alexametrics
Tribunes

Covid, Aïd, le vide …

Temps de lecture : 1 min
Covid, Aïd, le vide …

 

Depuis le 22 mars 2020, le confinement général. Un nouveau mot. Un nouveau mode de vie.

Depuis le 24 avril 2020, début du mois de Ramadan. Toujours cloitré dans la maison. Une autre vie. Contraire aux habitudes.

Demain l’Aïd. En principe la fête. Les visites, les embrassades et les accolades. Les sorties, les photos souvenirs, les jouets. Les retrouvailles, le mot magique de l’Aïd. Mais ce sera un Aïd pas comme les autres. Un Aïd qui ne porte que son nom. Sans rapport avec la tradition.

 

Cela fait plus de deux mois que la vie n’est plus la vie, que circuler nécessite une autorisation de sortie, que les frontières sont fermées entre les régions et les pays, que les avions sont cloués au sol, que le monde n’est plus un village, que les villages sont devenus des prisons d’où l’on ne sort qu’avec des autorisations.

Bref deux nouvelles réalités : une autre vie, un autre monde.

 

Ainsi, dit-on, plus rien ne sera comme avant. Comme dans un film de science-fiction, mais dont on ne connait pas la fin. Et la question qui tue : de quoi sera fait demain ?

 

Le réveil sera, malheureusement, brutal. L’économie a subi un coup fatal. Bien des secteurs vont s’en sortir très mal. Tout a chuté. Tout a basculé.  Notre pays a résisté au Covid. C’est bien. Mais après le Covid, la peur, la grande peur. Le vide…

Et à tous, malgré tout, bon Aïd !

 

 

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (5)

Commenter

Sofien
| 27-05-2020 07:02
Le Covid a mis à mal l'économie du pays...Voilà un condensé de l'analyse subtile, nuancée et profonde comme jamais lue. Ce genre d'articles ne devraient jamais être publiés car ils touchent à la crédibilité de l'ensemble des rédacteurs du journal.
Lorsque nous n'avons rien à dire sur un sujet ou un autre, il est préférable de s'abstenir d'écrire.
Cela ne vaut pas une punition, mais mérite d'être soulevé, je pense.

DHEJ
| 23-05-2020 17:51
Oui mais LOKMAN m'avait toujours conseillé de soigner mes fréquentations, alors avant Covid-19 ou après Covid-19 c'est pareil

"Waqsod fi machyek"!

esprit libre
| 23-05-2020 12:27
un ministre qui interdit la baignade. un autre qui envoie les examens au mois le plus chaud (juillet), l'autre qui nous interdit de se déplacer librement.je me demande est-ce le déplacement inter-gouvernorats est plus dangereux que les files d'attentes devants les bureaux de postes? pourquoi les médias ne critiquent pas ce genre de décisions? de la logique svp

aldo
| 23-05-2020 11:40
nous espérons vaincre l'obscurantisme de ces *** , nous referons le plein de cette bonne humeur connu chez les tunisiens comme celui du bon vivant aussi , aux prochains RAMADAN et AID nous retrouverons inch ALLAH les vrais odeurs et le vrai JAOUNA ETTOUNSI __________ JREBA SAFI _________

bahrila
| 23-05-2020 11:36
en une phrase :COVID tes poches

A lire aussi

Nous t'avons nommé Prince des

29/06/2020 09:10
10

Le développement économique et humain passe aussi par une réglementation juste et démocratique qui

18/06/2020 19:19
6

Au cours de mes trois années en Tunisie, j'ai connu un pays aux contrastes multiples.

18/06/2020 11:10
9

Payez pour des gouvernements de 40 personnages qui “se

17/06/2020 08:30
21