alexametrics
jeudi 26 novembre 2020
Heure de Tunis : 00:09
Dernières news
Décret-loi 116 - Attayar soumettra l'initiative législative retirée par Hichem Mechichi
20/10/2020 | 21:20
2 min
Décret-loi 116 - Attayar soumettra l'initiative législative retirée par Hichem Mechichi

 

Le secrétaire général d’Attayar, Ghazi Chaouachi, a annoncé, dans un post partagé ce soir, du mardi 20 octobre 2020, sur les réseaux sociaux, que son parti a décidé de déposer une initiative législative relative au décret-loi sur l’audiovisuel.

 

Il a souligné qu’il s’agit du même projet proposé par l’ancien gouvernement et retiré par Hichem Mechichi. « Nous n'allons pas réinventer la roue » a écrit Chaouachi. Rappelons que le chef du gouvernement, Hichem Mechichi, a décidé hier de retirer le projet de loi relatif à l’audiovisuel soumis par l’ancien gouvernement. 

 

« Notre proposition sera plus à même de réaliser un consensus au sein du Parlement et à l’extérieur » a précisé Ghazi Chaouachi, ajoutant que le chef du gouvernement Hichem Mechichi a eu tort de retirer le projet de loi sur l’audiovisuel soumis par l’ancien gouvernement, « laissant ainsi la place à un projet taillé sur mesure pour des partis et lobbys et leurs chaînes illégales ».

 

 

La plénière consacrée à l'examen du projet d’amendement du décret 116 proposé par Al Karama, s’est tenue aujourd'hui à l’ARP. Plusieurs journalistes se sont rassemblés devant l’Assemblée pour protester contre l’initiative proposée par le bloc Al Karama pour l’amendement du décret-loi 116 sur l’audiovisuel.

 

Les manifestants criaient des slogans appelant à préserver l’indépendance des médias. De nombreuses affiches ont été levées tout autour de la place : « L’amendement du décret 116 ne doit pas passer » ; « Un député du peuple et non d’une chaine TV » ; « Non à l’argent politique ! ».

 

Trois blocs parlementaires ont décidé hier de boycotter la plénière dédiée à la proposition de loi, si la réunion du bureau de l’assemblée- prévue aujourd’hui- maintient le passage de cette proposition de loi au vote. Ces blocs sont : le bloc démocrate, le bloc de la Réforme nationale et le bloc Tahya Tounes.

 

Les trois blocs ont dénoncé aujourd'hui une falsification révélant que certains députés ont découvert que leurs noms ont été ajoutés à la liste de ceux ayant approuvé la décision des mesures exceptionnelles, prise le 7 octobre 2020, alors qu’ils n’étaient pas présents à la réunion. Ainsi les trois blocs appellent à l’ouverture d’une enquête à propos de cette affaire de falsification. 

 

Le président de la République, Kaïs Saïed, a, lui, mis en garde contre toute initiative législative susceptible d’enfreindre la Constitution ou encore répondre aux intérêts des lobbies politiques et médiatiques, renouvelant sa détermination à garantir la liberté de la presse et de l’expression, et rappelant son soutien aux journalistes intègres.

 

La plénière a été levée dans la soirée et l’examen de la proposition de loi ajourné.

 

M.B.Z

 

 

20/10/2020 | 21:20
2 min
sur le fil
Tous les Articles
Suivez-nous
Commentaires
Citoyen_H
@DARK VADOR | 21-10-2020 10:49
a posté le 21-10-2020 à 12:30
A en croire le minable bouchléka à l'époque, ils peuvent même destituer Trump.
Salutations

Narjess Larnaout
@BN
a posté le 21-10-2020 à 11:31
Je pense qu il vaut mieux organiser la publication des commentaires selon les themes...on peut pas melanger tout dans le me panier ...a moins que vous voulez utiliser cette technique pour faire perdre le fil aux lecteurs....et faire fuir des lecteurs dont les commentaires sont d un certain niveau..
DARK VADOR
Dans la meilleure constitution du monde
a posté le 21-10-2020 à 10:49
Ont-ils prévu de la destitution d un premier ministre
Ghazi
@ Welles - Bonjour
a posté le 21-10-2020 à 10:17
Justement, et d'après les informations parvenues de Tataouine, le gouverneur est le seul décideur.
Ce qui fait rigoler, c'est que personne n'a la réponse, ni le MI, ni la présidence du gouvernement, chacun lance la balle à l'autre et si on persiste, la balle est lancé au gouverneur, qui lui à son tour lance la balle à la commission sanitaire.
Un cercle fermé de formule 1. Bien à vous.

