alexametrics
vendredi 03 février 2023
Heure de Tunis : 10:39
SUR LE FIL
Ayachi Zammel : le président de la République devrait prendre du recul
11/01/2023 | 22:36
1 min
Ayachi Zammel : le président de la République devrait prendre du recul

 

Le président du mouvement Azimoun, Ayachi Zammel a indiqué, mercredi 11 janvier 2023, lors de son passage à l’émission Rendez-Vous 9 sur la chaîne Attessia avec Malek Baccari, qu’il fallait s’orienter vers les compétences pour qu’elles puissent faire face à la médiocrité régnant sur la scène politique actuelle, considérant que l’étape nécessitait une nouvelle élite et une nouvelle pensée politique.

 

Le dirigeant politique a indiqué que le 25-Juillet aurait pu être une belle opportunité pour la Tunisie, sauf qu’il fallait miser sur la formation d’un gouvernement de compétences, surtout que le conflit était d’ordre idéologique.

 

Par ailleurs, Ayachi Zammel a souligné l’échec du processus actuel soutenant que l’unique solution était de s’orienter vers un véritable dialogue pour gagner du temps et éviter de multiples dangers au pays. Dans ce contexte, il a noté que son mouvement soutenait l’initiative menée par la centrale syndicale et les autres organisations nationales, ajoutant que le président de la République devrait prendre du recul dans l’intérêt du pays et que l’entêtement ne ferait que pousser vers une explosion sociale.

 

S.H

11/01/2023 | 22:36
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Ancien '?lu de la république française
Mr, vous vendez du vent, on apprend jamais à un vieux singe à faire des grimaces
a posté le 12-01-2023 à 07:37
Mr ayachi zammel, je mettrais ma tête à couper vous vendez du vent, je vous assure le peuple tunisien est très dur, la majorité du peuple tunisien, il change d'opinions facilement, vous avez dis que vous êtes d'accord avec le président de la république Tunisienne sur beaucoup certaines choses, vous dites cela pour préserver les électeurs et électrices de Kaïs Saïed ( on argo pour les mettre dans la poche pour qu'ils votent pour vous) Mr vous ne pouvez pas apprendre à un vieux singe de la politique à faire des grimaces, j'avais dis à madame Abir Moussi, il ne faut jamais être un adversaire à Mr Kaïs Saïed pour cette raison, elle ne m'a pas écouté aujourd'hui elle est perdante, j'avais dis aussi à un autre homme politique la même chose, je ne me souviens pas de son nom , tout les deux ont laissé mes conseils à côté, aujourd'hui ils sont perdants tout les deux, la politique est une piste de ski, ils faut savoir tenir les deux bâtons pour garder l'équilibre, les chutes sont toujours fatale dommage pour ABIR Moussi et l'autre Mr que son nombre m'échappe