alexametrics
BN TV

Driss Sayah : Ijaba banalise la violence et c’est grave !

Driss Sayah : Ijaba banalise la violence et c’est grave !

« Il est normal que nous multiplions les interventions quand il y a une escalade dans les abus. Ce sera au conseil de discipline de trancher en ce qui concerne les deux enseignants de Ijaba en arrêt de travail en ce moment » a indiqué, ce mardi 20 août 2019, le conseiller du ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Driss Sayah, sur Express FM.

 

Driss Sayah a estimé qu’il est très « grave » que le syndicat Ijaba banalise la violence et les menaces. « C’est désolant d’entendre des responsables de ce syndicat parler avec autant de détachement de faits d’agression graves comme si c’était normal d’entrer par effraction dans les locaux du ministère ou encore de pousser violemment un gardien. Ce qui se passe est dangereux, on demande à être payé pour un travail qui n’a pas été effectué, on tend vers une anarchie organisée par ce syndicat ! » a-t-il poursuivi.

 

« Nous n’avons jamais refusé le dialogue et ce syndicat est entré dans un cadre de mouvement totalement illégal. Nous avons déjà conclu un accord, nous avons traité 90% des questions mais Ijaba a choisi de ne regarder que le 10% qui restait à compléter. Nous avons poursuivi les réunions, c’était difficile vu le comportement hostile de l’autre partie, mais ça s’est fait et il y a eu des propositions concrètes et écrites. Nous étions confiants mais le 16 juin ils ont diffusé un communiqué pour dire qu’ils refusent les propositions du ministère et nous en servir d’autres totalement abracadabrantes… » a affirmé Driss Sayah.

 

Rappelons que deux enseignants, en arrêt de travail,  comparaitront aujourd’hui devant le conseil de discipline pour avoir fait irruption dans le bureau du directeur d’une institution universitaire et l’avoir menacé.

 

M.B.Z

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires

Commenter

A lire aussi

Cette campagne placée sous le slogan #poursuivez_ou_classez sans suite appelle le ministère public à

20/09/2019 22:58
1

Le leader du parti Attayar, Mohamed Abbou a indiqué, ce vendredi 20 septembre 2019, lors de sa

20/09/2019 21:43
12

Le système au pouvoir a été, par ailleurs, extrêmement diabolisé sous couvert de la campagne

20/09/2019 14:14
42

Newsletter