alexametrics
mercredi 30 novembre 2022
Heure de Tunis : 14:43
SUR LE FIL
Le ministère de l’Éducation appelle les enseignants suppléants à reprendre leurs postes
08/11/2022 | 17:45
1 min
Le ministère de l’Éducation appelle les enseignants suppléants à reprendre leurs postes

 

Le ministère de l’Éducation a rendu public un communiqué, mardi 8 novembre 2022, pour expliquer davantage la proposition qu’il avait faite pour la régularisation de la situation des enseignants suppléants, pourtant rejetée empêchant ainsi les dizaines de milliers d’élèves de reprendre les bancs de l’école.

 

Le ministère précise donc avoir proposé une formule de contrats en faveur des suppléants concernés par la régularisation (promotion de 2022) basée sur l’article 108 de la loi régissant la fonction publique, et ce, pour une durée maximale de trois ans. Après l’écoulement de cette période, les personnes concernées seront intégrées avec le grade d’enseignant d’école stagiaire. Ces contrats incluent tous les droits et garanties des instituteurs de l’enseignement primaire. En vertu de ces contrats, les concernés percevront un salaire net de 1340 dinars ainsi que les primes.

 

D’autre part, le ministère a présenté une formule de contrats pour les titulaires d’une licence appliquée en éducation et enseignement (promotion 2022) pour une durée d’une année. Suite à quoi, ils seront recrutés avec le grade d’enseignant d’école stagiaire, comme pour les diplômés des sessions précédentes.

 

Pour les agents vacataires, un projet de décret concernant leur recrutement a été élaboré et sera publié, au plus tard, vers la fin du mois de novembre 2022.

 

Ainsi, le ministère appelle, « les boycotteurs » à rejoindre leurs postes de travail, soulignant qu’il prendra les mesures juridiques nécessaires, si cela s’impose.

 

S.H

08/11/2022 | 17:45
1 min
Suivez-nous
Commentaires
grendizer
comment
a posté le 09-11-2022 à 07:58
Ils vont se réveiller àla fin du mois quand ils n'auront pas de salaire , et puis leurs syndicat de merde va faire encore une gréve pour qu'ils soient payés .
LE MINISTERE DOIT TENIR BON ET NE PAS PAYER LES JOURS DE GREVE ET NE PAS PAYER LEURS PRIMES DE RENDENMENT ( chouf haka rendement el HEYEL).
Quand ils vont se trouver sana salaires ils vont revenir comme des.............