alexametrics
B.N.CHECK

Bochra Belhaj Hmida n'a pas fait de déclaration concernant Abir Moussi

Temps de lecture : 1 min
Bochra Belhaj Hmida n'a pas fait de déclaration concernant Abir Moussi
L’avocate et militante des droits de l’homme, Bochra Belhaj Hmida, fait, actuellement, l’objet d’une campagne diffamatoire lui attribuant des propos injurieux proférés contre la présidente du Parti destourien libre (PDL), Abir Moussi. 
 
Selon ses détracteurs – des sympathisants du PDL - , l’avocate aurait qualifié Abir Moussi de «fasciste » et de « dictateur » et ce pour avoir exprimé sa position en faveur de la peine de mort. Or, l'ancienne députée Bochra Belhaj Hmida n'a jamais fait de telles déclarations. 
 
En réaction à ces allégations, Bochra Belhaj Hmida a publié, dimanche 27 septembre 2020, un statut sur sa page Facebook dénonçant cette campagne. 
 
 « Je tiens à vous rappeler que votre maître Ben Ali était contre la peine capitale et avait déclaré que ‘jamais de sa vie il ne signerait une condamnation à la peine de mort’. Il ne l’a fait que deux fois et a lui-même suspendu son exécution en 1991 », a-t-elle écrit sur Facebook. 
 
Il convient de rappeler également que Bochra Belhaj Hmida a été attaquée, dimanche, par le député Fayçal Tebbini, en réaction à sa position contre l’application de la peine de mort dans une affaire de viol doublé d’un homicide. 
 
Une jeune femme de 29 ans a été braquée, violée, puis tuée la semaine dernière dans le quartier de Ain Zaghouan dans la banlieue nord de Tunis. Des voix se sont levé depuis appelant à l’activation de la peine capitale contre l’auteur du crime. 
 
La peine de mort demeure en vigueur en Tunisie. Son exécution a tout de même été suspendue depuis 1991. La Constitution de 2014 consacre, elle, le droit à la vie.
 
 
 
N.J.

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (10)

Commenter

takilas
| 30-09-2020 17:37
Pourquoi on en parle plus ?

JAMES-TK
| 29-09-2020 13:23
Bouchra Honnêteté et Naïveté, Abir du Courage à tout instant !
Le pot de terre contre le pot de fer (Coluche) !

Carthage Libre
| 29-09-2020 11:10
Nous sommes les "anciens" de Business News ; on a pas changé d'un iota. Nos VALEURS, nos principes sont restés les mêmes.

On a écrit des centaines et des centaines de pamphlets depuis 2011, ici, toi et moi. Salutations aussi à nos autres amis, comme @Ghazi, @Dhiek, aux autres, mais aussi à @The Mirror, qui n'est finalement pas un "imbécile heureux", puisqu'il a changé radicalement et a compris qu'Ennahdha est une bête féroce sanguinaire ; cela montre qu'il est patriote.

Citoyen_H
| 28-09-2020 17:22
Entièrement d'accord avec vous,
De plus, Bochra avait selon elle, les noms des pourvoyeurs des nos jeunes terroristes vers la Syrie, et qu'elle allait les révéler.
On attend toujours.
Cela date de l'époque ou elle squattait à la basse-cour nationale.
Opportunistes, rien que des opportunistes, voilà de quoi regorge notre NATION, inclus les traitres imposteurs affamés bagla-liha et 99% des pingouins ayant transité par la basse-cour nationale.

L'indétrônable couple abou & abou, détient encore à ce jour, la palme d'or.
Salutations



Carthage Libre
| 28-09-2020 16:46
Pardon, l'Everest vous sépare ; ton "militantisme"? Il s'arrête au soir du 13 janvier 2011, quant tu caressais Ben Ali et tu essayais de le "sauver" avec tes phrases incompréhensibles.

On avait espoir en toi, un peu disons, quant tu étais députée de Nida Tounes et quant Ennahdha a déjà achevé de mettre à genou notre pays ; on te croyais plus courageuse ; QUE NENI ; NADA, rien, tu as fait un long dodo et tu nous a pondu un truc sur les "droits de l'héritage" ; tu n'a JAMAIS mis le doigt sur le problème n°1 en Tunisie LEKHWENJIAS et ENNAHDHA et ses filiales.

Donc, erte7, Abir Moussi te donne des leçons en matière de militantisme ; là elle prend des risques réels, des risques de MORT.

Bizarre que toutes les pouffiasses se sont "réveillées" quant Abir Moussi est montée en popularité ; la JALOUSIE qui tue.

mansour
| 28-09-2020 15:53
et sa vie de militante à deux faces qui finit une bobo zélée du pouvoir des islamistes freres musulmans salafistes d'Ennahdha avec Nida et Youssef Chahed

mimi
| 28-09-2020 15:21
Ben Ali sidek...et Abir laletek..A ta place je me cacherais,tu es la risée de la toile.

Narjess Larnaout
| 28-09-2020 15:08
Tu as bien fait de le lui rappeler :"QUI va oublier ton "intervention" sur la chaîne de télé nationale le 13 janvier 2011, où tu caressais Ben Ali dans le sens du poil, dis " ses paroles sortent de ses Jaouajiha comme elle le dit.....Heureusement qu il y a des temoins......honnetes presents....manipuler la video ne lui sert a rien..les archives de la chaine peuvent en temoigner.

Houda
| 28-09-2020 14:45
Chère militante de 3 sous apres 2011 toutes les femmes sont devenues des militantes et tous les voyous sont devenus des révolutionnaires et tous les criminels défenseurs de la dignité comme ceux du kamour et la majorité des profiteurs des députés et rous les bras casses des ministres etc etc

Carthage Libre
| 28-09-2020 11:46
Dis ya Bochra, et ceux qui sont CONTRE Ben Ali, MIEUX, qui ont milité et pris des risques CONTRE le RCD et Ben Ali entre 1997 et 2005, comme moi, souvent convoqué par la police politique du dictateur Ben Ali et que aujourd'hui...je suis à 100% avec Abir mOUSSI? COMMENT TU NOUS QUALIFIES NOUS

Je te conseille de REVOIR tes positions et déclarations, qui n'ont JAMAIS été contre Ennahdha et les khwenjias, mieux, tu as collaboré avec eux quand tu étais à Nida Tounes et tu faisais TRES attention de ne JAMAIS dire un seul traître mot contre eux..

Je te rappelle que malgré un certain militantisme au sein de l'ATFD, tu n'es pas plus une lumière que Ben Ali ; QUI va oublier ton "intervention" sur la chaîne de télé nationale le 13 janvier 2011, où tu caressais Ben Ali dans le sens du poil, dis

Donc, sache fermer ton clapet parfois et fais toi oublier ; occupe toi à faire des gâteaux à la maison.

A lire aussi

Qalb Tounes prétend le contraire.

26/10/2020 10:28
1

La radio n'est pas disponible en transmission hertzienne.

23/10/2020 08:38
2

Sur le projet de l'amendement du décret 116

20/10/2020 17:33
3