alexametrics
Dernières news

Des universitaires dénoncent les agissements des membres de Ijaba

Des universitaires dénoncent les agissements des membres de Ijaba

 

D'après une vidéo circulant sur les réseaux sociaux, un nombre d'enseignants universitaires affiliés à l'Union des universitaires chercheurs tunisiens (Ijaba) auraient agressé la rectrice de l'Université de Carthage.


Selon un enseignant travaillant dans cette université, les membres de Ijaba auraient menacé la rectrice de s'introduire de force dans son bureau et de l'agresser.  Certains syndicalistes ont également insulté et injuré les enseignants qui s'opposaient à eux et défendaient l'université et la dignité des universitaires.


En réponse à cet incident, plusieurs voix se sont élevées, ce dimanche 19 mai 2019, dénonçant les agissements des syndicalistes de Ijaba et leur intrustion dans l'université et les appelant à l'accalmie, au rejet de la violence ainsi qu'à la reprise du dialogue avec le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.


Rappelons que le syndicat Ijaba s'est indigné contre la poursuite du gel des salaires de ses affiliés contrairement aux promesses faites par le ministre de l'enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Slim Khalbous.


Khalbous avait annoncé le 6 mai 2019 la levée du gel des salaires des enseignants universitaires, décrété depuis le mois de mars pour travail inachevé. Ainsi, les salaires des mois de mars, avril et mai seront versés entièrement.


La décision du gel a été prise suite à la grève administrative des enseignants universitaires, observée depuis le 2 janvier 2019 suite à l'appel de Ijaba. Les sujets d’examens et les notes des devoirs surveillés et des travaux pratiques ont été retenus.


La grève a été décrétée suite au non-respect du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique de l’accord du 7 juin 2018 conclu avec le syndicat concernant les modalités salariales des enseignants universitaires.


B.L


 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (4)

Commenter

jean jacques
| 25-05-2019 01:39
Ce "Ijaba" est une version de yakoubi et sa bande, instrumentalise le slogan de l'école publique pour en réalité espérer la détruire selon un programme dicté pour les ennemis du pays .Ces gens n'ont rien à avoir avec le syndicalisme , une bande de taratirs qui ne representent pas l'université tunisienne . il faut les limoger tout cours .

J.trad
| 20-05-2019 13:10
Le labeur scientifique est beaucoup plus précieux ,que ces gamineries ridicules ,l'intelligence humaine doit être nourrie,financée sans limite ,les chercheurs doivent êtres soutenus,financés,aidés au maximum ,ils ne doivent pas avoir de soucis d'argent ,ou de logements ,ou de moyens de transport ,il doivent disposer d'abonnements gratuits dans tout le réseau de transport , des places d'honneurs pour les chercheurs ,pourquoi pas !!!! Un chercheur doit connaître le pays sur les bouts du doigt , partout il doit avoir la priorité ,la gratuité ,je termine par de grands mercis à ceux qui ont inventé le téléphone ,(je me rappelle dans une dissertation au secondaire ,avoir opté pour le téléphone comme meilleure inventions ,) depuis les inventions dans le domaine des communications n'a fait que grimper ,on ne parle plus d'exploits ,mais de miracles ,sauf que les opportunistes ,en profitent beaucoup plus que les chercheurs .

J.trad
| 20-05-2019 12:52
Des préoccupations plus sérieuses ,la recherche ,puis la recherche et encore la recherche ,de grands projets d'avenir s'imposent ,le grand espace qu'est le Sahara ,cet immense océan de sable ,ces sables bougent ,ils menacent les terres agricoles ,il faut s'en soucier et en même temps ,investir le Solène de la recherche ,de multiples projets peuvent entrer en jeu ,trouver des solutions intelligentes pour recycler les déchets de plastic ,sauver la nature et en même trouver des astuces ,les chercheurs doivent avoir une imagination fertile ,féconde ,créatrice ,qui s'inspire des efforts des peuples en perpétuelle lutte avec les neiges ,il me semble que la lutte avec les sables est étude ,mais plus prometteuse ,il y a les eaux usées qui peuvent aider à faire créer de la verdure ,de la végétation qui transforme les terres arides en zones où (le soleil foudroit et l'herbe verdoit) les eaux usées ne fois relativement assainies ,peuvent aider à ne courtier organique ,il est possible de peupler les zones arides ,c'est là où la technologie doit montrer ses performances ,des igloos pas en neige ,mais en plastic recyclé tourné en murs en toits et en routes ,le voltaïque à beaucoup de promesses ,un tourisme d'une toute autre face ,des agglomerrations d'intellectuels ,d'artistes ,de toutes spécialités ,qui encombrent les villes polluées ,ont tout intérêt à entrer dans les projets avec leur savoir faire ,il faut corriger l'erreur monumentale qui a laissé les promoteurs grignoter les terres agricoles avec le béton ,(je rappelle le qualificatif de trajet el fâzâ3 ,,qui dit le béton c'est un cancer ) les partis politiques doivent laisser tomber les slogans creux (droite ,et,gauche) désormais c'est des slogans Qui mettent le soucis écologique en facteur commun ,la recherche écologique doit être généreusement financée ,voilà la lumière de l'avenir .

!!!!!
| 19-05-2019 23:00
Ils ont toutes les raisons du monde pour protester contre des décisions arbitraires qui nuisent à l'université publique.

A lire aussi

Taoufik Rajhi, ministre chargé des Réformes a indiqué dans un statut posté, ce jeudi 20 juin 2019,

20/06/2019 22:16
0

Hafedh Caïd Essebsi (clan Monastir) demeure le représentant légal du parti jusqu’à décision

20/06/2019 22:01
0

les difficultés de son application et ses impacts

20/06/2019 21:26
0

un partenariat qui dure depuis 25

20/06/2019 21:17
1

Newsletter