alexametrics
mercredi 17 août 2022
Heure de Tunis : 19:57
Dernières news
Attaque terroriste contre des douaniers à Bouchebka
23/08/2015 | 23:23 , mis à jour à 00:19
1 min
Attaque terroriste contre des douaniers à Bouchebka

Un groupe terroriste a pris pour cible des douaniers postés près de Bouchebka dans la soirée du 23 août 2015. Le premier bilan de cette attaque fait état de la mort d'un douanier et de plusieurs blessés. Le douanier décédé s'appelle Abdelmajid Dabbabi.

 

Les opérations de ratissage ont immédiatement débuté après l'attaque et le douanier disparu reste introuvable pour l'instant. Rappelons que Anis Jelassi, premier martyr de la lutte contre le terrorisme, était tombé au même endroit.

 

Mise à jour : Le douanier disparu a donné signe de vie à proximité de l'hôpital de Feriana. Il était blessé. Le bilan provisoire fait état d'un mort et de deux blessés parmi les douaniers.

 

M.G

23/08/2015 | 23:23 , mis à jour à 00:19
1 min
Suivez-nous

Commentaires (23)

Commenter

shut up
| 24-08-2015 17:32
un mur de 2m50 même ma grand mère pourrait le franchir.

une voiture bélier et 2 tôles suffisent pour passer des véhicules.

enquéter, pister et arréter la racaille jihadiste ou contrebendiere est innéfficace au vu des fuites des taupes du ministère de lintérieur et des juges complices.

solution 1 : abandonner le peu de souveraineté qui nous reste et permettre a l'otan de gérer la frontière nottament par surveillance satellite et attaques de drones parfois mal ciblées pouvant causer de dommages collatéraux civils.

solution 2 - mettre a l'écart les traitres présents au pouvoir, les taupes cachées dans les ministères et administrations et dans le paysage politique et religieux.. car même si les attaques se multiplient, la réaction et l'efficacité policières et militaires aussi.

dans les 2 cas c'est la merde !... grâce a tous nos leaders politiques menteurs et mauvais acteurs qui on permis la création d'une chymère viscieuse et diabolique née de cette alliance contre nature entre un loup et une hyène.

HatemC
| 24-08-2015 17:00

Pourquoi croyez vous que ces infectes barbus ou plutôt contrebandiers déguisés en islamistes ont visé des DOUANIERS ???? C'est la construction du mur qui est visé ... terroriser les douaniers basés entre l'Algérie et la Libye .... ces infectes s'attaquaient aux policiers , soldats et gendarmes ... les douaniers deviennent comme par hasard leur cible ????? ... la question n'est pas le côté de l'attaque ... mais qui est visé ????....
Traitez moi de désinformateur et de tous les noms d'oiseaux mais rien ne m'enlèvera que c'est les frontières qui sont la cible ... cette vermine ne pense pas à l'intérêt GENERAL, la contrebande nourrit certes des familles entière ... délaisser par les soit disant politique de Bourguiba à ben Ali ... mais on sait que cela n'est qu'un PRETEXTE fallacieux pour se poser en victime ... non Mr ... les régions ne sont pas délaissés ... mais ces régions en question n'ont aucun sens de l'intérêt général et nationale .... ils vivent de contrebande depuis la nuit des temps et veulent garder leur privilèges ... cassons la contrebande et ces régions se porteraient mieux ....
Les régions sont prises plutôt en OTAGE par des voyous de tout genre et vous les soutenez ..; c'est bien dommage ... HC

HSE 1994
| 24-08-2015 16:39
D'après notre héros national champion de la prise d'otages de nos enfants il s'agit d'une mise en scène dirigée côté la corporation des institeurs qui n'ont rien à cirer de la lutte anti terroriste
Eux ils ne sont pas concernés il sont d'un autre état !
Pour quelques dinars de plus !

