alexametrics
Dernières news

Comment rendre la Tunisie plus attrayante pour les investisseurs américains

Temps de lecture : 3 min
Comment rendre la Tunisie plus attrayante pour les investisseurs américains

Un déjeuner-débat autour du thème "Comment rendre la Tunisie plus attrayante pour les investisseurs américains (How to make Tunisia more appealing to US investors)" a été organisé par la Chambre Américaine en Tunisie (AmCham Tunisie), ce jeudi 25 février 2016 à l’hôtel Concorde aux Berges du Lac, en présence du ministre du Développement, de l'Investissement et de la Coopération internationale, Yassine Brahim, de l’ambassadeur des Etats-Unis en Tunisie, Daniel H. Rubinstein, et du président de l’AmCham Tunisie, Khaled Babbou.

 

A cette occasion, M. Babbou a annoncé que la chambre organise une mission à Washington DC la première semaine du mois de mai 2016.

Pour sa part, M. Brahim a félicité Amel Bouchamaoui pour son excellent travail qui a encouragé le développement des relations économiques entre les deux pays lors de son mandat 2011-2015. Il a souhaité du succès au nouveau bureau fraichement élu.

 

Yassine Brahim a indiqué que rendre la Tunisie plus attrayante pour les investisseurs américains est au centre des politiques et des priorités du gouvernement pour stimuler l’investissement et renforcer les relations économiques entre les partenaires du pays et notamment les Etats-Unis. Il a souligné que les deux gouvernements attachent beaucoup d’importance au développement du commerce et des investissements entre leurs deux pays.

Le ministre a souligné que la Tunisie se trouve face à plusieurs challenges économiques et sociaux à relever, notamment l’amorçage de la croissance et de l’investissement, la restauration des équilibres financiers, la réduction du chômage et des disparités régionales. Pour lui, 2016 sera l’année de l’accélération.

 

«Nous avons travaillé depuis le début de notre mandat sur le développement d’un nouveau plan de développement social et économique pour les 5 prochaines années 2016-2020. Nous avons bâti une nouvelle vision du développement, en réponse aux aspirations nationales, en mettant en place les priorités stratégiques et les orientations majeures, avec les buts à atteindre ainsi que les politiques, les réformes, les programmes et les projets à entreprendre pour 2016-2020», a-t-il expliqué, en précisant que le plan de développement 2016-2020 sera prêt dans les prochaines semaines.

Le plan est basé sur 5 orientations : bonne gouvernance et réformes structurelles ; passer d’un modèle économique low-cost vers une économie de hub ; développement humain et inclusion sociale ; réduction des disparités régionales et le développement d’une économie verte. Le gouvernement ambitionne, via ce plan quinquennal, d’atteindre une croissance de 4 à 5% par an, alors que la moyenne de croissance entre 2011 et 2015 est de 1,5%.

 

Concernant la coopération économique entre les deux pays, M. Brahim a souligné que les chiffres ne reflètent pas la force de l’amitié qui lie les deux pays. Ainsi, il a indiqué que les investissements américains en Tunisie n’ont pas dépassé les 1 à 2% du volume globale des investissements, avec seulement 70 projets implantés dans notre pays.

Le ministre s’est dit fermement engagé à fournir les conditions nécessaires à la réussite des entreprises américaines en Tunisie, soulignant qu’il y a des opportunités intéressantes pour les investisseurs américains dans les secteurs de l’énergie, les industries automobiles et aérospatiales, l’agroalimentaire, l’agriculture biologique.

 

Pour conclure, Yassine Brahim a affirmé que le gouvernement tunisien ne ménagera aucun effort pour encourager de nouvelles sociétés américaines à investir en Tunisie. En outre, il aidera et assistera celles qui sont déjà installées en Tunisie à parvenir à leurs objectifs.

