alexametrics
Dernières news

Démolition des armoiries beylicales de Beit El Hikma

Démolition des armoiries beylicales de Beit El Hikma
 
Les armoiries beylicales de l'Académie tunisienne des sciences, des lettres et des arts, connue sous le nom de Beit El Hikma, ont été démolies, ce mardi 19 mars 2019, à la suite de travaux. 
 
Selon la députée de la Coalition nationale, Hager Ben Cheikh Ahmed, cette démolition intervient dans le cadre des travaux de restauration du bâtiment situé à Carthage. La partie officielle responsable de ces travaux n’est toujours pas connue à l’heure actuelle. 
 
 
S.H

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (55)

Commenter

OTROZ
| 30-07-2019 02:01
Le ronflement de notre "meskina" intelligentsia est plus fort que les coups de pioche de ce "daich".

J.trad
| 21-03-2019 16:16
Il faut un groupe de spécialistes ,qui présentent leur avis sur les (devis et les coûts) ,il faut un contrôle rigoureux ,d'autantlus que le budget est au (rouge).

eshmoun
| 21-03-2019 15:05
à la manière des intégristes : Là était le Commencement ! il fut malgré tout un grand
"bonhomme "
Magnifique et percutante synthèse

eshmoun
| 21-03-2019 14:56
Ai-je évoqué des "sources sûres"?j'ai juste dit "crédibles" ! votre réaction ne serait-elle pas destinée à m'amener à "baisser ma garde" avec des révélations "croustillantes" qui étayent mes affirmations ?Pour résumer je me permets de vous renvoyer au commentaire ci-dessus de MANSOUR LAHYANI qui traduit exactement à mon sens l'attitude du combattant suprême vis à vis d'un homme qui ne présentait plus aucune menace si tant est qu'il en ai jamais présenté ;.alors rancune ?ressentiment ?le fait est que le moins qu'on puisse affirmer Lamine Bey semble avoir été moins bien traité par son "successeur" que ne l'avait été son prédécesseur par les autorités coloniale (si l'on excepte l'épisode initial de l' exil dans le désert) ;sans entrer dans les détails (j'y tiens)) disons que de source on ne peut plus objectives et non uniquement beylicales le traitement qui lui été réservé fût inutilement mesquin.

Mansour Lahyani
| 20-03-2019 17:09
Encore un pan, à vrai dire minime cette fois-ci, de notre Histoire nationale qui fout le camp !
L'exemple venait de très haut et de très loin : le grand, l'immense Habib Bourguiba lui-même, à qui nous devons tant de belles réalisations, si décisives pour l'affirmation de ma Tunisie, n'a pas su résister à ses envies de carnage ! Il s'est précipité, dès l'obtention de l'Indépendance, pour annuler tout ce qui puovait rappeler les siècles passés ! S'il en avait eu les moyens, il aurait même rasé l'Histoire nationale elle-même... Il s'était en tout cas fixé un objectif : sauter à pieds joints au-dessus de la période beylicale !
Nos gouvernants d'aujourd'hui ont entrepris d'achever cette tâche ! Toutefois, je pense que le Directeur de Beit El Hikma est bien trop sensé, et cultivé, pour avoir donné des instructions de destruction!

lecteur
| 20-03-2019 14:56
Méfiez-vous des "sources sûres" !

eshmoun
| 20-03-2019 14:28
un bon livre d'histoire ? d'accord mais encore conviendrait-il d'en garantir la parfaite objectivité ainsi que l'absence de toute "tentative" de.....manipulation !.encore une fois je ne souhaite pas entrer dans les détails très crédibles-et pourcause- dont je dispose pour un événement bien moins "retentissant"que la destruction de Carthage par exemple et appelé fatalement -comme pour cette cité -à ne constituer qu'un "détail de l'histoire " comme disait l'autre !.mais je m'égare par rapport à mon propos initial qui , plus qu'aux tracas subis par le vieux monarque déchu , concernait surtout surtout l'aspect symbolique de cet acte de vandalisme (un terme d'ailleurs impropre , paraît-il, pour qualifier de tels actes ,aux dires des spécialistes du siècle de présence vandale en Africa et confinant.... à la manipulation et ce , par référence à l'extrême rigorisme des Genséric and cie et à leur sectarisme religieux insupportable les assimilant à des barbares féroces et incultes ce qu'ils n'étaient pas , tant s'en faut tjrs selon les dits historiens!)

La Reine Didon
| 20-03-2019 13:14
Marhba Si Hatem C,
Quelle grande culture !
Je n'échange en général jamais avec des personnes qui pensent détenir la science infuse et qui pensent avoir toujours raison.
Je vous poserai simplement quelques questions :
- Vous pioncez dans quel bureau pour avoir le temps de déballer ainsi votre soi-disant culture ?
- Vous défendez les intérêts de qui ? De ceux qui ont donné l'ordre de commettre l'irréparable ?
- Qu'ont fait les beys en comparaison aux Mussolini, Hitler, Franco,Tito, etc, etc, croyez vous que leurs pays respectifs ont effacé leurs traces historiques ?
Sans rancune, sans violence verbale et sans haine !
Saffi kalbek ya sidi

kane
| 20-03-2019 12:02
Cette inculture et ce non respect du patrimoine national est caractéristique des arabes. De l'Irak au Maroc, qui se soucierait des vestiges du passé sans l'intervention de l'Unesco et des pays occidentaux ?

Loulou bleue
| 20-03-2019 11:08
Que celui ou ceux qui ont ordonné ce massacre sachent qu'ils n'ont plus leur place dans cette académie qui est sensée diffuser le savoir et préserver le patrimoine. .

A lire aussi

La direction a assuré que la dernière visite des éléments sécuritaires à M. Jarraya datait du 27

25/08/2019 22:11
0

Dans un statut Facebook datant de ce dimanche 25 août 2019, M. Jebali a appelé les Tunisiens à

25/08/2019 20:06
9

Et d’ajouter qu’il était « inquiet pour la démocratie » en Tunisie ainsi que du retour des pratiques

25/08/2019 19:04
6

Le département a ainsi réitéré son refus de s’enliser dans des tiraillements politiques appelant le

25/08/2019 17:15
6

Newsletter