alexametrics
Dernières news

Chalghoum : sans endettement, ni salaires ni investissements !

Chalghoum : sans endettement, ni salaires ni investissements !

 

 

« Le gouvernement essaiera de réduire le déficit budgétaire dans le projet de la Loi de Finances 2020. Celui qui parle de budget sans endettement, qu'il comprenne qu'on ne pourra ni verser les salaires ni même investir ! Il ne faut pas mentir aux Tunisiens, mais plutôt leur dire la vérité ! », a martelé le ministre des Finances, Ridha Chalghoum.

 

Le ministre, qui était présent à l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) ce mercredi 17 juillet 2019, a également indiqué qu’il était nécessaire d’organiser un débat national visant à trouver des solutions concernant les emprunts. 

« On peut réussir à le faire ! A condition que les investissements reprennent et que les Tunisiens consomment les produits nationaux », a-t-il aussi déclaré.

E.B.A.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (12)

Commenter

Tounsia
| 18-07-2019 13:06
Nous pauvres tunisiens on e peut pas se serrer la ceinture plus que ça !!! Pour corriger le tir allez donc baissé les salaires de cese pseudo politiciens payer des millions rien foutre , ils se remplissent les poches au dépend de notre pays et ils se disent patriotique. MDR

mohamed
| 18-07-2019 12:20
Tout le monde le sait et en est conscient. Il ne faut pas être ministre pour faire un tel constat. On attend d'un ministre pour nous informer que le gouvernement a pu renverser la vapeur.

Léon
| 18-07-2019 10:08
Il a dit en termes propres, la sale phrase que je vous donne: "Sans les prêts de la colonisation, vous allez avoir faim et la Tunisie n'existera plus".
En effet, on est tous conscient de cela monsieur le ministre. Mais alors se pose une question: Que faites-vous encore à ce poste lorsque votre seul et unique rôle est de mettre en oeuvre les voeux de ceux qui vous ont soumis par les emprunts.
Qui en est le responsable? Le responsable est celui qui, malgré les appels incessants de Léon au parterre de politiques, les appelant à dire au peuple la vérité afin que l'on ne se retrouve pas dans la situation actuelle, ces derniers ont préféré faire la sourde oreille en empruntant à tire-larigot, et à expliquer au peuple que tout allait bien dans le meilleur des mondes, afin qu'il ne mette pas en doute le bienfondé de sa "révolution".
J'étais le premier à appeler au danger souverain, lorsque vous étiez à la recherche de postes. Des postes sous la colonisation actuelle, je pouvais en avoir comme je voulais, et même prétendre aux plus prestigieux d'entres-eux.
Mais moi monsieur, je ne gouverne pas sous ces conditions. Je ne gouverne pas dans le mensonge envers le peuple.
Si je devais le faire, je dirai au peuple les dangers de leurs choix sans me soucier une seconde si ce peuple m'éjecte.
Car la Tunisie est plus importante que les postes et que les voyous qui dictent leur loi. S'ils m'éjectent, ils comprendront que j'avais raison le jour où les prédictions pour lesquels ils m'avaient éjecté, se réalisent.
Aujourd'hui vous n'avez plus le choix; parce que le peuple a déjà constaté la catastrophe et sait compter l'argent emprunté. En réalité vous ne leur apprenez rien (du moins aux intello-merdeux). C'est trop tard. C'est lors de votre prise de poste qu'il fallait vous mettre devant un écran de télévision et leur dire les vérités et ce qui les attend s'ils veulent que le pays recouvre son indépendance.
Ce que fait Abir Moussi depuis des lustres. Tous ces partis politiques nés après la révolution sont déjà dans les poubelles de l'Histoire; poubelles qui puent par temps de chaleur, et qui pueront tout cet été; jusqu'à l'avènement Moussi.
Trop tard. Vous leur dites l'évidence. L'évidence de la misère qui les attend, alors que vous continuez à importer les voitures de luxe, à maintenir le dinar.. Mais aussi évidence de votre impuissance et de vos décisions stériles.
Jounoud Al 3ilm qui ont vu leur apogée sous Ben Ali, feront des miracles à étonner le monde. Vous et vos tous vos diplômés sortis de Harvard, de l'X, ou de ce que vous voulez n'y arriverez pas.
Ce sont des perroquets sans âme. Nous sommes des Djihadistes de la pensée et du savoir. Djihadistes du Patriotisme et de la Foi en notre pays et sa diversité.
Nous; y arriverons. Vous; n'y arriverez pas.

