alexametrics
Sur les réseaux

Borhen Bsaies : un Front nouveau viendra inverser les équilibres !

Temps de lecture : 1 min
Borhen Bsaies : un Front nouveau viendra inverser les équilibres !

 

L'animateur et chroniqueur à Attessia TV Borhen Bsaïes, a annoncé, dans un post partagé ce mardi 10 décembre 2019, sur les réseaux sociaux, la création d’un front parlementaire réunissant plus de 109 députés.

 

« Devant le flou qui entoure la formation du nouveau gouvernement et le mécontentement de Qalb Tounes, il y a une tendance générale au sein du parlement pour former un front composé de plus de 109 députés et qui viendra renverser les équilibres à la formation du nouveau gouvernement…Il parait que le siège de Rached Ghannouchi à la tête de l’ARP est plus que jamais menacé… Des forces internationales sont sur le qui-vive et attendent impatiemment… », a écrit Borhen Bsaïes.

 

Une réunion s’est tenue à l’ARP, cet après-midi entre les blocs Qalb Tounes, la réforme nationale et Al Mostakbel.

Cette réunion a porté sur l’éventualité de la création d’un front unissant les positions politiques des trois blocs parlementaires. Si cette entreprise venait à aboutir, le bloc sera représenté par au moins une soixantaine de députés et devancera ainsi en nombre celui d'Ennhdha (54 sièges).

 

 

M.B.Z

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (10)

Commenter

Badran
| 14-12-2019 16:13
Il me semble que Bsaies ment ( yekdhib we yesfih )!

Abir
| 12-12-2019 08:16
La seule personne qui s'acharne pou nous sauver de ces diables islamistes Abir Moussi , on voit même les progressistes l'attaquent et lui mettent le bâton dans les roues rien que pour leurs propres intérêts

Mannou
| 11-12-2019 16:01
Dans un communiqué publié hier mardi 10/12 , l'Union populaire républicaine indique que son député Adnène Ben Brahim, président du bloc Al Mostakbel s'est réuni avec les élus de Kalb Tounes et ceux de la Réforme nationale, uniquement à propos de la loi de finances 2020 . Il précise, en réponse aux menteurs de Kalb Tounes : "Nous ne sommes concernés par aucune alliance et nous n'intégrerons aucun autre bloc" .

Bourguibiste nationaliste
| 11-12-2019 12:51
M. Bsaïes, effectivement il y a une inquiétude internationale relativement sourde pour le moment, mais cependant agissante, pour considérer que la présence des islamistes au pouvoir et l'éventualité d'un Premier ministre islamiste à côté d'un islamiste à la tête du parlement, tout cela pose des problèmes sérieux de sécurité dans la région. Je ne vous apprends rien en vous disant que les Occidentaux et plusieurs arabes considèrent qu'il y a des risques très sérieux de déstabilisation de la Tunisie si les islamistes en Tunisie s'alliaient à Erdogan qui a déjà conclu une alliance avec les islamistes en Libye. Il y a là un problème sérieux et des pressions pour qu'une nouveau front se mette en place que Mme Abir Moussi pourrait rejoindre.
NB : votre interview de « Lénine » n'était pas brillante.

fethia
| 11-12-2019 12:24
ça si jamais nous avons des hommes et des femmes démocrates à l'ARP qui croient en une Tunisie civile démocrate moderniste et en une société qui aspire au développement et à la croissance économique, sociale et politique. Avançons, ne laissons pas ces forces rétrogrades nous tirer vers le bas.

Lol
| 11-12-2019 10:50
Est ce qu'un bloc collé a la salive comme on dit en Tunisie passera l'hiver?
Cette petite majorité hétérogène se cassera les dents et préparera le retour triomphal d'enahda au bout de quelques mois. Sans parler de la réputation des uns et des casseroles que traînent les autres.
Patience, laissez les islamistes galérer encore un peu...

Ahmed
| 11-12-2019 08:35
Dans l'attente de ce bloc.

Forza
| 10-12-2019 21:17
Car cette dernière peut réagir en formant un bloc ensembles avec Karama et ils seront à 75 sièges. Je pense que le bloc de qalb + moustaqbel + reforme nationale va supporter la formation du gouvernement ensemble avec Nahdha.

Maher Gassa
| 10-12-2019 19:56
'? force de tirer la corde, elle se déchire ! Dit l'adage tunisien ! '? force de querelles, le travail du parlement sera bloqué et par conséquent les intérêts du pays seront menacés... "Les blocs" et "les fronts" dans le parlement ne font qu'eparpiller les efforts des députés pour sauver le pays !

veritas
| 10-12-2019 19:11
Une initiative à concrétiser avec Me Moussi avant tout et c'est elle qui doit chapeauter cette coalition si non il en sera rien au pire ça sera de courte durée car l'état parallèle explosera tout ceux qui ne lui sont pas voués.

A lire aussi

L’affiche indique que l’accès est interdit aux femmes vêtue d’une robe courte et aux hommes en

18/09/2020 20:06
2

Lancé par des internautes du monde entier,

17/09/2020 11:07
0