alexametrics
Dernières news

"Chnowa Barnemjek": qui est votre candidat idéal ?

Temps de lecture : 1 min

 

« Chnowa Barnemjek » (Quel est ton programme ?) est une plateforme lancée par un groupe de jeunes Tunisiens indépendants conçue dans l’objectif d’aider les citoyens dans leur choix électoral et faire réussir la transition démocratique tunisienne.  

Cette plateforme permet, en effet, aux potentiels électeurs de découvrir les candidats à la présidentielle et de comparer leurs programmes électoraux et ceux des partis en course pour les législatives ainsi que leurs positions autour de différentes thématiques.

Ces thématiques portent essentiellement sur l’économie, la finance, l’emploi, l’environnement et le développement durable, la technologie, le transport, l’éducation, l’enseignement supérieur et la recherche scientifique, la santé, la jeunesse, l’agriculture, la société et les libertés individuelles, le tourisme, la culture, la défense et la sécurité aussi bien que les affaires étrangères.

Cette initiative associative offre, également, un quiz présidentiel et législatif qui comprend 45 questions sur une dizaine de thématiques préoccupant l’opinion publique.

Ces questions sont établies par le biais d’un sondage réalisé par l’équipe de « Chnowa Barnemjek » auprès d’un large échantillon de la jeunesse tunisienne dans les 24 gouvernorats du pays. Actuellement, 13 candidats à la présidentielle sont présents sur la plateforme ayant choisi de participer à cet exercice de transparence politique.

« Chnowa Barnemjek » pose, par ailleurs, aux candidats à la magistrature suprême 15 questions parmi les 45 questions de ce quiz. Ils auront l’occasion de s’exprimer sur certains sujets et justifier leurs positions à travers des vidéos de marketing politique.

 

B.L


Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (8)

Commenter

Sud Ahmed
| 06-09-2019 22:39
Quiz

The Mirror
| 03-09-2019 17:23
Je suis de ton avis: seul un nouveau né reste éligible au poste, disais-tu.

Twensa
| 03-09-2019 15:13
Il y'a une faute dans l'algorithme.. La pondération.
Par exemple: pour moi et mon frère on a la même réponse sur 2 questions. Mais pour moi la question nr 1 est plus important.. Pour mon frère c'est la 2ème question QI est la plus importante. En dépit de ça.. On obtient le même résultat !! Il faut encore améliorer l'algorithme de cette application !!

Nasraoui mariem
| 03-09-2019 15:10
Nn

SB
| 03-09-2019 15:09
Et vous êtes gentil. La liste pourrait être rallongée par les députés, les falsificateurs des parrainages, les défenseurs des terroristes, etc. Seul un nouveau né reste éligible au poste.

Orientation
| 03-09-2019 13:15
En publiant un bulletin de vote coché au regard de 5 candidats à la présidentielle, c'est orienter de manière subliminale le vote et ça c'est inadmissible et interdit. Qui est derrière ? L'ISIE doit faire son boulot !!!

The Mirror
| 03-09-2019 13:07
Plusieurs candidats ont déjà exercé le pouvoir, d'autres l'exercent encore. Leur exercice n'a apporté aux tunisiens que malheur sur malheur. Leur entêtement à refaire les mêmes échecs à partir du Palais de Carthage abrutit les tunisiens. Messieurs les candidats usés du Pouvoir et toujours à la recherche du Pouvoir: cassez-vous, la Tunisie n'a rien à gagner avec des gens comme vous.
Mes propos s'adressent essentiellement aux personnes ci-dessous, avec tout le respect que je dois aux uns et aux autres.

Mohsen Marzouk, un ancien du Palais de Carthage,
Mme Selma Elloumi, une ancienne du Palais de Carthage,
Moncef Marouki, ancien président,
Hamadi Jebali, ancien Chef de Gouvernement
Mohamed Abbou, ancien ministre
Mehdi Jomaâ, ancien ministre
Abdelkarim Zebidi, ancien ministre
Abdelfattah Mourou, vice-président du Parlement
Youssef Chahed, ancien ou actuel Chef du Gouvernement
Elyes Fakhfakh, ancien ministre
Saïd Aïdi, ancien ministre
Neji Jalloul, ancien ministre
Amor Mansour, ancien ministre

D'autre part, si on porte de l'intérêt à son pays, on devrait exclure les étrangers de la course au Palais de Carthage. Hechmi Hemdi le britannique serait écarté.
Si on refuse la corruption dans son pays, on devrait exclure les accusés de corruption. Slim Riahi et Nabil karoui font partie de ceux-là.
Cher Concitoyen, tu vois bien que tu n'as plus une foule de fans du Palais de Carthage, mais plutôt juste une poignée. Tu peux choisir calment et en toute responsabilité le candidat qui te parait le mieux indiqué pour la présidence de la Tunisie.
Je n'invente rien, je lis la réalité du terrain et je la reflète telle qu'elle est.

A lire aussi

« les jeunes médecins savent que je suis avec eux corps et âme

12/12/2019 22:10
0

pour décider du plan d’action du parlement jusqu’à la fin de l’année

12/12/2019 21:19
0

Le président du parlement, Rached Ghannouchi a reçu, ce jeudi 12 décembre 2019, une délégation

12/12/2019 20:16
6

Le chef du gouvernement désigné par Ennahdha, Habib Jamli a été reçu ce jeudi 12 décembre 2019, par

12/12/2019 19:28
4

Newsletter