Tunisien
| 24-08-2015 16:11
Un mur de 2m50 ne suffit pas. Soyons sérieux!

Il nous faut, (au minimum!):

- des barbelés

- des spots luminaires très puissants

- des contrôles avec drônes

- des militaires surarmés.

Il faut être ferme!

Sinon le nombre de martyrs ne va faire que s'accentuer!

Ces dégénérés ne cherchent que le désordre et la guerre!

Karim
| 24-08-2015 15:24
Toujours dans la désinformation mon chère, je croûter que le mur pour contrer le trafique est construit du coter de la frontiere lybiene,hormis cette attaque vient de la frontiere algeri tunisienne, qui vient conforter ma position ,que ce mûre ne sert à rien,des dirigeant incapable populiste,incompétent sans cherchée le vrai fond du probleme,dans ce cas là construisson un mur toute au long de nos frontiere ,au lieu d'acuser nos frère lybie de tout les mots,râpellez moi à quelle de nos frontiere à eus le plus d'attaque mortel contre nos service de sécurité et ce vie? ?et où à eus les plus souvent d'intrusion de terroriste??donc votre mûre vous pouvez le remballe, ils ne sert qu'a rendre affamer les va nu pied frontalier ,qui ont été oblie par les prédécesseur dirigeant, ben Ali encourager la contre bande,au moins lui savait que c'était un moyen de survie vitale,il a laissez continuer car il n'avez pas les moyen pour les convertir à une autre activité, la contrebande d'arme existe depuis 2011,alors que la contrebande de survie existe depuis l'indépendance. .

canalou
| 24-08-2015 15:21
contrairement a bouruiba ,il n a pense qu a lui meme et a ecarte beaucoups de ens valables par egoisme . A t il pense a sa succession serieusement ? IL s est entoure de technocrates par peur . Il faut reconnaitre qu il a bien ere le terrorisme mais chaque chose a une fin . Il n a àas vu venir le complot quatari ikhouani et nous sommes victimes de son assistanat qui nous a laisses sans defense . Des dossiers traites en cercles fermes auraient servis a nous ouvrir les yeux a temps .

JOHN WAYNE
| 24-08-2015 15:15
A travers mes décennies consacrées à la Nation Tunisienne, j'ai développé un respect et une affection particulière pour mes frères et s'urs de la Douane Tunisienne.
Il s'agit d'hommes et de femmes humbles dont le rôle est vital a la Nation puisqu'ils sont les premiers à lutter contre le trafic d'armes et de stupéfiants.
Les douaniers Tunisiens sont des employés de l'état mal rémunérés mais qui servent la Nation de manière loyale et dévouée.
Ils font souvent face à l'abus des passagers et surtout à l'abus des beurres et des Tunisiens de l'étranger qui les agressent et leur manquent de respect dans le but de les humilier et de les rabaisser.
Les Tunisiens de l'étranger et les beurres manquent souvent de respect aux membres de la douane Tunisienne car ils ne respectent pas la Nation Tunisienne mais n'oseraient jamais se comporter de la même manière en France ou ils goutent souvent à la matraque des CRS et de la police.
J'ai dans ma carrière au gouvernement Tunisien eu l'opportunité de rencontrer des hauts cadres de la douane dont la culture et l'intelligence honoraient notre pays.
Certains ayant aujourd'hui pris leur retraite, étaient même diplômés des plus grandes écoles de Paris.
Je rends aujourd'hui hommage aux Douaniers Tunisiens et leur promet une fois la Tunisie libérée de ses traitres islamistes, droit de l'hommistes, et opportunistes de l'OTAN, qu'ils joueront un rôle encore plus important et que leur mort seront vengés.
Que vivent mes frères et s'urs de la Douane Tunisienne et que meurent les traitres de la Nation !

