ont depuis toujours appelé à y installer un parcours de santé, une zone verte. Aujourd’hui sa vocation a changé, sans que personne ne sache comment. Il devient zone commerciale.

A voir les cabanes qui vendent du tabac et des produits de contrebande surgir comme des champignons sur les trottoirs, les analystes de la question tunisienne doivent se rendre à l’évidence : Le business model de la Tunisie est principalement axé sur le développement de cafétérias et « Akcheek »!  

 

A un moment où beaucoup voient les services de la mairie reboucher les trous sur les routes avec du sable et du gravier, les habitants d’El Menzah 9, eux, se voient confisquer un bout de terrain par des étrangers à la commune, le tout avec l’aide active de la mairie qui tente la fuite en avant.

 

Sofiene Ahres

 

12/06/2022 | 09:31
5 min
Suivez-nous
Commentaires
Daoudaou
Les écarts et les bévues de nahdha pour servir leurs intérêts personnels.
a posté le 18-06-2022 à 08:38
On se demande si la mairesse de Tunis (désignée à Tunis par nahdha et ghanouchi) aurait agi de la même sorte si elle était mairesse de sa ville originelle de Gabes au sud ?
Toutefois ce comportement ne serait pas pareil si des désignations similaires auraient été appliquées durant les décennies précédentes lorsque les mentalités étaient saines.
Pauvre Tunisie
A__Zut !
Je suis vert de colère !
a posté le 13-06-2022 à 21:37
Je suis vert de colère !

Comment donc jamais plus

Pourrais-je me mettre au vert

Si ma Commune a vu

En l' E.V. une affaire

De bourse dodue ?!
***
Je dois bien réagir

Et de quelque façon

L'instance introduire

Au plus vite sinon

Il y aura bien pire

Et l'air j'aurai tout C...

***

Citoyen plumitif

J'irai donc de ce pas

Faire bon procès du cas

Près l'Administratif

Et bien sûr on verra!...
A__Zut !
C'est beau la 'démocratie locale'?' !...
a posté le 13-06-2022 à 21:20
Les bienfaits des espaces verts sont nombreux et variés. Ils se déploient sur le plan de la santé physique et mentale (encouragement à l'activité physique, amélioration de la qualité de l'air, réduction de stress, apaisement) aussi bien que sur le plan social ( ce sont des lieux de loisirs et de constitution d'amitiés pour les enfants; de détente, de rencontres et d'échanges pour les moins jeunes). Et, bien sûr, écologique 0puisqu'ils constituent des centres de microclimat participant à la régulation des températures urbaines et, par la 'respiration des plantes'?', à celle des teneurs de l'air en oxygène et en dioxyde de carbone.

D'où leur importance comme composante du cadre de vie en milieu urbain dont l'espace, loin de la nature, est dominé par le béton, l'acier et, depuis quelques années, le verre à pleines façades __dans les grandes villes, tout au moins.

C'est donc opportunément que, 'éveillé'?' à ces avantages, l'urbanisme les a intégrés dans les plans d'aménagement comme une composante d'équipement collectif. Leur création fait même, par ailleurs, partie des conditions d'implantation des grandes surfaces commerciales.

On aurait bien cru qu'il ne viendrait jamais à l'idée d'une Commune, cette collectivité 'auto-administrée'?' censée être au plus près des besoins et des aspirations de ses habitants __y compris à un cadre de vie toujours meilleur et plus agréable__, de céder à la tentation de convoiter l'utilisation à des fins mercantiles d'un espace vert aux multiples bienfaits sur leur vie.

Mais comme cela est arrivé, on constate avec bonheur que c'est à bon droit que le législateur a eu le réflexe __bien prémonitoire__ d'interdire aux collectivités locales de décider elles-mêmes de changer la vocation d'un espace vert.

C'est en effet la prudente orientation retenue par le Code de l'aménagement du territoire et de l'urbanisme¹ qui dispose très clairement en son article 20, second alinéa:
« Un espace vert ayant acquis cette vocation par l'effet d'un plan d'aménagement, NE PEUT LA PERDRE QUE PAR D'?CRET pris sur proposition du Ministre chargé de l'Urbanisme, après avis du Ministre chargé de l'Environnement et de l'aménagement du territoire. »

Bref, pas décret, pas de changement de vocation ni, donc, de statut de la domanialité publique dudit espace vert.

La question est, alors: un tel décret a-t-il été pris ou la Commune de Tunis a-t-elle agi au seul niveau de son Conseil ?

P.S.:
C'est beau la 'démocratie locale'?' et
l' 'auto-administration'?' ! ("Attadbir edh-Dhati")(sic) ... Quand elles n'agissent pas aux dépens des véritables intérêts communs des habitants !

