alexametrics
Dernières news

Choura Ennahdha appelle Fakhfakh à assumer sa responsabilité

Temps de lecture : 1 min
Choura Ennahdha appelle Fakhfakh à assumer sa responsabilité

 

Le mouvement Ennahdha a rendu public un communiqué, ce vendredi 14 février 2020, pour rappeler les décisions prises lors de la réunion du conseil de la Choura, à quelques minutes de la rencontre prévue entre le président de la République et le chef du gouvernement désigné Elyes Fakhfakh.

 

Le conseil de la Choura réitère son attachement à un gouvernement d’union nationale sans exclusion, tout en mettant en garde contre le déséquilibre dans la composition du gouvernement proposée à travers l’octroi de portefeuilles ministériels à des partis n’ayant aucune représentativité parlementaire.

De ce fait, il a appelé Elyes Fakhfakh à assumer sa responsabilité nationale en présentant un gouvernement solide capable de réaliser les attentes des Tunisiens et d’avoir un large soutien politique.

 

Le même communiqué précise que le conseil demeure en réunion jusqu’à l’annonce de la composition finale du gouvernement pour déterminer la position définitive du mouvement, notamment, en ce qui concerne la participation et le vote de confiance.

 

S.H

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (14)

Commenter

MOEZ
| 15-02-2020 10:34
Ennahdha n'assume aucune responsabilité malgré tout ce qu'elle a fait depuis 2011 ?

Tunisien
| 15-02-2020 09:23
Voilà des rats d'égouts qui, avec une rhétorique bien rodée et apprise par tous les ratons, profèrent des menaces on ne peut plus claires.
Ils oublient qu'ils ont raté leur entrée, avec leur poulin Jemli et que s'ils étaient, un temps soit peu, dignes de leur députation, ils s'enterreraient vivants.
Mieux, ils font les pirates et imposent leur caprices par la force en oubliant que la force est au seul créateur.
Comme l'a dit sieur Mraihi, je sent et j'espère que c'est le début de la fin d'une secte qui s'est nui à elle même avant de nuire aux autres...

Démocrate
| 14-02-2020 23:14
ces sales gueules, mais qu'est ce qu'on a fait au bon dieu !!!

Ali Couerrib
| 14-02-2020 22:13
vous etes tous des vendus: Bayouâa

mizaanoun
| 14-02-2020 21:57
On fait abstraction de la nature du terme « Choura » et quelle vulgaire imposture il signifie, pour s'en ternir seulement à ce qu'ils appellent « Communiqué ». En réalité ils veulent dire une mise en garde, une injonction, un avertissement une intimidation, une menace voire une sentence définitive et sans appel. Et en plus ils osent escamoter, non sans scrupule ni vergogne leur forfait, dans ce qu'ils appellent « un gouvernement solide capable de réaliser les attentes des Tunisiens ». C'est bien clair !

Au fait leur objectif final n'est pas d'empêcher la formation de tout gouvernement qui n'0béirait pas à leurs morbides instincts, mais le Président de la République en personne, dont la politique ou les orientations générales se trouvent à des années lumières des intentions pernicieuses de ce groupe d'escrocs.

Mizaanoun
| 14-02-2020 21:51
On fait abstraction de la nature du terme « Choura » et quelle vulgaire imposture il signifie, pour s'en ternir seulement à ce qu'ils appellent « Communiqué ». En réalité ils veulent dire une mise en garde, une injonction, un avertissement une intimidation, une menace voire une sentence définitive et sans appel. Et en plus ils osent escamoter, non sans scrupule ni vergogne leur forfait, dans ce qu'ils appellent « un gouvernement solide capable de réaliser les attentes des Tunisiens ». C'est bien clair !

Au fait leur objectif final n'est pas d'empêcher la formation de tout gouvernement qui n'0béirait pas à leurs morbides instincts, mais le Président de la République en personne, dont la politique ou les orientations générales se trouvent à des années lumières des intentions pernicieuses de ce groupe d'imposteurs et d'escrocs...

Professeur de droit
| 14-02-2020 21:00
J'espère qu'ils ne voteront pas la confiance, ce sera un acte hautement patriotique, car Fakhfakh ( comme KS) n'est d'aucune utilité pour la Tunisie.
Chahed dejà était une erreur, Kais Sied aussi est une grave erreur, mais ce n'est pas une raison pour en ajouter une troisième, tout aussi grave.
Il vaut mieux des élections anticipées. Ennhadha les remportera largement, maintenant que le peuple a pu se rendre compte de la betise de Kais Saied.
C'est triste à constater, mais Ennhadha est le parti le plus responsable de la Tunisie, en ce moment.

takilas
| 14-02-2020 20:57
Ils oublient que c'est avec leur argent sale de corruption, et leurs concitoyens recrutés à Tunis qu'ils sont là.

Fakhfakh est nul
| 14-02-2020 20:27
Said nous entraîne dans la boue en nommant un idiot dogmatique

Bravo Ennahdha
| 14-02-2020 20:25
Ennahdha se comporte d'une manière responsable.
La bêtise de KS en nommant Fakhfakh ( le moins apte ) nous fait aimer Ennahdha.

C'est dommage que nous arrivons à ce niveau de bêtise .

Pourquoi Abdelkefi ou Ben Hammouda n'ont pas été mandatés.

A lire aussi

Vérification faite par BN

07/04/2020 23:58
0

et à donner aux usines les moyens d'en fabriquer

07/04/2020 22:06
0

Le ministre de la Santé, Abdellatif Mekki a indiqué, ce mardi 7 avril 2020, lors de son passage sur

07/04/2020 21:31
3