alexametrics
Dernières news

Covid-19 : 826 nouveaux cas en Tunisie

Temps de lecture : 1 min
Covid-19 : 826 nouveaux cas en Tunisie

 

Le nombre des personnes testées positives au Covid-19 en Tunisie s'est élevé à 13.305 cas sur un total de 212.620 dépistages réalisés depuis le début de la pandémie, a annoncé le ministère de la Santé, dans un bilan publié jeudi 24 septembre 2020.

826 cas ont été testés porteurs du virus lors des analyses effectués le 23 septembre courant.

On recense jusqu’à 23 septembre 8.719 contaminations actives, 248 cas sont pris en charge dans les hôpitaux, 74 sont admis en soins intensifs et 26 personnes sont sous respirateur. 180 décès ont été enregistrés des suites de la pandémie.

 

Tous nos articles sur la pandémie Covid-19


Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (3)

Commenter

Gg
| 24-09-2020 17:20
Je connais une jeune fille de 19 ans, en France, qui a le covid. Au depart, peu de fièvre mais un très gros rhume. Testée covid, positive. Maintenant, après une dizaine de jours, elle est épuisée, à bout de force, et essoufflée. Le médecin qui la suit parle de "la mettre en surveillance" à l'hôpital.
Bref, j'ai eu des grippes, c'est pas pareil...

farzit
| 24-09-2020 14:59
Les choses sont sous contrôle.

retraité
| 24-09-2020 14:44
Qu'est qu ' on fait pour qu'on mérite une catastrophe sanitaire devant le mutisme des autorités sanitaires et la non action des autorités politiques qui ont l'esprit ailleurs
Quand les autorités politiques se réveillent de leur indifférence totale ce qui fait ce virus dans la population et prennent les décisions adéquates pour essayer de réduire la circulation du virus dans notre beau pays alors les les responsables étrangers surtout européens qui se démerdent chaque jour en imposant des nouvelles règles à leur population et gare aux contrevenant (à voir la conférence du ministre français de la santé hier soir ) on n'a pas entendu notre nouveau ministre de la santé depuis qu'il est à la tête du ministère et pourtant médecin comme ses prédécesseurs.
qu'est ce qu'on a fait pour que le conseil scientifique ne fait rien de répéter des évidences sur les plateaux des radios et de télévision sans apporter des solutions concrètes à la population démunie ?
qu'est qu'on a fait pour que les moyens d'information reportent simplement le rapport du ministère de la santé sans demander plus des détails et des commentaires sur l'état de ce virus par région et par couche de la population et de faire une campagne de sensibilisation et des reportages dans les régions rouges et dans les hôpitaux pour relever les insuffisances et le degré de préparation pour affronter cette deuxième meurtrière et d'arrêter ces hommes politiques qui n'apportent rien à la population ?
Qu'est qu'on a fait pour que nos responsables attendent qu'on a un millier de décès et une centaine de milliers de contaminés pour réagir et prendre les bonnes décisions pour effacer celles du 27 juin ?
Que Dieu nous préserve de cette calamité qui s'est battue sur notre tête par l'irresponsabilité de nos gouvernants politiques et médicaux qui n'ont pas su conserver les résultats acquis lors de la première vaque
tous les pays dignes de ce nom donnent les détails de leurs statiques par région ou département et les villes zones rouges et des nouvelles décisions pour combattre cette deuxième vague chez eux. . Nos médecins hospitalo-universitaires crient à la catastrophe plus que que 10 lits réanimation Covid-19 j'espère que les autorités politiques enterrent leurs haches de guerre entre eux et s'occupent enfin de la santé de leurs citoyens , de leurs enfants et de la situation économique sociale et financière qui s'est dégradée depuis la révolution bénie !

A lire aussi

Une réunion s'est tenue ce mercredi

21/10/2020 21:45
0

Ce projet de loi a été retiré pour révision afin de préserver les intérêts du secteur et des

21/10/2020 19:51
9

Selon le bilan du ministère de la Santé

21/10/2020 19:09
3