F.M. Alias JOHN WAYNE
Ancien Elève au Collège Sadiki
Diplômé d'Histoire et de Sciences Politiques de l'Université Paris-Sorbonne.
Ancien Fonctionnaire aux Ministères des Affaires Etrangères et de l'Intérieur Tunisiens des gouvernements d'Habib Bourguiba et de Zine El Abidine Ben Ali.
Diplomate de carrière et spécialiste de la sécurité et du renseignement.

HatemC
| 24-08-2015 13:42
la contrebande est aux abois ... le mur de sable commence à donner ses effets .... la contrebande perd du terrain et le fait savoir en attaquant des convois non sécurisé ... Grave Faute que le directeur vient d'en faire les frais ... Il faut rester ferme et même renforcer la présence de l'armée dans ces zones à risque et des patrouilles communes DOUANES / ARMES .... Il ne faut plus RIEN LACHER .... et renforcer même la frontière en l'électrifiant .... que la pourriture grille ... Hatem Chaieb

Ben
| 24-08-2015 11:32
@E.CHOURABI
Les qualités d'homme d'État, dont vous parlez, ont manqué, à ce jour, à Monsieur Habib Essid, devancé par des prises de positions politiques émanant, parfois, de BCE et, d'autres fois, par GHANNOUCHI, lui faisant ainsi de l'ombre, apportant, par la même, la preuve de son incapacité à être un véritable acteur de la scène politique, le réduisant, ainsi, à un simple exécutant.
Il est malheureux, qu'un homme comme Habib Essid, ne saisisse pas la chance qui lui est offerte, par les évènements, et je dirai même, par l'histoire, pour apporter la preuve qu'il est bien l'homme de la situation réunissant toutes les qualités nécessaires pour réunifier les Tunisiens, les remettre au travail et faire en sortes que la page soit tournée à jamais ne regardant, désormais, que vers l'avenir.
S'il est bien clair que les hauts cadres de l'État doivent être tous mis à contribution pour reprendre le pays en main, il faudrait, de même, que les procès montés de toutes pièces, contre de hauts fonctionnaires, de l'État cessent à jamais, parce qu'il y a des dossiers qui feraient honte à l'État Tunisien, à la magistrature Tunisienne et à ce qui est communément appelé « Les évènements du 14/01/2001 ».
À bon entendeur, salut !

E.CHOURABi
| 24-08-2015 11:14
Tout grand homme, acteur de la sphère publique, doit être doté de qualités essentielles dont notamment un minimum d'autorité, faisant qu'il puisse être à même de prendre des décisions, du courage, étant donné que certaines de ses décisions seraient de nature à faire mal ou à contrarier amis et adversaires, un sens accru de self contrôle et une capacité d'autocritique lui permettant de remettre en cause toute décision fâcheuse prise auparavant, tant par ses soins que par celles de ses prédécesseurs, et à privilégier l'intérêt général à ses propres intérêts ou à ceux de son parti.
Il n'est nul doute, qu'après quatre années de gabegie, meurtrière, à tous les niveaux, pour la nation Tunisienne, tous nos politiques avaient pris le temps nécessaire à un réexamen de consciences, que les erreurs commises, sous la tension ou l'euphorie des événements du 14/01/2011, ont été constatées et qu'une remise en cause, de certaines décisions fâcheuses, était devenue nécessaire pour sortir le pays de son marasme politique, économique menant, de manière inévitable, à la fracture sociale, entre populations, régions et classes sociales, avec pour conséquences, directes, la déliquescence de l'État et l'installation, à jamais, soit de l'obscurantisme ou d'un État mafieux conduit par les contrebandiers et les malfaiteurs de tous genres.
Et comme la politique est pragmatisme, la bonne réponse aux terroristes serait, pour le chef du gouvernement et le ministre de l'intérieur, de réintégrer, par simple communiqué de presse, tous les hauts cadres du ministère de l'intérieur, démis de leurs fonctions par le fait ou la faute de monsieur propre et sa complice, loin de constituer un modèle de propreté, de confiance ou de bonne conscience.