alexametrics
mardi 07 décembre 2021
Heure de Tunis : 10:40
SUR LE FIL
Les vaccins anti-Covid-19 : Est-ce la fin d’un mythe ? Parlons-en franchement
19/11/2021 | 10:12
15 min
Les vaccins anti-Covid-19 : Est-ce la fin d’un mythe ? Parlons-en franchement


Par Lassaâd M’SAHLI

 

Lors de la gestion de la syndémie de la Covid-19, la fracture entre les gouvernements et leurs populations n’a jamais été aussi délétère. Elle cache un autre évènement qui risque de changer radicalement, à travers le monde, l’organisation des systèmes de soins et leurs financements tout en changeant le modèle économique actuellement exercé par le complexe politique, économique et scientifique. Les opérateurs économiques et les politiques savent que leur système est brisé.

Je ne suis pas un anti-vax. Je suis un professionnel de la santé sans liens et sans conflits d’intérêts avec l’industrie pharmaceutique. Je paie fièrement mes formations, mes repas, mes voyages, mes habits, mon PC, mon smartphone, ma tablette, mon café, ma bouteille d’eau, mes stylos et n’accepte pas leurs cadeaux, leurs échantillons et leurs bon d’achats. Je ne m’attends à rien de leur part. Ma loyauté est uniquement envers mes patients et mon pays. C’est pour cette raison que je ne représente aucun intérêt pour cette industrie et que je peux en parler en totale liberté.

Autant je porte les meilleurs espoirs sur les vaccins muqueux qui sont en cours de développement et qui seraient capables, seuls, de donner une immunité de groupe, autant je reste sceptique à l’égard des vaccins injectables dits « égoïstes ».

 

Fallait-il une épidémie pour mettre à nu toutes les mauvaises décisions et les politiques erronées en matière de santé publique ? Fallait-il des décès et des faillites pour comprendre que nous avons sacrifié nos hôpitaux pour du cash ?

 

Nous avons tout fait pour rendre propice l’avènement d’une telle syndémie en négligeant ce risque stratégique. Même les solutions que l’on préconise ne sont pas meilleures.

Il est peut-être temps de se poser les bonnes questions. Pourquoi faut-il se demander si c’est la fin du mythe du vaccin anti-Covid-19 injectable ? Les éléments de réponse aborderont la question relative aux limites des vaccins anti-Covid injectables, celle du pass sanitaire et celle correspondant aux dérives du complexe économique, politique et scientifique dans la gestion de la syndémie de la Covid-19.

 

1)      Les limites des vaccins anti-Covid injectables :

▪          Est-ce une erreur stratégique ?

Peut-on se borner à croire sur parole aux allégations promues par une vaste campagne de marketing hypermédiatisée et opportuniste vantant une efficacité « supérieure à 90% » des vaccins? Les professionnels de santé peuvent-ils recommander des traitements et des vaccins sans avoir accès aux données cliniques complètes[1] ? Comment peuvent-ils engager la vie de leurs patients et leurs responsabilité professionnelle et civile sur une simple parole extraite d’une stratégie de marketing ?

Une année de surveillance des vaccins anti-Covid injectables a montré qu’ils masquent les symptômes de la maladie, dont le symptôme le plus important est la toux, et qu’ils n’empêchent pas la transmission. Le symptôme de la toux constitue un signal d’alarme obligeant celui qui travaille à rester chez lui, à s’isoler, à se tester, et ceux qui sont des cas contact à se tenir à distance de sécurité, à faire attention, à se tester, à s’isoler. Ils sont vaccinés mais infectés. Ils perdent le signal d’alarme (les symptômes) mais peuvent être contaminants envers les plus vulnérables à la maladie sans pour autant s’isoler, ni se tester.  Ils peuvent contaminer des personnes vulnérables qui leur sont chères au travail, en famille et parmi leurs amis qu’ils pensent protéger en étant vaccinés[2]. Une évidence qui nous fait comprendre que ces vaccins s’apparentent plus à une erreur stratégique qu’à une véritable solution.