Léon, Min Joundi Tounis Al Awfiya;
Résistant.

VERSET 112 de la SOURATE des ABEILLES.

veritas
| 18-07-2019 08:32
Un aveu de reconnaissance que le pays est a terre depuis l'invasion du pays par les khwanjias que tout le monde observent dans l'indifférence totale ,a force d'observer sans rien dire et rien faire tout le monde devient complice et paiera le prix fort un jour ou l'autre sa naïveté .

Citoyen
| 18-07-2019 07:58
Les solutions ont ete ceratainement identifiees avec les bailleurs de fonds . Il faut être transparent avec le peuple et ar'?eter de marteler "faut dire la vérité " dites la cette verite . Il sagit ensuite de faire une consultation en ligbe et avancer . Basta...

...La condition du célibataire pour la divorcée...
| 18-07-2019 07:48
...'On peut réussir à le faire ! A condition que les investissements reprennent et que les Tunisiens consomment les produits nationaux'
..( le TMM est infernal = pas d'investissements ) ( les tunisiens appauvris ne sont plus libres de leurs consommations...exportons tout et rien ne resta à prix abordable...)

Tunisien Majeur
| 17-07-2019 22:46
Le paiement des importations passe entre vos mains , et avec des devises d'emprunts
Extérieurs. Les mesures de protection des produits locaux devraient être prises par
Vos soins. Est-ce que vous attendez des instructions pour bien faire votre devoir.
Notre production de céréales est jetée par terre et vous avez payé les turcs pour leur
Blé importé par l'OC et l'OCT ? C'est la pire gestion du pays jamais connue en
Tunisie ! Allez vous faire foutre Chef et Gouvernement

Americano
| 17-07-2019 20:40
Après avoir engagé et étouffer le pays par des crédits sans fin, c seulement maintenant que tu te réveilles pour nous demander de consommer tunisiens.
Où est parti tout l'argent des tous les crédits pendant ces 8 années passées ?
Mr le ministre des finances allez et jeter un coup d'oeil du côté des nouveaux riches islamistes,des bandits voyous et les politiciens boudourou.

Citoyen_H
| 17-07-2019 20:14
les quelques 300 mille fonctionnaires que les bagla-liha brouettistes de la terka avaient inutilement recruté en 2011.
Les recettes de l'état se verront fortement améliorer et l'endettement du blédistan fortement diminuer.
Chaque mois, le pays est obligé d'emprunter pour payer les fonctionnaires, sans compter les dettes colossales contractées lors de la gouvernance folle des ignares de la terka.
Inutile de se voiler la face.

Pour bien faire, il faudrait d'abord commencer par corriger les incohérences les plus flagrantes.



Jilani
| 17-07-2019 20:10
Cette année, j'ai acheté une parka de fabrication turque à plus de 300 dt, assez correcte, est ce tu peux trouver une de marque tunisienne, les chemises aussi, 60 dt la turque,les costumes, je n'ai pas vu de marque tunisienne. '? part les produits de nourriture, qu'est ce qu'on peut acheter de tunisien, j'aimerais bien le savoir !!!

A lire aussi

Le candidat à la présidentielle et président du parti la Tunisie en avant, Abid Briki a été présent,

20/08/2019 23:51
0

Marzouk insinue que la présidence de la République a pioché dans son programme

20/08/2019 21:35
0

e timing choisi pour sa publication ne peut s’inscrire que dans le cadre de la stratégie de

20/08/2019 19:48
3

seuls 34 partis politiques, sur les 219 existants, ont

20/08/2019 17:02
3

Newsletter