alexametrics
mardi 28 juin 2022
Heure de Tunis : 10:15
Dernières news
Ce que la présidence n'a pas révélé sur l'entretien Saïed-Merkel
29/09/2021 | 18:39
2 min
Ce que la présidence n'a pas révélé sur l'entretien Saïed-Merkel

 

La chancelière allemande Angela Merkel a souligné, lors de son entretien téléphonique tenu aujourd’hui avec le chef de l’Etat Kaïs Saïed, que « le retour à la démocratie parlementaire en Tunisie, dans le cadre d’un dialogue avec l’ensemble des acteurs politiques était essentiel », selon son porte-parole Steffen Seibert cité par l’agence de presse Reuters.

 

Angela Merkel a souligné, lors de son entretien, « l'importance de l'acquis démocratique pour la stabilité et le bien-être du pays » précisant que l’entretien avec Kaïs Saïed a porté sur « la situation politique intérieure en Tunisie et les relations bilatérales » et rendant hommage aux « réalisations démocratiques de la Tunisie dans le passé ».

  

Un appel totalement occulté dans le communiqué de la présidence tunisienne qui se contente d'évoquer, laconiquement, un entretien autour de « la relation bilatérale entre les deux pays et l’appui allemand à la Tunisie ».

Kaïs Saïed avait décidé, en effet, de geler les travaux du Parlement depuis le 25 juillet dernier estimant qu’il « représente un danger pour l’Etat ». Le 22 septembre courant, Kaïs Saïed a d’ailleurs annoncé qu’il continuait à suspendre le Parlement ainsi que tous les avantages et primes accordés à ses membres et continuer à lever l’immunité parlementaire sur les députés.

  

L’Allemagne avait déjà exprimé sa préoccupation face aux mesures unilatérales de Kaïs Saïed. Le 26 septembre, le porte-parole du ministère fédéral des Affaires étrangères dans la région MENA, Dennis Kumetat, a posté un tweet, dans lequel il a considéré « qu’il y a un besoin urgent pour la mise en place d’un nouveau gouvernement et d’une feuille de route pour une réforme constitutionnelle décisive ». Il a ajouté qu’il « faut respecter la primauté de la loi et le rôle du Parlement ».

 

S.T

29/09/2021 | 18:39
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Djikistra
ST....t'es ridicule
a posté le 30-09-2021 à 17:00
Waww quelle information !!!
Kaiess said continue avec l'aide du peuple d'éradiquer tous les cafards dans le pays...la pression ne pourra pas marcher sur tout un peuple.
La légitimité c'est le peuple,l'assemblée des *** est enterrée depuis le 25 juillet....
Plus aucun rat ne pourra retourner dans ce lieu..

AB1
Où est le mérite historique de Angela Merkel ?
a posté le 30-09-2021 à 16:23
Où est le mérite historique de Merkel ?
Les fans de Angela Merkel se sentent donc moralement et habituellement bien, mais son bilan médiocre est malheureusement aussi marqué par ce qui ne s'est pas passé. L'Allemagne ne dispose ni d'un code fiscal moderne, ni d'un système de retraite contemporain, ni d'un système éducatif adapté au XXIe siècle, ni d'une culture de la start-up, ni d'un marché des capitaux qui ouvre les perspectives de demain. Même l'infrastructure n'est plus une force de la nation.

L'année du crépuscule de Merkel
Le style de gouvernement de Mme Merkel, qui consiste à organiser la politique de manière équilibrée comme un événement d'arrière-garde récapitulatif, a rendu l'Allemagne sympathique, mais dans de nombreux domaines, elle était tout simplement lente. Ainsi, la grande mère équilibriste de la nation a également laissé quelques choses brûler dans la cuisine politique du pays. En particulier dans la politique des partis. Avec sa stratégie consistant à déplacer la CDU si loin à gauche que le SPD semble piratée et superflue, Mme Merkel s'est en effet donné un long avantage personnel et politique de pouvoir. Mais le système allemand de partis populaires, qui a fait ses preuves, a presque été démantelé et la porte a été ouverte à la polarisation.

