alexametrics
Dernières news

Des concertations sous le signe de l’économie pour Hichem Mechichi

Temps de lecture : 1 min
Des concertations sous le signe de l’économie pour Hichem Mechichi

 

Le chargé de la formation du gouvernement, Hichem Mechichi poursuit, ce vendredi 14 août 2020, les concertations gouvernementales. Au programme, des rencontres avec des experts économiques qu’il recevra à Dar Dhiafa.

A partir de 10h, il est prévu qu’il reçoive Ridha Saidi, ancien ministre sous Hamadi Jebali et Ali Laârayedh en charge des dossiers économiques. Par la suite, il aura une rencontre avec Fadhel Abdelkefi, ex-ministre de la Coopération internationale, proposé à plusieurs reprises à la Kasbah.

M. Mechichi s’entretiendra ensuite avec les experts en économie Ezzedine Saidane, Moez Joudi et Fathi Fitouri.

 

Hichem Mechichi avait annoncé le 10 août qu’il formera un gouvernement de compétences totalement indépendantes, excluant ainsi les partis de la prochaine équipe. Toutefois, il a assuré que les concertations se poursuivront autour de la vision et du programme du gouvernement.

 

I.L.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (6)

Commenter

Tunisino
| 14-08-2020 14:28
Bonjour. Nos politiciens nous ont rendu fous ou presque, ils pensent à tout sauf à leur mission originelle, servir les tunisiens!

expert
| 14-08-2020 12:50
ce sont des charlatans aucune expertise ils ne font que énumérer des stat aucune créativité ni diplôme d expertise en quoi que soit. ils sont comme samir ettaiib parler ds les plateaux pour attirer l attention . en tenant une canne a pêche pour un poste ds ke GVT pour ce qui comprenne rien. une

Bbaya
| 14-08-2020 11:25
Bon ce sont les références d'un pays tiers monde! A part un peu Abdelkafi!
On va sortir de la crise économique dans 3 mois!!! On va réaliser nos rêves enfin grâce a KS et Michichi!!!

DHEJ
| 14-08-2020 11:24
Faible ou fort ?

D'ailleurs le Jayichi exigera le quitus fiscal de ses invités pour prouver qu'ils sont en règle avec le fisc et conformes aux dispositions de l'article XY de la constitution tunisienne !

C'est l'économie !

Mais j'ai trop peur que Mechichi lui-même n'est pas en règle avec le fisc.

Tunisino
| 14-08-2020 11:11
'?a serait plutôt un coup politique et non économique puisque Saidi est Nakbaoui, Abdekafi est Kalbaoui, Saidi est ?, Joudi est PDLaoui, alors que Fitouri est ?. Il semble que la présence médiatique a joué aussi un rôle. Ainsi, ces consultations ne sont pas vraiment pour recenser des voies de secours mais pour arnaquer des partis? Ceci est tout à fait logique puisque la politique pour nos politiciens actuels n'est pas l'art de servir mais elle est l'art d'arnaquer pour faire passer des visions peu importe leurs compatibilité avec les intérêts des tunisiens.

Tunisino
| 14-08-2020 10:17
Il faut allez plus haut que Saidi, Abdelkafi, Saidane, Joudi, et Fitouri, qui ne sont pas vraiment des références. Mais que faire lorsqu'on est faible, on a peur des forts, on risque même de ne rien comprendre, et d'être ridiculisé! Les politiciens faibles pensent que des responsables faibles peuvent faire l'affaire puisqu'il leur suffit de faire travailler les techniciens, mais les techniciens ont toujours besoin de responsables qui non seulement savent gérer mais aussi qui savent prendre des décisions, alors que la prise de décision demande un savoir réfléchir assez développé!

A lire aussi

Elle est composée de vingt sociétés

27/10/2020 11:02
2

La Tunisie importe 60 mille tonnes de phosphate.

27/10/2020 10:44
4