Personnellement, j'ai beaucoup appris de cette transition __qui ne semble, d'ailleurs, pas près de finir.

Ainsi, et au contraire de ceux qui appellent à une décentralisation encore plus large et plus approfondie par l'entremise du transfert aux Communes d'un grand nombre d'attributions de l'?tat, j'ai acquis la conviction que, slogans pompeux mis à part, nos administrations communales ne sont déjà pas encore réellement prêtes pour exercer correctement leurs fonctions attributions actuelles sans une tutelle administrative bien suivie. Et sans accrocs.

Certaines d'entre elles en sont encore même à traiter leurs administrés avec quelque dédain puisque, se cloîtrant parfois dans un mutisme insensé, elles font carrément fi de leurs démarches et sollicitations, les poussant de ce fait soit à baisser les bras et broyer du noir, soit à des procédures contentieuses qui ne les feront pas de sitôt 'sortir de l'auberge" !
_________________
¹Imprimerie officielle, édition 2020.
Chanchan
Nahdha toujours privilégiée comme depuis douze ans.
a posté le 13-06-2022 à 18:58
Et dire que le 25 juillet était destiné pour arrêter et interdire ce genre de comportement antisocial favorable seulement aux lèches-bottes de nahdha, même si l'on sait que l'ugtt n'a aucun rôle sauf de protéger les arnaques de nahdha.
BML
Les nouveaux monstres
a posté le 13-06-2022 à 12:24
Avec ces responsables irresponsables et véreux , les plans d'aménagement et les espaces verts sont une source d'enrichissement avec des declassements abusifs et illégaux . les municipalités sont gangrénées et la corruption fait ravage surtout dans la circonscription d'EL menzah ou règne un abruti inculte doublé d'un bandit .
Jupiter
Les hypocrites
a posté le 13-06-2022 à 08:18
Le peuple tunisien champion du monde de l'hypocrisie ce sont les garages des villas qui veulent être loué et a des prix 100 fois plus chers ni l'environnement ni l'urbanisme qui les intéresse hhhhhh les tunisiens comme les idiots d'en bas
Chanchan
Voilà pourquoi ghaniuchi a nommé cette mairesse originaire de gênes. Pour servir les sudistes et préparer les propagandes électorales en s'appuyant sur cette castz de gente inculte
a posté le 13-06-2022 à 03:03
On peut lire que :

"la mairesse de Tunis, Souad Abderrahim, a octroyé des permis, à des personnes qui ne sont pas de la commune, pour la construction de locaux à usage commercial sur l'unique espace « vert » à Menzah 9" .

On peut lire aussi :

"les habitants d'El Menzah 9, eux, se voient confisquer un bout de terrain par des étrangers à la commune, le tout avec l'aide active de la mairie qui tente la fuite en avant".

Et lon se demande si cette dame a été nommé par "nahdha" pour saboter et détruire cette communauté ou pour servir des "personnes inconnues" , ou plutôt des sudistes venus pour ouvrir des "hmmassas" (vendeurs de glibettes et de cigarettes une spécialité en expansion en Tunisie, et précisément fans les quatre gouvernorats de la capitale Tunis) et s'enrichir par ce commerce néfaste pour la santé du citoyen d'une part et pour l'environnement d'autre part.
En conclusion nous pouvons déduire que nahdha continue de massacrer la capitale sans se soucier de personne ni même du Président de la République.
Soit du banditisme jamais vu.
Est-ce que
Un citoyen
Quand les citoyens se mobilisent
a posté le 12-06-2022 à 19:33
Alors tout est possible et démontre encore une fois que la mobilisation paie pour arrêter cette destruction de nos villes par cette bande de hilaliens sans scrupules et cupides
El Adel
Zone de servitude
a posté le 12-06-2022 à 18:29
C'est tout simplement une zone de servitude à cause du passage aérien de la ligne électrique MT et le passage sousterrain d'une canalisation de gaz. Le Code l'aménagement du territoire et de l'urbanisme est clair, la zone est interdite à la construction pour des raisons de sécurité. Par ailleurs, le Plan d'Aménagement Urbain a classé cette bande comme zone non constructible. Si la municipalité met en oeuvre ce chantier, elle ne peut le faire qu'après avoir révisé partiellement le PAU pour changer la vocation de la zone. Néanmoins le changement de vocation d'une zone incnstructible requiert une procédure longue et compliquée. Dans notre pays tout est possible, puisque rares sont les personnes ou les institutions qui respectent la loi.
Be zen
Islamistes craignant Dieu
a posté le 12-06-2022 à 18:27
Tant qu'on ne s'est pas débarrassé de TOUS les islamistes qui "craignent Dieu", qui sont "sincères", "honnêtes' et "pieux", notre Tunisie continuera à baigner dans la corruption et le népotisme.
Il est URGENT de nettoyer au karcher cette racaille, extrêmement maléfique pour notre pays.

