alexametrics
lundi 24 juin 2024
Heure de Tunis : 13:42
BN TV
Conférence de la Haica : Nos décisions sont souveraines !
25/04/2019 | 15:32
1 min
Conférence de la Haica : Nos décisions sont souveraines !
 
« Nul de doit se mettre au-dessus de la loi et l’impunité doit cesser. Il n’y a pas de raison pour que la loi s’applique aux uns et pas aux autres et Nessma savait très bien à quoi s’en tenir et d’ailleurs on y était préparé » a affirmé le président de la Haute autorité indépendance de la communication audiovisuelle (Haica), Nouri Lajmi, lors de la conférence de presse tenue ce jeudi 25 avril 2019. 
 
« Une journaliste de la chaine m’a même avoué qu’elle avait honte de travailler pour un média qui viole la loi ! Dire que c’est Youssef Chahed qui est derrière notre décision est totalement faux, ni la présidence du gouvernement, ni la présidence de l’Etat, ni personne n’a influencé notre décision qui est souveraine. Il fallait appliquer la loi, nous sommes dans un contexte d’élections dont les échéances approchent à grands pas et il fallait agir pour faire respecter la loi » a souligné Nouri Lajmi, assurant que contrairement à ce que proclament les responsables de la chaîne, il n’est pas question de politique. 
 
M.B.Z

25/04/2019 | 15:32
1 min
Suivez-nous

Commentaires (22)

Commenter

Aksel
| 26-04-2019 13:41
S'ils s'approchent de zitouna tv c'est tous les gredins de la haicaca qui iront pointer au chômage .

sassi
| 26-04-2019 12:36
du blabla bla combien d'années Nesma travaille sans autorisation
en principe quelqu'un qui n'as pas autorisation c'est dans les premiers jours qu'on lui ferme la boutique;
pourquoi maintenant?
c'est parce que on craint que cette chaines mène une compagne anti un parti politique bien concerné

!!!!
| 26-04-2019 09:46
Haica, partis politiques.... ces structures ne vont pas apporter la richesse au pays. La situation est grave devant un pouvoir d'achat dégringolé, un TMM en hausse appliqué malgré des promesses de ne pas toucher les crédits logements.
M. Chahed, réveillez vous, le peuple est ruiné. Pensez au petit peuple.
De notre coté, on doit travailler d'avantage et demander à ce que ces mauvaises décisions s'arrêtent immédiatement

Abel Chater
| 26-04-2019 09:06
Il ne faut jamais oublier la dérive médiatique de Nessma, aux dernières élections législatives et présidentielles de 2014, où Nabil Karoui le reconnaît de lui-même, que la réussite de Nidaa Tounes n'était due qu'à sa manipulation médiatique sur Nessma, au point qu'il a exigé un poste de responsabilité à Nidaa Tounes en tant que «fondateur», de gré ou de force, sinon il changera de camp.
Nabil Karoui, qui avait dansé, devant le siège de Nidaa Tounes, le soir de la proclamation de la victoire de Caïd Essebsi à la présidentielle de 2014, se transforme en créateur d'un scoop: «Nidaa Tounes est fini !». Il donne des interviews à ses propres journalistes de Nessma et organise des débats télévisés suivant la tendance de son propre plan personnel. Genre d'auto-entretien en imitation à ce que nous faisait l'autre «Baèth El-Kanat» Larbi Nasra, fondateur et ex-patron de Hannibal TV.
Ce publicitaire de formation marketing, ne s'arrête devant rien pour réaliser ses projets personnels, même en escaladant les cadavres. Il connaît l'effet de la réclame et des manipulations médiatiques. Ses manigances électorales ont déjà commencé. Mais il a compté sans la HAICA.
Vive la Tunisie démocratique arabe et musulmane de régime parlementaire.

HatemC
| 26-04-2019 09:05
Nessma peut disparaitre j'en ai rien à glander, mais faut appliquer la loi partout où c'est necessaire ... Zitouna l'islamiste n'est pas menacée ... mais d'autres chaines aussi à tendnace islamiste qui diffusent leur venin ...
La Haica n'y pourra rien c'est la chaine de Nahdha par excellence ... elle appartient à la famille BenSalem, l'ex sinistre de l'éducation ...
On comprend le pourquoi de lé réunion du MAJLESS CHOURA aujourd'hui ... tordre le coup à la HAICA sous couvert de liberté d'expression ...

Si la HAICA cède c'est l'anarchie qui se propagera ... c'est TEST grandeur nature ... si la HAICA, la brèche sera ouverte pour s'engouffrer ... HC

A4
| 25-04-2019 21:34
Et demain, la fermeture de zitouna !
Assez d'impunité dans ce pays ravagé !!!

fethia
| 25-04-2019 19:15
Bravo la HAICA mais il faut que vous appliquiez la même procédure sur la chaîne ezzitouna.

je dis la vérité
| 25-04-2019 19:05
Il faut être un idiot, avec un QI de 70, pour vous croire.
C'est une organisation travaillant à la solde des frères musulmans.
Tenez!
Pour vous croire, fermez la chaîne Zitouna.
Vous allez sauter comme un bouchon!

DHEJ
| 25-04-2019 18:48
Article 31 du decret-loi N°116


En cas d'exercice des activités de diffusion sans Licence, la HAICA
inflige des amendes allant de vingt mille(20.000) dinars à cinquante mille
(50.000) dinars et elle peut ordonner la confiscation des équipements
utilisés dans l'accomplissement de ces activités.

Mais elle ordonne qui?


Où est le ministère public?

Abir
| 25-04-2019 18:15
Comment vos décisions sont souveraines alors que vous disiez que nous n'avons pas pu fermer Zaitouna parce qu'elle est soutenue par des partis?!