 

I.N

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (10)

Commenter

G&G
| 26-02-2016 17:03
Le renard américain est pret à tout pour atteindre son but. Il ne trouve pas mieux que la fable de la fontaine pour achever sa sale besogne entamée le 14 maudit. Le corbeau du printemps va bientôt chanter.

G&G
rcdiste

Citoyen_H
| 26-02-2016 13:53

Étant donné le succès florissant de nos coopérants techniques évoluant en Syrie , en Irak, au Yémen et partout ailleurs où de sales guerres sont en ours, créer un pole universitaire spécialisé dans le terrorisme, serait très bien vu par les sponsors officiels des chameliers traitres imposteurs.

Gg
| 26-02-2016 12:13
D'un côté vous considérez les Américains comme le mal absolu, de l'autre vous voulez vous rendre attrayants pour eux?
Il faut choisir, nom d'une pipe! Un peu de cohérence!

ali
| 26-02-2016 08:27
La Tunisie est la voisine de l'Europe qui est la première puissance économique de la planète

salah
| 26-02-2016 08:05
- J'ai investi en Tunisie et j'ai perdu un temps fou avec la banque pour établir les fiches d'investissement nécessaires.
- Un virement pour la Tunisie met au moins deux semaines pour passer d'un compte à un autre compte.

Tunisian man in NY
| 26-02-2016 06:49
les américains ne viendront pas en Tunisie tant que le code d'investissments n'est pas parfait pour eux. Ils ne viendront pas tant que la justice n'est pas fiable à 100%. Ils ne viendront pas tant que les réformes bancaires et fiscales n'ont pas été faites. Donc Si Brahim vois allez devoir attendre longtemps avant de voir votre rêve se réaliser.

Tounes Aziza
| 25-02-2016 23:03
Toutes ces pseudo révolutions: printemps arabes, orange, rose...... Ont été soigneusement préparés par les USA. Le monde arabe a été détruit, anéanti et actuellement chaotique. Les tunisiens ressentent cette situation chaotique et instable de leur pays. Alors un grand merci pour cette amitié TUNISIE-USA !!!!!

mizaanoun
| 25-02-2016 22:28
C'est incroyable de lire des absurdités pareilles. La chambre en question est bien non AmCham, mais Am Sam chez lui.

Tant qu'en Tunisie il existe des individus comme Monsieur Yassine Brahim, il n'y aura jamais aucun progrès, aucune prospérité, aucune émancipation.

Sinon comment ose-t-on parle de coopération entre les « deux pays ».

L'impérialisme US ne coopère jamais avec aucun pays du monde, il domine, il écrase impitoyablement tout pays qui lui tombe sous sa botte.

Et encore qu'il est en train de nous préparer grande une guerre dans la région dans son ensemble.

Il n'y aucun peuple libre dans le monde qui ne place dans sa priorité politique la lutte par tous les moyens contre ce Monstre.

Sadok
| 25-02-2016 21:50
Il s'agit d'une compétition mondiale pour attirer les investisseurs surtout US. Si les américains débarquent en Tunisie. Soyez sur que le pays sera sauver. Mais, la Tunisie doit revoir entre sa politique étrangère avec certains pays de la méditerranée . Elle doit reconnaître tous les pays de la région. Ceux qui sont reconnus par l ONU

Léon
| 25-02-2016 20:25
Ils viendront quand même! Vous pouvez même dire qu'ils sont déjà là. Pas pour affaires mais pour vous soumettre.
Léon, Min Joundi Tounis AL Awfiya;
VERSET 112 de la SOURATE des ABEILLES.

A lire aussi

« Ces informations n’ont aucun fondement. Les photos et statues de Habib Bourguiba sont à leurs

15/12/2019 17:00
8

Le député et président de la commission provisoire des Finances, Iyadh Elloumi est intervenu, ce

15/12/2019 16:41
8

Aujourd’hui, les autorités tunisiennes ont donné l’ordre d’accoster le navire conformément aux

15/12/2019 14:57
2

Newsletter