NON, NON, NON à l'islam politique dévastateur et destructeur !
Zba
C est le pire projet
a posté le 12-06-2022 à 17:07
Pas de toilettes, loyers dérisoires.
Ces locaux seront ensuite vendus.
De mains en mains, la municipalité finirait par ne plus recevoir ses loyers aussi dérisoires soient ils, c'est le pire des projets.
Pourtant,il y'a les bureaux d'études, les architectes en aménagement, les promoteurs,....
C'est justement pour barrer le chemin aux jahalouts de mettre en place leurs projets de destruction de notre vie paisible.
Bravo la société civile de s'opposer à ces ignorants d'élus !
MH
Hello les Amis
a posté le 12-06-2022 à 16:20
Il y a un plaisantin qui rode sur ce site. Ses commentaires me font rire plus qu'autre chose. Les lecteurs seront reconnaître le vrai du faux. Je suis dans un train pour La Rochelle où je participerai à une école d'été jusqu'à jeudi prochain. Je vais, une fois pas coutume suivre le conseil de notre Ami Karim, et éteindre mon smartphone tout ce temps là. J'espère pouvoir résister.
Excellente semaine.
MH the true.
Zah
Zah
a posté le à 18:37
Zèkch,mè Aktharhom sur ce site dhohrou âychine ând el gouerra!
takilas
Des cabanes ?
a posté le 12-06-2022 à 15:53
Pour quoi faire ?
Comme s'il n'y a pas assez de commerces dans cette zone.
Mais le plus probable c'est qu'il s'agit d'une idée malveillante de nahdha qui cherche à se lancer, très tôt, dans des prochaines législatives, surtout que plusieurs concitoyens originaires de la même région de Gabes la même que la mairesse nommée par ghanouchi à Tunis pour jouer le rôle de propagandiste d'une part et favoriser les sudistes d'autre part, cela veut dire que Menzah risque de devenir une localité similaire à Ben guerdene destinée à la contrebande de vendre, puisque vendre c'est le seul souci et la seule occupation de nahdha avec toutes les méthodes les plus illicites et d3soudoyer les électeurs.
KéssKais
C'est trop facile!
a posté le 12-06-2022 à 15:48
Je remarque que beaucoup de contributeurs sur ce site n'assument pas leurs propos;Comme il leur est impossible de supprimer leur post publié,certains ont de plus en plus recours à une méthode "rkhissa";
Après avoir "vidé leur sac" dans le premier post en question,ils démentent tout de suite après en voulant noyer le poisson,en accusant des Doublures fictives;
Comme si notre valeureux journal n'avait pas des modérateurs professionnels qui vérifient systématiquement l'origine et la validité du Post;
Alors à tous,Assumez!!
Barouni
Nour
a posté le 12-06-2022 à 15:36
Ne pas oublier que ce projet se trouve sous des lignes de haute tension nocive à la santé et il est interdit donc de construire à proximité.
Mouaten
Attention
a posté le 12-06-2022 à 15:12
Pour une fois des gens civilisés
Arrivent a avoir gain de cause
Merci pour le juge administratif pour avoir fait son travail
A bon entendeur
R.
Bcp de tunisiens sont sales
a posté le 12-06-2022 à 14:10
Svp la mairie en parlant de lavenue abdelaziz thaalbi , juste a cote de lecole malek saghir la rue est devenue une decharge a ciel ouvert ou des egoistes sales et pas civilisee viennent jeter les arbres et les saletes de leur villas sur la voie publiques .
Sherlock Homss
A surveiller de près
a posté le 12-06-2022 à 13:52
C'est comme ça que la fameuse "Camorra" s'est installée et a prospéré à Naples.
Ils ont commencé à contrôler les vendeurs de cigarettes "à la sauvette", puis, ceux qui, sur des brouettes vendaient des produits "importés", puis "encouragé" par la corruption les édiles municipales et des maires, à mettre sur pied et contrôler les "aires commerciales" destinées à leurs "protégés" qu'ils rackettaient quotidiennement et enfin, contrôler ces "territoires", formés par le cumul de ces mêmes "aires" sur toute la ville de Naples, pour prospérer et pouvoir s'adonner à des divers trafics, dont celui, dévastateur des stupéfiants.
C'est, à quelques choses près, le même scénario qui se répète à Menzah 9, qui est peut-être en train de devenir un "nouveau territoire" d'une Mafia urbaine qui est en train de prendre ses marques...
Ali
Bravo
a posté le 12-06-2022 à 13:51
Bravo à ces habitants et à leur courage car la municipalité au lieu de créer des espaces verts elle encourage et même participe à la destruction de la nature et le confort de ses habitants
Un lecteur
La justice ferait bien de faire son travail ici
a posté le 12-06-2022 à 13:38
Mais évidemment elle préfère regarder ailleurs et faire la grève du zèle '?'
Bruno
La vérité
a posté le 12-06-2022 à 13:31
La mairesse de Tunis est une vraie calamité. Elle appartient au parti ennahdha et tout ce qu'elle entreprend est de saper le bien être des habitants. Le gouverneur de Tunis doit vraiment barrer la route à cette femme incompétente et exiger un rapport sur les finances de la mairie de Tunis. L'argent public est dilapidé dans des travaux qui ne sont pas réalisés selon les normes des cahiers de charge.
OK
Les tunisiens épuisés par la corruption du pouvoir islamiste d'Ennahdha
a posté le 12-06-2022 à 12:39
ils pourrissent la vie des habitants, du paysage et la qualité de la vie des habitants partout en Tunisie
eshmoun
dégage tout simplement
a posté le 12-06-2022 à 12:36
si çà a marché avec Ben Ali je ne vois pourquoi çà ne marcherait pas avec une (que m'abstiendrait de qualifier par respect pour la fonction)qui allègrement se permet de contrevenir aux lois et règlements régissant sa fonction....si elle prétend avoir été abusée par une mafia de corrompus composant son équipe ce qui est possible qu'elle assume c'est sa responsabilité sans chialer à la traîtrise démission !
zozo Zohra
Je vous assure...
a posté le 12-06-2022 à 12:12
J'habite dans le quartier et je vous assure que j'ai vu de mes propres yeux @MH qui habite lui-même dans le quartier se lever au petit matin en poussant une brouette remplie à chaque fois de je ne sais quoi et faisant la navette de son domicile au chantier.
Fares
Tu mens
a posté le à 12:48
Tu mens comme tu respires,@MH est mon voisin et on n'habite pas dans ce quartier;
Peut-être que tu confonds avec @GZ?
Fares
Go get a life
a posté le à 14:56
Hey Moron,

