alexametrics
mardi 24 mai 2022
Heure de Tunis : 16:12
Dernières news
Démission de Nadia Akacha, Kaïs Saïed, Rached Ghannouchi… Les 5 infos de la journée
24/01/2022 | 23:00
5 min
Démission de Nadia Akacha, Kaïs Saïed, Rached Ghannouchi… Les 5 infos de la journée

 

Il est déjà 23h voici le récapitulatif des informations les plus importantes ayant marqué de la journée du 24  janvier  2022 :

 

Nadia Akacha démissionne de la présidence de la République

La cheffe du cabinet présidentiel, Nadia Akacha a annoncé sa démission de son poste qu’elle occupait depuis plus de deux ans. Dans une publication Facebook, Nadia Akacha s’est exprimée ainsi : « J’ai eu l’honneur d’œuvrer pour l’intérêt du pays aux côtés du président de la République ». Par la suite, elle a expliqué les raisons de cette démission en ces termes : « Aujourd’hui, en présence de divergences fondamentales de points de vue en lien avec l’intérêt supérieur du pays, je considère qu’il est de mon devoir de me retirer, souhaitant le succès à tous et priant Dieu de protéger ce pays de tout mal ».


Kaïs Saïed fait une fixation sur la justice

Le président de la République, Kaïs Saïed a reçu la cheffe du gouvernement, Najla Bouden, la ministre de la Justice, Leila Jaffel, le ministre de la Défense, Imed Memmiche et le ministre de l’Intérieur, Taoufik Charfeddine. La réunion a porté sur la situation actuelle du service public de la justice, notamment, en ce qui concerne « les longues périodes des poursuites judiciaires, et l’impunité qui sévit dans le pays bien que le peuple tunisien appelle à la reddition de comptes depuis plus de dix ans ». La rencontre a, également, permis d’aborder « une série d’affaires publiées devant les tribunaux sans qu’elles ne soient tranchées, alors que le verdict a été rendu pour d’autres affaires n’ayant aucun rapport avec les revendications du peuple ».


Que contiendra le nouveau décret de réconciliation pénale que prépare Kaïs Saïed ?

D’après les informations obtenues par Business News, le décret reprend à son compte les résultats des investigations effectuées par la commission de Abdelfattah Amor, créée en 2011. Celle-ci a dressé une liste de quelques centaines  de personnes soupçonnées d’être corrompues et d’avoir dérobé des milliards de dinars. Plusieurs parmi ces hommes d’affaires et hommes politiques ont réussi à prouver leur innocence ou/et l’origine de leur fortune, après avoir été convoqués par la justice. C’est ce processus juridique, parfois long et complexe, que va contester le nouveau décret de Kaïs Saïed. Il entend tout reprendre à zéro comme si la justice ne s’était jamais prononcée sur ces dossiers. Il va considérer les montants indiqués par la commission de Abdelfattah Amor comme étant une vérité absolue que les personnes épinglées doivent rembourser à l’Etat.

 

Ghannouchi compte organiser un évènement pour célébrer l’anniversaire de la constitution

Le député d’Ennahdha et assesseur du président du Parlement, Maher Medhioub, a annoncé sur les réseaux sociaux, que le président de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) dont les travaux ont été gelés, Rached Ghannouchi, prévoit d’organiser une cérémonie de commémoration du huitième anniversaire de la promulgation de la constitution de 2014. Maher Medhioub précise que l’évènement sera tenu en ligne, jeudi 27 janvier, ajoutant qu’un lien pour le suivre sera communiqué ultérieurement. Il convient de noter qu’Ennahdha, ainsi que de nombreux partis et personnalités politiques, condamnent les mesures exceptionnelles du 25 juillet et accusent Kaïs Saïed de renverser la constitution. 


Ghazi Chaouachi : le dialogue aura lieu sans Kaïs Saïed !

Le dirigeant Attayar, Ghazi Chaouachi, a affirmé que les députés du parti ont reçu une invitation de la part du président de l’Assemblée gelée, Rached Ghannouchi, pour une « plénière électronique » dédiée à la commémoration du huitième anniversaire de la constitution de 2014. Ghazi Chaouachi a souligné que les députés d’Attayar ne participeront pas à cet évènement, précisant que son parti avait déjà boycotté les travaux de l’ARP avant le 25-Juillet.


A lire également : 

Abdelkoddous Saâdaoui et Fares Blel interdits de voyage à l'aéroport

Le député Zied Ghanney interdit de voyage

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

24/01/2022 | 23:00
5 min
Suivez-nous