La CDU de Mme Merkel a enfin le 26.09.2021 à perdu amèrement le pouvoir !
vladimir
la vérité est ailleurs
a posté le 30-09-2021 à 15:04
Chacun se fabrique sa propose vérité, qui va forcément dans le sens de ses intérêts. Une vérité maquillée souvent, avec un peu mensonge, une pincée de populisme, et d'inventions frôlant la science-fiction.
Le plus important, est de donner aux simples d'esprit, la bonne dose de couleuvres, histoire de les distraire des vérités des autres, et de les emmener en bateau, là où vérité et mensonge n'ont plus de sens et ne font qu'un.
Zarathustra
chercher les causalités
a posté le 30-09-2021 à 11:10
Certains pays européens pourraient (j'utilise le conditionnel) sacrifier la Tunisie afin de se garantir le pétrodollars et le gaz qatarien. Surtout que les réserves d'énergie de l'Europe occidentale pourraient ne pas suffire pour l'hiver 2021/2022.
Neutralité
A l'attention de Mme Merkel
a posté le 30-09-2021 à 09:15
Je ne sais pas si vous avez l'équivalent en Allemagne, un proverbe tunisien dit : " à la mauvaise haleine, le "piment" fort est le plus efficace".
Vous avez souligné l'importance de l'acquis démocratique pour la stabilité et le bien-être du pays.
Il faut attirer votre attention, si ce n'est déjà fait et dans ce cas ça devient grave, que l'expérience démocratique de cette décennie écoulée a été délétère du fait de la présence de voyous et de charlatans au sommet de l'?tat tunisien. Cette expérience a produit justement le mal-être et l'instabilité. Et le Président K. Saied a du intervenir pour mettre fin à la dégradation et donner une chance à la résilience. Le Président a sauvé le bateau de la dérive. Il a arrêté la mascarade de la démocratie parlementaire fomentée par cette nébuleuse de l'islam politique.
J'aurais aimé Mme et sauf votre respect, que vous ne soldiez pas votre parcours sur une mauvaise note. Le peuple tunisien s'est trompé et il tente maintenant de corriger son erreur. Aidez-le par votre neutralité positive.
Nouveau monde
Deux poids deux mesures. ? Parlons démocratie.
a posté le 30-09-2021 à 08:26
Pourquoi ces pays donneurs de leçons ( Allemagne , USA , France , Royaume Uni, '?') ne le font ils pas avec La Russie, La Chine, L'Arabie Seoudite , Le Qatar ,'?'.
halasneb
Plutôt Démocratie présidentielle
a posté le 30-09-2021 à 07:46
Américains,Anglais et Allemands poussent vers le retour d'ennahdha.KS doit dissoudre ce parlement et opter pour un régime présidentiel.
Slah
'?coute téléphonique
a posté le 30-09-2021 à 05:23
Comment ça ? Vous avez une écoute téléphonique sur les entretiens du Président. ?
Angel
Il peut dire ce qu'il veut celui là...
a posté le 29-09-2021 à 20:49
Qui lui a demandé quelque chose à celui là!
Angela Merkel a été la première a féliciter KS.
La démocratie passe aussi par le respect de la moitié de la population tunisienne qui est représentée par les femmes! Le chef de gvt est nommé, le ministre de l'économie sera une pointure, j'en suis sure.
La Démocratie c'est aussi la transparence et celle-ci ne peut que passer par des élections législatives rigoureuses et une représentativité réelle du peuple donc par une révision de la loi électorale!
Houcine
La poursuite du même objectif.
a posté le 29-09-2021 à 20:30
Malgré l'effort louable qu'on pourrait reconnaître à cette recherche des faits afin de disséquer ce qu'il y a derrière le communiqué, on peut noter un désir mal réfréné de d'aller trouver ce qui peut mettre en défaut le Président et viser, sans doute, à le pourfendre en mensonge ou une manière de casser son image d'homme probe.
Cela est conforme à ce que nous pouvions attendre.
On pourrait vous faire remarquer que l'intérêt des occidentaux ne se confond pas avec celui des tunisiens.
Merkel et d'autres préfèrent la stabilité politique ce qui leur offre la prévisibilité dont ils ont besoin pour les affaires et les politiques qui leur servent.
Stabilité, donc, car ils ne veulent surtout pas des changements qui les mettraient en péril.
Un haut conseiller d'Obama l'a expliqué en long et en large. Et, d'une certaine façon, que ce soient les islamistes ou d'autres qui aient le pouvoir, cela leur importe peu, contrairement à leurs discours sur et à propos de la démocratie.
Formulé autrement, on peut entendre de ce que dit Merkel sa crainte, ou son refus, ou encore son souhait que les choses ne dérapent et on soupçonne ce à quoi elle réfère.
Donc, que ça ne change surtout pas.
Les moralisateurs s'étonneront puisque Merkel à plutôt l'image d'une quasi piétiste et tient beaucoup à la rigueur et la probité dans la gestion des affaires publiques. Mais, chez elle, en Allemagne.
Les vols, les magouilles, les meurtres, les fortunes bâties sur la prise, cela ne la perturbe pas.
Disons-lui que précisément cela nous soucie hautement ici, même si nous ne participons pas de la rigueur piétiste.
Nous n'acceptons pas, plus, tout cela. Et, que ça change, nous le voulons.
Zarathustra
chercher les causalités
a posté le à 08:27
Certains pays européens pourraient (j'utilise le conditionnel) sacrifier la Tunisie afin de se garantir le pétrodollars et le gaz qatarien. Surtout que les réserves d'énergie de l'Europe occidentale pourraient ne pas suffire pour l'hiver 2021/2022.