Did your mommy leave you alone at home? Go get yourself a sock and connect to one of those oh la la websites so that you can quench all your sexual frustrations there. Loser.

BN obviously wants the comments section to become trashy, so let's trash it out guys and girls!
zozo Zohra
Schizophrène
a posté le à 15:35
Hé @Fares!?
tu as pété un câble ou quoi,tu tu réponds en anglais et tu t'insultes? tu as pris un coup de soleil ou quoi?
Après vérification,tu as raison,il s'agissait bien de @GZ,autant pour moi mais c'est toi qui m'inquiète:
Je soupçonne une schizophrénie et je peux te donner l'adresse d'un bon Psy.
ek khlifi
commentaire
a posté le 12-06-2022 à 12:11
j'appuie l'action des riverains pour réserver cet endroit mitoyen à deux grandes artères à un espace vert .Je souhaite aussi que le pépiniériste conserve son espace et qu'on l'autorise à forer un puit tout juste pour arroser ses plantes
Ameur k
Bravo à l action citoyenn
a posté le 12-06-2022 à 11:48
Bravo pour l action citoyenne ...
Le sous developpement de ce pays vient entr,autres de la mauvaise gouvernance locale....El baladya etant le parfait example...
Au lieu de faire participer ouvertement les riverains par l affichage Public 6 mois avt le demarrage du projet et avoir des avis enrichissants....
On joue" bil ghamma"...et ils ne sont forts que ds les " kochk" ou "etuck tuk"...
Bande d ignards non civilises
JUDILI58
ABUS DE POVOIR
a posté le 12-06-2022 à 10:21
ABUS DE POUVOIR et peut-être malversation
veritas
Aucune surprise .
a posté le 12-06-2022 à 09:37
A quoi vous pouvez vous attendre avec un maire issu de la secte des criminels islamistes qui a pour seule spécialité la *** et la destruction'?'chacun a ce qu'il se mérite '?'continuez à vous accrocher à l'islam et vous allez voir l'islam il vous détruira il vous éradiquera dans le calme.
Un citoyen
La politique de la duperie et de la combine
a posté le 12-06-2022 à 08:45
Voilà ce que cette secte de béni hilaliens machiavéliques a apporté au pays c'est dans leur adn vicieux