alexametrics
Dernières news

Drame de Amdoun : les membres de la commission parlementaire empêchés de rencontrer le principal accusé

Temps de lecture : 1 min
Drame de Amdoun : les membres de la commission parlementaire empêchés de rencontrer le principal accusé

Les membres de la commission d'enquête parlementaire sur le drame de Amdoun, se sont rendus hier à la prison de Jendouba pour rencontrer le propriétaire de l’agence de voyages accusé dans l’affaire.

 

Les députés ont été accueillis par le gouverneur de la région, indique un communiqué de l’ARP, publié ce mardi 28 janvier 2020, mais malgré les appels passés au ministère public et au juge d’instruction chargé de l’affaire, ils ont été empêchés de rencontrer l’accusé.

 

« La commission souligne que son rôle n'est pas d'intervenir dans le système judiciaire ni d'émettre des jugements ou des accusations mais en tant qu'autorité législative il se limite à définir les responsabilités et à fournir des recommandations et des initiatives visant à lutter contre de tels accidents dramatiques. La commission a estimé qu’en étant empêchée de rencontrer l’accusé elle ne peut pas remplir pleinement son rôle se considérant comme un comité de défense des familles des victimes et des blessés de l’accident » précise le communiqué.

 

 

M.B.Z

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (6)

Commenter

takilas
| 28-01-2020 22:12
Est-ce qu'il y a une similitude avec la déflagration du bus des gardes présidentiels à Mohamed V ?

Maxula
| 28-01-2020 19:04
La séparation des pouvoirs législatif, exécutif, judiciaire est un principe fondamental des démocraties représentatives.
Partant, l'affaire de l'accident de Amdoun et tout ce qui en relève, ne concerne plus QUE la justice (et les parties prenantes) étant donné que l'instruction de l'affaire est toujours en cours d'étude sur le bureau du juge.
Donc, toute autorité autre que la justice, n'a pas à s'y immiscer de quelque façon que ce soit. Point.
Maxula.

Citoyen_H
| 28-01-2020 18:33
"ce n'est pas leur rôle"

Absolument.
Le populisme tout azimut, est le fer de lance des bagla-liha 2.0.
Ils sont partout, sauf là ou ils doivent être.
Quelle misère et quelle décadence.
Cette nouvelle génération de pingouins, enfoncera définitivement le bledistan dans les méandres de l'enfer, d'ici peu.
Salutations.

adel
| 28-01-2020 14:00
Ce qui est caché reste caché. La fonction publique défaillante sauve la face et le bouc émissaire est sacrifié.
Dites vous qu'on n'aime pas ce pays et qu'on fait tout pour le handicaper.

DHEJ
| 28-01-2020 14:00
Ils sont responsables devant l'ARP!

sassi
| 28-01-2020 12:43
qu'ils s'occupent de ce qui leur revient et laisser la justice faire son travail

A lire aussi

les élus, comme les ministres et leurs familles, ne sont pas concernés par les passeports

22/02/2020 21:39
11

La participation tunisienne a été organisée par l’APIA et des groupements interprofessionnels des

22/02/2020 19:25
4

Business News a appris de source digne de foi, que Hassouna Nasfi, secrétaire général de Machrouû

22/02/2020 16:51
16

l’intérêt de la Tunisie réside en un gouvernement d’union nationale mais nous avons échoué à en

22/02/2020 16:05
17

Newsletter