ladhari riadh
comment
a posté le 29-09-2021 à 20:29
Elle ressemble étrangement à Eva Braun mais vielle. Pourquoi elle se mêle de nos affaires alors qu'elle est partante. Elle veut nous apprendre la démocratie alors que notre pays avait l'une des plus anciennes au monde(les Suffétes de Carthage). Ou le Reichtag qui a engendré un certain Adolf.
mansour
Ainsi s'achève 4 mandat d'Angela Merkel par une claque électorale
a posté le 29-09-2021 à 20:24
et Macron se prépare à recevoir la même claque électorale malgré les milliards mis sur la table à Marseille, Seine-Saint-Denis et autres territoires perdus de la république pour s'assurer le vote communautaire massif des islamistes et noirs racistes
k.Hamida 7806
j'en apprends tous les jours
a posté le 29-09-2021 à 20:24
Hier, notre vocabulaire s'est enrichi d'une magnifique citation,attribuée à Dr aloui dans lequel il a comparé ettayar à une prostituée non rémunérée.
Aujourd'hui, BN m'épate personnellement par le mot "Laconiquement"; je pique après votre permission bien sûr

Faten
Merkel
a posté le 29-09-2021 à 20:22
Si Angela Merkel savait que certains députés sont des voyoux, d autres des extrémistes ou des contrebandiers elle s abstiendrait de tout commentaire
Si en plus on lui parlait de la violence physique qui a eu lieu au sein du parlement, une députée frappée par un député qui n a pas été inquiète ni par le président du parlement ou par la justice ou même par les autres députés ou la ministre de la femme ce jour présente
On peut ne pas être d accord avec
cette députée ce n est pas une raison pour se taire et accepter la violence
Merkel changera sûrement d avis

Forza
Les dépassements de quelques députés ne sont pas une raison
a posté le à 22:22
Et en Allemagne aussi il y'a des dépassements des députés et on n'annule pas la démocratie. Dans le parti de Mme Merkel il y'avait il y'a des mois des scandales de trois députés qui ont profité de leurs positions pour faire du fric avec l'achat des masques anti-covid. Ils ont dû présenter leurs démissions. On ne gèle pas le parlement si quelques députés font des dépassements.
Alya
Oui Faten
a posté le à 20:54
Comment expliquer tout ça a une dame aussi integre, clean , honnête que l arp était tout ca a la fois?
Un lecteur
Occupez vous de vos affaires
a posté le 29-09-2021 à 20:15
Et nous des nôtres !
@Ne jamais croire les communiqués de la présidence
C'est pire que l'époque de Ben Ali : Que des mensonges
a posté le 29-09-2021 à 20:01
C'était toujours biaisé, c'est dommage.
Que des mensonges.
C'est honteux
Tn
Lol
a posté le 29-09-2021 à 20:00
Ils pensent qu'on est toujours dans les années 70 pour désinformer et manipuler....
La Tunisie mérite mieux
JJ
@Madame Angela Merkel
a posté le 29-09-2021 à 19:28
Chère Madame Angela Merkel,

On ne pouvait pas échapper à Ennahdha à travers les méthodes traditionnelles!

Le député du Parti unifié des Patriotes démocrates (Watad), Mongi Rahoui a affirmé qu'il n'y avait pas d'autres moyens que les mesures exceptionnelles pour rompre avec le système d'avant le 25 juillet 2021.

Durant son passage du 28 septembre 2021 sur les ondes de la radio Mosaïque Fm, Mongi Rahoui a affirmé que la Tunisie ne pouvait pas échapper au système corrompu qui s'était mis en place à travers les méthodes traditionnelles.

« Nous avons évité une catastrophe. Quelques jours avant l'annonce des mesures, le mouvement Ennahdha avait forcé le chef du gouvernement à entamer le processus de création d'un gouvernement politique. Il avait réussi à infiltrer la justice tunisienne au fil de la dernière décennie ! », s'est-il exclamé.

Mongi Rahoui a critiqué l'attitude de ceux qui craignaient une possible dictature par Kaïs Saïed alors qu'ils en subissaient une réelle sous le règne du mouvement Ennahdha.

« Nous ne pouvions même pas faire opposition aux décisions de l'Assemblée des représentants du peuple (ARP) auprès du tribunal administratif ! Le mouvement Ennahdha trafiquait le vote de projets de loi ! Il ne respectait ni la Constitution ni le règlement intérieur de l'assemblée !

S'opposer au 25 juillet 2021 signifie être en faveur des dépassements et de la détérioration de l'?tat durant les dix dernières années », a-t-il déploré.

voir le lien:
https://www.businessnews.com.tn/mongi-rahoui--on-ne-pouvait-pas-eapper-a-ennahdha-a-travers-les-methodes-traditionnelles,520,112521,3


zozo Zohra
La Tunisie n'est pas un pays libre, d'ailleurs elle ne l'avait jamais été malheureusement
a posté le 29-09-2021 à 18:52
Vous avez mis cette fois-ci une photo naturelle de Madame Merkel.
De quoi je me mêle, la Tunisie est UN pays souverain. Madame Merkel occupez vous de l'Allemagne et laissez KS s'occuper de ka Tunisie. De grâce, SVP

Ahmed
Oui, après les nouvelles élections anticipées
a posté le 29-09-2021 à 18:45
Mais d'abord, un nettoyage démocratique , juridique et sociale s'impose.