▪          Une efficacité volatile

On ne comprend toujours pas comment l’efficacité estimée à 90% au lancement du vaccin par un comité d’experts « très » indépendants et annoncée par le PDG de Pfizer (M. Burla) puisse augmenter à 95%[3] dès l’annonce d’une efficacité supérieure par la concurrence. La même efficacité de ces vaccins, « vendue » à plus de 90% a été décriée par plusieurs scientifiques indépendants. Peter Doshi sur la base des données des essais cliniques déposées auprès de la FDA trouvait déjà que la protection vaccinale avait une efficacité comprise entre 19% et 29%[4]. Des travaux récents montrent que la protection baisse considérablement bien avant 9 mois, en particulier chez les hommes et les personnes âgées. Pour le vaccin PfizerBioNetch l’efficacité baisse de 92% (à 15-30 jours) à 47% (à 121-180 jours) pour devenir indétectable à partir de 211 jours[5]. Les personnes vaccinées seraient infectées autant que celles non-vaccinées sinon plus[6],[7].

Face à cette volatilité de l’efficacité vaccinale, faut-il se faire vacciner tous les 6 mois ou tous les 3 mois ou tous les mois ? Est-il possible de le faire sans danger pour les personnes vaccinées ?

▪          Une réponse immunitaire insolite

Les essais cliniques sur les vaccins candidats contre la Dengue, SRAS et MERS qui sont des virus à ARN, ont été marqués par deux types d’anticorps (des anticorps marquants et des anticorps neutralisants) l’interaction entre les deux a donné le phénomène ADE (Antibody-Dependent Enhancement) qui constitue un risque majeur de ce type de vaccins facilitant l’orage cytokinique suite à l’activation des anticorps neutralisants par les anticorps marquants de manière identique aux formes graves de la Covid-19. Des maladies auto-immunes déclenchées par les nouveaux vaccins de la Covid-19 ont été enregistrées. D’où la nécessité d’élaborer de nouveaux vaccins activant les cellules lymphocytaires T sans que ces dernières soient dépendantes des anticorps marquants et neutralisants. Ce risque ADE rend les rappels fréquents de vaccins risqués dans un contexte de maladies auto-immunes[8].

 

▪          Y-a-t-il une obsolescence programmée pour les vaccins anti-Covid-19 injectables ? Le sait-on déjà ?

Il est malheureux de constater que l’obsolescence programmée touche aussi les médicaments comme les téléphones, les imprimantes et les autres gadgets électroniques. L’arrêt de production de plusieurs médicaments efficaces rentre dans ce cadre de pratiques commerciales pour garantir une meilleure pénétration du marché pharmaceutique par de nouveaux produits. Nous avons vécu cela avec les antihistaminiques anti-ulcéreux (ANTI-H2) qui ont été remplacés par les inhibiteurs de la pompe à protons (IPP) ou les inhibiteurs de l’enzyme de conversion remplacés par les inhibiteurs de l’Angiotensine II.

Il est connu que les coronavirus donnent très peu d’immunité croisée. Il est donc probable que l’efficacité de la protection contre le virus s’affaiblisse avec le temps et qu’elle soit connue par les investigateurs et par les promoteurs des essais cliniques des nouveaux vaccins anti-covid.

Avec la syndémie de la Covid-19, il semble que l’on ait innové en matière d’obsolescence programmée en créant le concept de vaccin « terminator » destiné à répondre à un besoin continu chez les gouvernements. Celui d’acheter des vaccins mis à jour dont l’efficacité ne serait que de quelques mois. Les conditions idéales d’un marché urgent continu et protégé sont ainsi créées. Bien entendu, chaque achat prolonge l’immunité judiciaire des firmes pharmaceutiques de 10 ans et prolonge aussi l’obligation des secrets d’affaires couvrant les contrats d’achat de 5 ans.

▪          Les vaccins anti-Covid seraient-ils un énième échec vaccinal ou un faux espoir ?

Les vaccins anti-Covid injectables ont montré une baisse considérable de leur efficacité avant 9 mois en particulier chez les hommes et les personnes âgées (donc retour à la case de départ). Ce danger augmente en présence de facteurs de risques de type Diabète Type 2 et/ou obésité. Ceci nous incite à devoir faire quelque chose pour protéger cette catégorie vulnérable au virus de la Covid-19 non couverte par ces vaccins de manière efficace.

▪          Le manque de transparence :

Il concerne les essais cliniques dont les données sont protégées par les droits de propriété intellectuelle (Data protection). Au même titre, les contrats d’achat auprès des laboratoires pharmaceutiques sont protégés par une nouvelle branche des droits de propriété intellectuelle appelée « secrets d’affaires ».

▪          Un chaos technico-administratif :

En effet, c’est la première fois que l’on voit des vaccins expérimentaux qui sont autorisés pour la commercialisation, tout en n’ayant pas encore obtenu une AMM (Autorisation de Mise sur le Marché) sachant que pour l’avoir, ils doivent démontrer avant l’octroi formel de l’AMM leur bénéfice thérapeutique.

