alexametrics
Dernières news

Démission du maire de Sousse suite aux pressions d'Ennahdha

Démission du maire de Sousse suite aux pressions d'Ennahdha

 

Le conseiller et président de la commission des affaires administratives à la municipalité de Sousse, Safouane Farroukh a annoncé, ce vendredi 24 mai 2019, la démission du maire de Sousse, Taoufik Laâribi lors d'une réunion tenue sur demande des conseillers municipaux appartenant notamment à Ennahdha, Nidaa Tounes, Attayar et au Parti destourien libre (PDL).


M. Farroukh a, en effet, révélé un désaccord entre les conseillers à propos de la répartition des commissions. Certains conseillers ont appelé à revoir cette répartition et à la soumettre au conseil municipal alors que d'autres ont exigé que cela passe par le Tribunal administratif.


Taoufik Laâribi a ainsi présenté au conseil municipal une pétition d'Ennahdha qui rejette le réglement intérieur de la municipalité. Le réglement refusant la révision de la répartition des commissions municipales.


"Suite à de nombreuses pressions exercées sur la municipalité de Sousse, le président du conseil municipal a présenté sa démission. Nous tenons pour responsables surtout Ennahdha et Attayar et nous sommes convaincus qu'il ne s'agit pas de la dernière démission car d'autres suivrons certainement", précise Safouane Farroukh au micro de Jawhara FM.


B.L


 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (11)

Commenter

J.trad
| 25-05-2019 08:37
Elloum/ma3a na9s elmâ3oun/dholm /ya ahl 3km/,ma Mère disait :bel 3in tibni 9sarr,bil très mâ tibni y tâbouna ,la critique est facile ,mais la gestion rien que des poubelles,les budgets de bagatelle,restent plus rude que le 7adid .les citoyens non disciplinés ,qui ne font même pas le tri de leurs ordures ,zâdou attin Bella ,,il faut une compagne de sensibilisation ,ceux qui disposent de jardins ,peuvent aider les municipalités,et alléger la corvée du ramassage des déchets organiques ,ça ne tient qu'à une pioche ,pour rendre à la terre des déchets pesants ,mais combien nourrissants ,(angrès bio) ,cela aide à réduire les dépenses de carburant .,aidez au lieu de critiquer ,et allez vous faire soigner de cette ignoble allergie contre nahdha ,rien que parcequ'elle part de la source verticale ,les argneux ne cherchent qu'à intimider ,,stop .

Kasnouchi
| 24-05-2019 21:17
La gangrène se trouve partout comme les pyranas ça dévore tout et comme les urnes lotfi lotfi

rz
| 24-05-2019 21:10
Les khouanjia sont à la source des malheurs qui arrivent à notre pays. Ils ont commencé à ficeler une constitution qui ne laissera personne gouverner, ils ont dilué la responsabilité... Les citoyens sont avertis, s'ils veulent continuer dans cette zizani ou arrêter cette mascarade qui n'a que trop dure.

AH
| 24-05-2019 20:58
On a promis monts et merveilles avec la loi sur les communautés locale et lors des élections municipales, certains y ont cru.

On se retrouve avec le statu-quo sinon pire.

Tout ce qu'on politise en Tunisie est voué à l'échec.

Que faire, soit continuer à couler le pays dans la faillite, les saletés, la pollution, la misère etc.

Soit penser à l'intérêt du pays et écouter les gens compétents qui ont des idées pour sauver le pays. Hier J'ai entendu une excellente intervention à la radio du vice président de l'ordre des experts comptables.
Le 21é siecle consacre l'échec des idéologies. Le savoir sous toutes ces formes et les valeurs sont les fondations de la voie du salut.

Pourquoi le gouvernement ne pas crée t-il pas un large comité consultatif de compétences pour tracer une vision pour demain. .


Ghazi
| 24-05-2019 18:39
Un Tunisien se rend au bureau de vote.
Après avoir voté, il demande à la commission électorale de lui prêter une chaise pour qu'il puisse s'asseoir un peu.
' Voilà une chaise, Monsieur. Vous ne vous sentez pas bien ?
' Si, ça va, je voudrais juste attendre mon père qui va venir voter.
' Mais votre père ne va pas rentrer à la maison après avoir voté ?
' Non, il ne va pas rentrer à la maison. Il est mort il y a plus de vingt ans, mais il vote à chaque élection depuis 2011, alors je me suis dit que j'allais essayer de le croiser cette fois'?'

A4
| 24-05-2019 18:19
VOTER ? (2)
Ecrit par A4 - Tunis, le 28 Avril 2018

Je n'irai pas voter
Tant qu'elle est encore là
Cette bande de ratés
Terne et sans éclat

Je n'irai pas voter
Pour entendre ensuite
Des gens mal formatés
Me dire qu'ils sont l'élite

Elite des malheurs
Sans programme ni projet
Qu'elle aille voir ailleurs
Moi je n'ai que rejet

Elite des bassesses
Laide de médiocrité
Qu'elle aille jouer sa pièce
Pour d'autres nullités

Moi j'ai eu l'occasion
De la voir à l'ouvrage
Je n'ai eu qu'aversion
Pour ses honteux ravages

Qu'ils soient pseudo "démo"
Ou religieux débiles
Ils n'ont fait que des maux
Aligné que des tuiles

Ils ne sont capables
Que de vils hurlements
D'idées lamentables
Et appauvrissement

Qu'irai-je faire dans ce souk
Où l'on veut vous filer
Des plans sentant le bouc
Du pas beau et du laid

Je n'irai pas glisser
Ni bulletin ni motion
Pour leurs urnes hérissées
Je n'ai que l'abstention

Je n'irai pas dire oui
Pour qu'après tous ces rats
Divisent le pays
En plusieurs émirats !!!

veritas
| 24-05-2019 17:32
La ville de sousse a eu 145 milliards de l'etat Ennahba fait tout pour s'accaparer de ce montant pour l'utiliser à ses fins partisanes ,les pressions ont commencer depuis 2 semaines .

A4
| 24-05-2019 17:32
Avec une constitution débile, une loi électorale idiote et une classe politique affamée, quoi de plus normal ?

houda
| 24-05-2019 17:08
ai contatè que tout ce que abir moussi a prevu est devenu une rèalitè c est une femme qui a de la clairvoyance Mme abir moussi esr devenu pour nous tunisiens notre salut national je suis sure que d ici les elections tous les tunisiens adhereront au PDL le parti de abir moussi il suffit de l ecouter une ou 2 fois et vous serez hypnotiser par son charme et sa clairvoyance vive abir moussi

MFH
| 24-05-2019 17:03
Rien ne va à Sousse. Sousse est sale comme elle ne l'a jamais été, ses trottoirs à 80 % occupés, constructions sauvages, poussières, moustiques, poubelles éventrées, chats et chiens errants, tout.tout..
Pauvres citoyens et pauvres touristes.
A la municipalité, on ne fait que se chamailler et se disputer et c'est toujours à cause des Nahdhaouis qui veulent imposer de force leurs conditions.

A lire aussi

Selon le journaliste Moncef Ben Mrad, qui était de passage hier, dimanche 23 juin 2019 à Radio Med,

24/06/2019 10:18
0

Le DG de l’institut de sondage, Emrhod Consulting et président de la chambre syndicale des

24/06/2019 09:51
1

Le ministère de l’Education a annoncé, dans un communiqué publié ce lundi 24 juin 2019, que les

24/06/2019 09:29
0

La Tunisie a présenté sa candidature au Conseil de l’Organisation des Nations unies pour

24/06/2019 08:35
0

Newsletter