alexametrics
lundi 06 décembre 2021
Heure de Tunis : 04:14
Dernières news
Condamnation de la cyberviolence dirigée contre les femmes défenseures des droits de l’Homme
18/10/2021 | 13:06
1 min
Condamnation de la cyberviolence dirigée contre les femmes défenseures des droits de l’Homme

 

Le ministère de la Femme, de la Famille, de l'Enfance de des séniors, a condamné, lundi 18 octobre 2021, dans un communiqué, la cyberviolence dirigée contre les femmes défenseures des droits humains.

 

Le ministère a réagi, par rapport au discours violent sur les réseaux sociaux portant atteinte à l’honneur et la dignité des femmes défenseures des droits de l’Homme, en exprimant son refus et sa condamnation à certaines pratiques sur le web. Et de marteler que « la dignité de la femme tunisienne est au-dessus de toute considération » et que « la différence d’opinion ne peut être une excuse pour violer le droit de l'élite féminine à la liberté d'expression et à la différence ».

« C'est une élite que nous chérissons tous comme nous sommes fiers de chaque femme dans ce pays, peu importe à quel point les tendances intellectuelles sont différentes », lit-on dans ce document.

 

Le ministère appelle, dans ce cadre, à la nécessité de moraliser la culture de la différence pour le bien de la Tunisie et de donner une place essentielle à la compréhension de la différence, de ses conditions et de son discours. Et de souligner qu’il veillera à la bonne application des dispositions de la Loi N°58-2017, relative à l'élimination de la violence à l'égard des femmes, avec l’ensemble de ses structures et des institutions concernées.

 

I.N

18/10/2021 | 13:06
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Houcine
Une femme, des femmes, mais pas d'élites.
a posté le 18-10-2021 à 18:41
Les femmes sont réputées égales en dignité, qu'elles soient lettrées ou non, pauvres ou riches, jeunes ou âgées...
Cette référence à "l'élite" est une marotte qui n'a pas sa place dans ce combat.
On le sait, les différences de statut, de situation, d'origine et de classe traversent toutes les catégories et les femmes comme d'autres n'y échappent pas. Ce qui unit les femmes, ce peut être une place sociale en partage, celle de leur minoration par une société masculine, machiste et conservatrice à souhait.
Je soutiens sans réserve les luttes féminines, et rejette avec la fermeté la plus grande les attaques dont elles sont l'objet, quelles que soient leur statut ou classe sociale.
Car, à travers elles sont visées toutes les femmes.
DIEHK
La trique, il faut la Trique.......
a posté le 18-10-2021 à 14:20
La nécessité de moraliser la culture de la différence pour le bien de la Tunisie avec les islamistes en face !
Cette culture, il faut la faire à coup de triques et de gourdins!!
Ghannouchi a poussé à l'Anarchie depuis 11 ans et maintenant je vous demande d'appliquer le culture de la Trique contre Abel en tête sans le châtrer !
Ma parole, on discute et il n'y a plus d'espace pour discuter sauf aller prêcher dans la Mosquée !
Donc, je suis pour la trique point barre !