alexametrics
mercredi 08 février 2023
Heure de Tunis : 14:25
Dernières news
Echaâb révèle ce que lui a demandé Kaïs Saïed
07/09/2022 | 16:31
2 min
Echaâb révèle ce que lui a demandé Kaïs Saïed

 

« Le président de la République a demandé au mouvement Echaâb, lors de sa rencontre la veille avec son secrétaire général Zouhair Maghzaoui, la présentation dans un document écrit de la vision du parti en ce qui concerne l’assenissement du climat électoral et de la Loi électorale », a indiqué, mercredi 7 septembre 2022, le membre du bureau politique du mouvement et chargé de l'information, Oussama Aouidet.

 

Dans une déclaration à la Tap, M. Aouidet a expliqué que M. Maghzaoui avait soumis la vision d’Echaâb au chef de l’Etat : « La partialité des médias et la corruption financière ont détérioré le climat des élections depuis 2011 et sont la cause de la reproduction de l’ancien système » et que la question n'est pas seulement liée à la loi électorale.

Le secrétaire général a aussi informé le président de la République qu'il est possible de s'appuyer sur les expériences des associations et organisations qui ont accompagné le processus électoral après 2011 et qui ont accumulé une expérience importante dans l'observation des élections qui peut être utilisée.

 

La même source a affirmé que Zouhair Maghzaoui aurait appelé Kaïs Saïed à élargir la participation des partis et organisations impliqués dans le processus du 25 juillet.

Il a également exprimé la nécessité que des « réformes économiques et sociales accompagnent le processus politique, afin de garantir son succès ». Et de spécifier dans ce cadre que secrétaire général a présenté au chef de l'Etat un document résumant la vision du mouvement en ce qui concerne les réformes économiques et sociales adoptées par la réunion du conseil central du mouvement tenue le 3 septembre 2022.

 

Il y a deux jours, Carthage a fait savoir que le président de la République avait assuré qu’un nouveau code électoral serait élaboré notant que les « remarques et recommandations de ceux qui appuient le processus du 25-Juillet seraient prises en considération ». Kaïs Saïed a laissé entendre que seront exclus ceux qui « s’étaient incrustés et avaient infiltré ce processus alors qu’ils n’ont aucun lien avec l’entreprise du 25-Juillet ».

 

I.N

07/09/2022 | 16:31
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Djodjo
Le Machiavel de Carthage et ses pirouettes
a posté le 07-09-2022 à 18:23
Pfffut on va bien voir, s'il a décidé que l'intelligence collective mieux que l'intelligence individuelle, tant mieux.

Si c'est encore un de ses tours pour nous manipuler et qu'à la fin, quelle que soit les recommandations reçus, il décide tout seul sous le prétexte que les avis ne sont que consultatif (en gros ss valeur) va falloir que l'on se décide : est-ce que l'on veut être des moutons qui suivent bêtement leur berger (même si celui-ci est hyper-médiocre) ou être des citoyens.

AR
Assainissement
a posté le 07-09-2022 à 17:47
Du verbe assainir.
Jean Neymar
Je vous le donne entre mille......
a posté le 07-09-2022 à 16:52
Avec le Doyen Belaid et Mahfoudh,souvenez-vous,la même technique a été utilisée,la suite on la connait,le projet du doyen a été jeté aux orties et on eut droit au Destour de KS;
Alors maintenant je vous le donne entre mille,Maghzaoui va jouer son rôle de Dindon de la farce pour avoir au final le Code électoral de Mèwlènè el Emir déjà fin prêt et ficelé;
Cela avait commencé déjà souvenez-vous dés la jour où EF fut nommé premier ministre,la Constitution de 2014 stipulait que le président devait nommer celui qui recueillait le maximum de soutiens de l'ARP défunte mais dans l'esprit de Mèwlènè el Emir ,les choses étaient claires,il fallait trouver un bon MR 0,001%,malléable à souhait,c'est ainsi qu'il avait embobiné tout le monde en demandant leurs contributions par écrit....
Cette manière d'agir ,de demander des rapports écrits et de feinter ensuite tout le monde est une technique imparable pour continuer à mener la barque à sa guise en l'absence de toute transparence.....
Et demain,Vogue la galère,une fois les deux assemblées élues,composées d'élus pro-25 juillet, Mèwlènè el Emir fait voter par ces assemblées toutes acquises à sa cause l'abolition de la République et s'auto-proclamer Kais Saied 1er nouveau régent de Tunis dans le nouveau Royaume de Tunisie,on verra ses soutiens descendre à l'avenue crier:
"Yahia Sidnè,Allah itawél fi ômor Sidnè !".
Soussi
President
a posté le 07-09-2022 à 16:44
Mr Le President
Il est temps pour que vous ecoutez les Tunisiens
Un conseil pour vous les Tunisiens ne savent plus sur quel pied dancer