alexametrics
Dernières news

Bochra Belhaj Hmida accuse les progressistes d’entraver la loi de l’égalité successorale

Temps de lecture : 1 min
Bochra Belhaj Hmida accuse les progressistes d’entraver la loi de l’égalité successorale

La députée de la Coalition nationale et présidente de la Commission des libertés individuelles et de l’égalité (Colibe), Bochra Belhaj Hmida est revenue, ce mercredi 14 août 2019, sur le projet de loi sur l’égalité successorale qui tarde à être soumis au Parlement pour approbation.

 

Invitée de Midi Show sur Mosaïque FM, Mme Belhaj Hmida a déploré que ce projet de loi soit enterré au sein de la commission parlementaire des droits, des libertés et des relations extérieures vu l’absentéisme récurrent des « progressistes ».

 

Elle a, cependant, souligné l’assiduité des élus d’Ennahdha et leur attachement à être présents aux travaux de cette commission bien qu’ils s’opposent à l’égalité dans l’héritage, une position qu’elle ne leur reproche pas, selon ses dires.

 

Ainsi, Bochra Belhaj Hmida a relevé qu’Ennahdha était active au sein de la société tunisienne depuis 40 ans alors que les progressistes n’aiment pas le travail et passent leur temps dans les cafés et les restaurants.

 

Et d’ajouter que le prochain chef de l’Etat doit croire aux droits et libertés en vue de préserver la République indiquant que l’initiative du président défunt, Béji Caïd Essebsi concernant l’égalité successorale était historique.

 

B.L


Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (24)

Commenter

Helios
| 15-08-2019 10:58
Ce sont les Nahdhaouis et les Obscurantistes qui bloquent cette loi. Je dirai à Bochra : pourquoi "nkhabouie eiine el shems bel ghorbel".

aziz aziz
| 15-08-2019 09:22
Il faut appeler un chat un chat...Avec un peu plus de mobilisation, la majorité était joignable à l'ARP pour faire passer la loi sur l'égalité successorale (Nidaa+Coalition Nationale+machou3+FP+autres..). Mais les calculs politiques de Y.C. et Cie et le souci de ménager ses nouveaux alliés nahdhouis ont pris les dessus pour noyer le poisson dans l'eau et faire ratter l'occasion.
Les nahdaouis eux, ils ne faut pas les blamer, ils sont plein dans le rôle naturel de force conservatrice qui tire vers l'arrière.

Momo
| 15-08-2019 01:57
La bande a yoyo ne veut pas froisser leur nouveaux potes khouamjias.

A.
| 15-08-2019 00:28
Qui osera se mouiller dans un tel projet à un mois d'une échéance électorale. Je suis de tout coeur avec ce projet mais stratégiquement on embarque pas dans un tel projet au risque de perdre des voies importante. '? votre place je travaillerai pour soutenir le candidat ayant le plus de chance pour soutenir ce projet (zbidi ou chahid). Une fois un de ces candidats est élu vous commencerez à négocier son soutien. A chaque chose son temps. Pour le moment notre priorité est de nous assurer que m. Zbidi arrive à la présidence. Ce n'est pas facile il a des lacunes en communication. Il faut lui mettre une bonne équipe de com. Il fera un très bon président mais il a besoin d'un coup de main pour y arriver en communication. C'est wuelqu' un qui a accepté un poste très important à la défence. Un poste qui requiert le minimum de parole et le maximum d'actions alors que la politique c'est un maximum de parole et très peu d'action lol.

J.trad
| 14-08-2019 21:34
C'est un Faux problème ,cette obsession d'égalité ,cette quête d'égalité ,peut s'avérer pure perte ,une femme peut ravir à son frère (par exemple) un million de dinars ,et en même ,temps perdre un milliards de dinars ,qui vont aller à la pôche de sa belle s'?ur (la s'?ur de son mari).j'insiste que c'est une question de chance ,(bakht). Un mari peut perdre un million de dinars ,qui vont à la pôche de sa s'?ur ,et en même temps sa femme ,ravi à son frère un milliards de dinars ,dont elle en fera'bénéficier sa nouvelle famille , les filles célibataires ,peuvent profiter de cette égalité ,mais elles perdent l'estime de leurs frères .j'insiste que cette revendication est une grande gaffe ,

Léon
| 14-08-2019 21:24
C'est quand elle sourit que c'est le pire!
Léon.

Maryem
| 14-08-2019 20:54
Vous semblez tres fatiguee...allez vous reposer au Maroc Madame...ils vous ouvriront toutes les portes.......du bonheur

J.trad
| 14-08-2019 20:20
Les laïcs ,contestent la Transcendance Divine ,et ne cessent de diviniser Bourguiba ,et Sibsi, et Marx ,la réponse est bien définie par le créateur le verset ,(alladhina you7aribouna Allah ...) Dans le saint Coran ,il y a un système de gestion Parfait , la perfection au vrai sens du mot . C'est une perfection extraordinaire ,cette perfection est entravée ,par le fait que la conversion des humains n'a pas atteint la Majorité de l'humanité , il est bien présidé dans le saint Coran ,qu'il y aura une tranche de l'humanité qui restera condamnée à la malédiction , une fraction indéfinie aux c'?ur (galvanisés) ,tout est présidé dans la constitution Divine ,sauf que une tranche d'intellectuels sont aveuglés par l'arrogance qui a causé (alla3na de iblis),

mansour
| 14-08-2019 20:17
il existe autant d'interprétations des textes sacrés mais la jurisprudence islamique de l'islam politique veut priver la musulmane de ses droits et du projet de loi sur l'égalité successorale de la Colibe

Forza
| 14-08-2019 19:54
Ils ne sont pas des progressistes, un ramassis de machos et de sympathisants de l'extrême droite et veulent être progressistes, sawid wijhik ouqoul faham.

A lire aussi

Le chef du bloc parlementaire d’Ennahdha, Noureddine Bhiri a indiqué, ce mercredi 11 décembre 2019,

11/12/2019 21:22
2

Il ne faut nier que certaines parties souhaitent l’échec de Habib Jamli dans la formation de son

11/12/2019 20:28
2

Le ministère a ainsi annoncé la nomination de Kamel Guizani à ce poste. Rached Bettaieb se verra

11/12/2019 20:09
1

La présidente du bloc du PDL, Abir Moussi, a affirmé, lors de son intervention ce mercredi 11

11/12/2019 19:47
5

Newsletter