@ BN : Pouvez-vous avec votre BN CHECK, nous éclairer :
Pourquoi TATAOUINE n'est pas soumise à ce couvre-feu de 21h à 5h ? (Accordez une prime exceptionnelle pour celui ou celle de vos employés qui vous fournira la réponse enregistrée).
Narjess Larnaout
Faire barrage contre l amendement du 116 et imposer la loi organique nr.215-50
a posté le 21-10-2020 à 08:38
Il est capital que cet amendement meme modifie,soit rejete dans sa totalite....La Tunisie a d autres priorites pour sortir du gouffre ou ils l ont engloutie... et ce Mechichi a demontre qu il n est pas l homme de la situation...un pauvre abruti,dont le cerveau n est pas plus grand qu un poids chiche s est tout simplement jete dans les bras de la nouvelle troika Ghannouchi/Nabil Karoui et Seifeddine El Makloub..et a trahi tous ses engagements en retirant le projet de loi de l audiovisuel sur ordre de Ghannouchi...Mechichi ne fait pas partie des solutions mais des problemes que le peuple tunisien doit affronter...L UGTT,la SNJT,la HAICA,la federation internationale des journaliste,la federation des journalistes africains,la presidence de la republique...etc tous rejettent tout amendement meme modifie du decret-loi 116 ...un acte extremement dangeureux qui nous menerait droit vers une dictature mediatique aux mains des lobbies et des barons de la finance douteuse et des manipulations de l opinion publique par des puissances financieres etrangeres il est d une urgence extreme de donner la priorite extreme au parlement de mettre fin a ses divergences politiques et de passer au vote des membres de la cour constitutionnelle que la Constitution de 2014 a prévu sa création et défini sa composition et ses prérogatives dans les articles 118 à 124. et quedepuis l'entrée en vigueur de cette Constitution et l'adoption de la loi organique n°2015-50 relative à sa mise en place, la Cour constitutionnelle ne voit pas immédiatement le jour à cause de vos divergences entre les partis politiques malgré le délai d'un an imposé par l'alinéa 5 de l'article 148 de la Constitution,c est a dire 6 ans de blocage voulu par Ghannouchi et ses satellites rien que pour outrepasser les lois et le non respect des prerogatives constitutionnelles de l Etat,ce qui fait le jeu plus facile a Ennahdha d installer ses taupes dans toutes les institutions de l Etat et d avoir la main haute sur la justice...L Instance provisoire chargée du contrôle de la constitutionnalité des projets de loi qui est effectivement créé en avril 2014 et qui exerce de facto qu une partie des prérogatives dévolues à la Cour constitutionnelle à cause de divergences entre les partis politiques malgré le délai d'un an imposé par l'alinéa 5 de l'article 148 de la Constitution.Seule la cour constitutionnelle peut se prononcer sur la constitutionnalite des projets de lois,des projets de reforme de la constitution ,des traites internationaux,du reglement interieur de l assemblee des representants du peuple....etc.Voici les raisons pour lesquelles Ghannouchi et ses satellites evitent le vote et l installation de la cour constitutionnelle et ses prerogatives afin de garder l initiative legislative et d eviter tout controle constitutionnel des lois et projets de lois..etc. Donc l urgence des urgence c est l installation de la cour constitutionnelle quitte a faire intervenir la societe civile pour inposer la constitutionnalite de la souverainete du peuple a ses representants au parlement...une initiative urgente et un delai d une semaine pour bloquer la sortie du parlement tant que le choix des membres de la cour constitutionnelle ne seront pas designes et approuves par les elus et que la cour constitutionnelle ne sera pas definitivement installee... conformement a la loi organique n°2015-50 relative à sa mise en place.....Ras le bol de ces bandits et ces corrompus qui ont pris tout un peuple en otage..ras le bol de ces medias qui ne savent que raconter des evements comme on raconte l histoire d ommi Sissi sans emettre de commentaires ni denoncer les abus ni emettre des alertes des derivations mensongeres et manipulations des opinions....La societe civile doit prendre ses responsabilites et bouger.Publiez SVP
Welles
@ Ghazi
a posté le 21-10-2020 à 08:24
La réponse à votre question est simple
S'il y a couvre-feu, la contre-bande est clouée à la maison.
Snot24
Mechichi hors jeu
a posté le 21-10-2020 à 07:18
Mechichi a perdu la confiance des Tunisiens
Il intérêt de démissionner aujourd'hui à signé la fin de son avenir politique .
Au revoir vendu
Ghazi
@ CDG Mechichi
a posté le 20-10-2020 à 22:04
Pourquoi le maire de Tataouine ne voit aucune utilité d'un couvre feu ? Magré que la contagion à Tataouine est de 265 par 100 000 habitant, le couvre-feu est déclaré sur tout le territoire Tunisien.

Est-ce que Tataouine fait partie de la Tunisie ou bien elle a eu son indépendance et on n'est pas au courant ?
Abel Chater
Les Mafieux quis'entraident contre les intérêts du peuple tunisien.
a posté le 20-10-2020 à 22:00
Tout le monde connaît la mainmise des lobbies médiatiques judaïques en France et partout en Occident. Et c'est, ce qu'ils essaient de faire en Tunisie.
Concession, autorisation et bakchich. Ils ne réussiront rien eu t(out dans notre Tunisie démocratique arabe et musulmane.
aldo
==== MCHICHON !!!! ELLE AVAIT RAISON ABIR TOUNIS ====
a posté le 20-10-2020 à 21:53
le PDL a bien remarqué que tu étais BANCAL pour ne pas voté la confiance ------ là tu l'as bien prouvé en faisant comme KLEB TOUNIS aprés les éléctions en se mettant en CONCUBINAGE avec ghanouchien ; puis mariage en communité . bref non seulement t ' es BANCAL mais en plus tu n'as pas de matériel !! ABIR TOUNIS LES PORTES et EN PLUS GROS ..----- YA NARI ALIK YA !!! (( chouhira )) DELENDA .