alexametrics
Dernières news

Démolition du Play Bar Gammarth : le maire de La Marsa explique

Démolition du Play Bar Gammarth : le maire de La Marsa explique

 

Le Maire de La Marsa, Slim Meherzi, a tenu à apporter des éclaircissements sur la « démolition » ce vendredi 9 août 2019, d’un beach bar à Gammarth.

Dans une déclaration accordée à Business News, Slim Meherzi a souligné, que contrairement à ce prétend le gérant du bar, la municipalité a procédé à de nombreux avertissements avant d’appliquer la loi.

 

Le maire de La Marsa a précisé que le gérant ne disposait d’aucune autorisation de l’Agence de protection et d'Aménagement du littoral (APAL) pour exploiter la partie de son local qui donne sur la mer.

 

« Le gérant du bar est venu me voir à mon bureau et je lui ai bien notifié qu’il n’avait pas d’autorisation et que nous allions procéder au déplacement de son matériel, installé en toute illégalité. Nous lui avons proposé de le faire lui-même, lui accordant dix jours pour qu’il déplace ses meubles et enlève ses installations, comme l’a d’ailleurs fait un bar voisin. Les délais dépassés, nous nous sommes rendus compte que rien n’a été fait et que cette personne se croit réellement au-dessus de la loi. Nous avons alors, par trois fois, dépêché la police municipale sur place mais celle-ci n’a pas pu appliquer l’ordre de démolition, faute de renforts. Nous avons alors fait appel à la police maritime. Dire qu’on a été pris par surprise et que cette décision a été exécutée sans préavis est faux et j’en détiens les preuves ! » nous a confié Slim Meherzi.

 

Le maire de La Marsa a affirmé qu’il continuera à appliquer la loi malgré les pressions soulignant qu’il est hors de question que le domaine maritime de Gammarth continue à être un lieu de non-droit.

 

« Il faudra s’attendre à ce que ce genre de décisions soient appliquées sur d’autres bars qui sont aussi en infraction. Il n’y a pas de raison qu’on l’applique pour certains et pas pour d’autres. Je refuse cet esprit de clientélisme et tout passe-droit à la Marsa et nos portes sont ouvertes à tout contrevenant qui veut régulariser sa situation. Nous ne sommes pas dans les règlements de comptes personnels et tenons à ce que tous les citoyens soient égaux devant la loi et qu’ils aient confiance en leur autorité » a-t-il ajouté.

 

 

 

 

M.B.Z

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (27)

Commenter

7AMMAMI 7OR O
| 12-08-2019 11:48
On raconte que l HOTEL BADIRA HAMMAMET EMPI'?TE SUR LE DOMAINE MARITIME.
C est peut être vrai ,si on regarde les photos prises de cet hôtel du côté de piscine en béton à quelques mètres de l eau de mer ,ils ont laissé juste de quoi poser une et une seule ligne de parasols par faute de place .
On raconte aussi ,que c est le ministre du tourisme Amel Karboul qui a couvert l infraction .
C est peut être vrai aussi .
Aujourd'hui il y a la loi sur l information ,alors qu'en pense l APAL ?
Il y a peut être passe droit aussi .

Nephentes
| 11-08-2019 03:11
Ce qui fut l une des plus belles cotes de Mediterannee est un train de devenir un depotoir a ciel ouvert a une vitesse ahurissante

La qualite de l eau s est degradee de Raoued a Zarzis de maniere parfois irreversible comme a Ezzahra Mrezga ou Tazarka

Cet incroyable massacre demontre a lui seul la sauvagerie d une partie de la population totalement inapte a assumer une citoyennete civilisee

Jojo
| 10-08-2019 15:56
Cette dernière est dépasser par la saleté des cartiers notamment la kharouba ou en se croit dans une boubelles à ciel ouvert c est vrais que le citoyen de cette agglomération est sale mais la mairie qui fait des contrats avec des sociétés privées pour
Les ramasser ne fait aucun contrôle si le travail de ces derniers est bien fait ou pas le citoyen paye ses impôts locaux et la mairie ne fait que pour les endroits touristiques le rest de la population peut vivre dans les détritus dans l indifférence totale on n a jamais vue dans ces quartiers la voiture Toyota de la propreté de la ville hammamet ville sale sale et sale je me demande que fait le maire de cette ville on le voit jamais faire le tour de sa ville et surtout dans ces quartier il est là pour le poste les citoyens des zones non touristique pour cette mairie c est des animaux et n ont pas droit à la propreté de leurs ruelle . A bon entendeur.

Toto
| 10-08-2019 15:13
'?a sert à quoi de démolir des centaines de milliers de dinars ? Certes il était en infraction le bonhomme du bar... C'est du temporaire, c pas mal fait et uniquement pour 2 mois... Il fallait le faire payer cher très cher, remplir les caisses des municipalités bien vides... Et un petit mot pour celui qui parle des tunisois... Nous sommes tous des tunisiens... Et il faut appliquer la loi pour tout le monde... Il y a une vainngtaine de bars similaires dans la région alors à vos traxs Mr le maire.

Ajoula
| 10-08-2019 14:50
Le littoral allant de La Goullette à Raoued était un des plus beaux site de la Tunisie et même de la Méditerranée, les Béni Hillal ont entamé sa destruction après le départ des communautés Israélite et Chrétienne ,la mafia de B.Ali a fait le reste. Qu'un maire de cette qualité se présente à nous, c'est du domaine du rêve.

Maryem
| 10-08-2019 12:12
Le Maire n a fait qu appliquer la loi....c est une regle democratique...la loi doit etre respectee par tous les maires...

De Hammam-chatt
| 10-08-2019 11:42
A Monsieur le Modérateur : je me demande si Mr Nizar Bahloul est au courant de votre décision de non publication de mon commentaire ...-.
Personnellement, je pense que non,..-

De Hammam-chatt
| 10-08-2019 11:15
Mon commentaire vous dérange parce qu'il est différent de tous les autres ?

G&G
| 10-08-2019 11:00
Pourquoi ne pas appliquer la loi sur l'hotelier qui s'accapara de toute la plage en contruisant un mur au bout de Boujaafar pour des "raisons de sécurité" nous raconte-t-il.

Abderahmen ben Zakour
| 10-08-2019 09:56
Bravo Si Slim. Le pays a besoin d'une centaine d'hommes comme vous pour être mis sur le droit chemin. Loin du Clientélisme et du Bakchich, appliquer la loi et le droit est notre seul salut pour éradiquer la Corruption.

A lire aussi

Ces services ont, jusqu’à présent, récupéré environ 256 hectares de terrains domaniaux spoliés à

22/08/2019 12:31
0

Le ministre de la Défense nationale et candidat à la présidentielle anticipée de septembre,

22/08/2019 12:23
0

Les journées remplies d’activités palpitantes du président du parti « Au cœur de la Tunisie », Nabil

22/08/2019 11:43
4

Un accord a été établi entre l’Instance supérieure indépendante pour les élections (Isie) et la

22/08/2019 10:44
1

Newsletter