alexametrics
Dernières news

Décès de 7 nouveau-nés à l’hôpital Mohamed Tlatli à Nabeul

Décès de 7 nouveau-nés à l’hôpital Mohamed Tlatli à Nabeul

 

6 décès de nouveau-nés ont été constatés à l’hôpital régional Mohamed Tlatli à Nabeul, apprend Business News de sources médicales et judiciaires ce mardi 25 juin 2019. Un septième enfant est décédé plus tard dans la journée.

 

Le juge d’instruction près du Tribunal de première instance de la région a, ainsi, ouvert une enquête pour dévoiler les causes des décès toujours inconnues.

 

Rappelons qu’en mars dernier, 13 bébés sont décédés au centre de maternité et de néonatologie de l’hôpital La Rabta à Tunis. Une infection nosocomiale était derrière leur mort.

 

B.L

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (18)

Commenter

Réalisme ou pessimisme
| 25-06-2019 21:19
Pourquoi ne nous posons pas la bonne question? Pourquoi les journalistes ne font pas une bonne analyse au lieu de faire du show?
Le vrai problème est la restructuration du système de santé publique. On sait tous qu'il n'y a pas de cahier de charge pour les hôpitaux qu'il y'a une mauvaise gouvernance à tous les échelles et c'est normal que chacun essaye de se couvrir. Il n'y a pas de transparence. Plusieurs services ont dénoncé le manque de matériel de personnel mais personne ne réagit. On ne peut pas demander l'impossible. Ceci n'est que la conséquence de comportement populiste sans donner les vérités. La vérité fait mal et impopulaire pour les élections. Je trouve que ceci doit être le travail d'un journaliste de faire son enquête, d'analyser et de proposer des solutions après une enquête au près des personnes de terrain

Lectrice
| 25-06-2019 20:38
Tout a fait d'accord: la dictature (eclairee), le baton pour imposer la rigueur et la discipline. Il n'y a que ca qui marche en Tunisie.

mansour
| 25-06-2019 19:06
avec une nouvelle série de morts prématurées de 9 bébés

CESARIOS
| 25-06-2019 17:22
La TUNISIE vient de perdre 20 MOZART ? ça suffit, arrétez cette génocide; où allons-nous, décideiurs politiques, vous ne pouvez pas imaginer LES DOULEURS et les MALHEURS des familles qui se privent de leurs progénitures angéliqueS, si vous n'étes pas compétents et capables de trouver les causes et les failles de cette calamité, faites venir des spécialistes et experts des pays amis qui peuvent les déceler, et les découvrir et vous donnnentr les solutions radicales pour éradiquer une fois pour toute ce fléau jamais survenu dans l'histoire de notre chére TUNISIE méme dans les années de braise

URMAX
| 25-06-2019 17:07
... mais cela ne changera rien et n'améliorera pas la situation, quelle que soit la personne que l'on mette à ce poste.
...
Toutes les structures de soins / maternités sont "à refaire" de "A" à "Z".
...
Changer le Ministre équivaudrait [à jeter une pierre dans l'eau] : cela fait quelques vaguelettes puis, ... plus rien.
...
Voulez-vous les règles modernes de structures hospitalières ? regardez-donc le lien ci-dessus en objet ...
...
Dedans, vous pourrez tout trouver :
- les contraintes ;
- les exigences techniques ;
- l'organisation ;
- les objectifs ;
- les intégrations urbaines et environnementales
etc ...
...
en espérant que tel document tombe dans "des yeux intéressés" de "décideurs" souhaitant de réelles réformes ... pas [changer le Ministre] ... Sic ! (c'est tout ce que vous avez trouvé "comme solution" ?
...
Je vous l'ai dit dans un post précédent : Nous autres, Tunisiens, avons - en général - la bien fâcheuse tendance de trop "réagir à chaud". Nous nous mettons dans tous nos états ; ça se met à crier, hurler, gesticuler, ..... mais aucune réflexion pondérée et objective utile ; que du bla bla bla ...

Fer Plus
| 25-06-2019 16:12
C'est malheureux 12 qui sont morts la dernière fois ils sont mis dans des cartons et maintenant 6 morts. Où on va les mettre ?
On accuse le ministre de la santé publique et tous les médecins de l'hôpital de Nabeul aussi mais malheureusement on écoute et on voit la même chose .
La faute à qui ''?'?'

Le Baron
| 25-06-2019 16:04
déjà les mangeurs de gort très nombreux sur ce site pensent dur comme fer que le gouvernement est nahdhaoui hhh alors que les catastrophes au niveau de la santé ont commencé quelques mois après la sortie du dernier ministre nahdhaoui a la santé et que avant et après lui il y a eu les progressistes modernistes avec un nombre incalculable de catastrophes!!j'adore ces mangeurs de gort ils s'imaginent des mensonges et y croient comme si c'était des vérités ..

Ftouh
| 25-06-2019 13:14
Faut-il désigner un ministre par intérim de la ministre par intérim de la santé publique. Hallil WE nekich.

Lally
| 25-06-2019 12:04
on attend la sortie de notre croque mort national pour nous justifier cette nouvelle catastrophe scandaleuse et humiliante post révolutionnaire

Nour
| 25-06-2019 11:17
Où va tout l'argent du FMI destiné pour les hôpitaux, les ecoles, les routes, le transport etc...ce pays est scandaleux. Aucune morale, aucune valeur, des voleurs sans état d'âme.
Condoléances aux parents.

A lire aussi

Une conférence de presse a été tenue, ce mercredi 17 juillet 2019, par le gouverneur de la BCT,

18/07/2019 23:28
0

Le dirigeant nahdhaoui, Mohamed Ben Salem a exprimé, dans une déclaration accordée à Al Jazeera.net,

17/07/2019 22:44
0

La fondatrice de 3ich Tounsi, Olfa Terras a été présente, ce soir du mercredi 17 juillet 2019, sur

17/07/2019 21:20
1

Chahed et Taboubi ont abordé la question des négociations

17/07/2019 21:01
0

Newsletter