▪          Une sélection virale et émergence de nouveaux variants

Les vaccins pourraient induire une sélection virale et une émergence de nouveaux variants dotés d’une meilleure transmissibilité[9].

 

2)      Les limites du Pass Sanitaire : une décision plutôt arbitraire et illogique 

Doit-on remercier McKinsey pour avoir aidé à instaurer l’autoritarisme[10] et l’apartheid sanitaire ? « No jab, No entry ». Avant c’était « interdit aux noirs et aux chiens ». Maintenant, c’est « interdit aux non vaccinés ». Plus de 70 ans n’ont pas suffi à éradiquer cette pensée injuste et inhumaine. La liberté de mouvement et celle de travailler font partie des droits fondamentaux de l’Homme. Droits qui ne sont reconnus que pour les personnes ayant subi le schéma vaccinal complet. Le problème c’est que ce schéma est évolutif parce que l’efficacité des vaccins anti-Covid injectables est volatile et instable. Peut-on se permettre de suspendre les droits fondamentaux de milliards de personnes sur la base de données cliniques inconnues, et d’une efficacité vaccinale éphémère et incertaine?

Doit-on remercier McKinsey pour avoir créé le concept d’Economie pour les vaccinés[11] -comme si c’était un signe de bonne santé- en l’absence de preuves scientifiques concernant la durée de la protection conférée par les vaccins anti-Covid-19 injectables puisque les laboratoires fabricants ne veulent pas (pour des raisons judiciaires et commerciales) et ne peuvent pas (pour des raisons techniques) la déterminer ? Les pays les plus vaccinés (Grande Bretagne, Israël, Singapour) connaissent les taux les plus élevés de nouvelles contaminations dans le monde. 

Doit-on remercier McKinsey pour avoir conseillé une mesure aussi défectueuse, infructueuse et insensée ? Se faire payer pour cette idée illogique et arbitraire est à enseigner dans les écoles de commerce et de marketing puisqu’elle permet aux non vaccinés d’aller chez le boucher ou l’épicier du coin, mais les empêche de boire un café ou de manger dans un restaurant. Le rapport de surveillance de la vaccination anti-Covid réalisé en Grande Bretagne sur une période de 42  semaines[12] montre, entre la 38ème et la 41ème semaine, que pour la tranche d’âge allant de 30 à 80 ans les personnes ayant été vaccinées avec au moins 2 doses avaient développé plus de Covid que celles qui n’étaient pas vaccinées.

Un pass sanitaire qui accorde aux vaccinés le droit de se déplacer et de contaminer silencieusement d’autres personnes vulnérables. On parle de « silent spreaders[13] ».

 

3)      Les dérives du complexe économique, politique et scientifique

Le système de gouvernance des médicaments est géré par le complexe économique, politique et scientifique. Ce système reconnaît, à travers la Déclaration de Doha, le droit pour les Etats de protéger la santé publique[14]. Toutefois, en pratique, cette déclaration ne dépasse pas la bonne intention puisque les Etats ont accepté de renoncer à leurs droits de recourir aux flexibilités de l’Accord TRIPs, donnant de la sorte plus de pouvoirs aux laboratoires pharmaceutiques et créant un précédent en la matière. Une sorte d’abdication des Etats en faveur des très grandes entreprises.

Une étude réalisée par Public Citizen[15], montre que les laboratoires ont imposé un droit de silence aux gouvernements sous forme de contrats secrets durant une période 5 ans. Les gouvernements infracteurs sont punis soit par réduction des quantités des contrats, soit en retardant leur calendrier de livraison.

Les gouvernements ont accepté de:

-          être contrôlés par les laboratoires pharmaceutiques pour leurs donations émises et reçues,

-          ne pas utiliser leur droit de recours aux flexibilités prévues par l’Accord TRIPs et la Déclaration de Doha,

-          recourir aux arbitres internationaux privés et non pas aux tribunaux publics (droit de silence et confidentialité pour des vaccins financés et payés avec des deniers publics),

-          reconnaître l’immunité souveraine des laboratoires pharmaceutiques. Seuls ces derniers ont le pouvoir d’aménager les livraisons à leur convenance.

Force est de constater la gravité de ce précédent qui ressemble plus à une action de rackett où l’accès aux vaccins anti-Covid passe obligatoirement par une maximisation de l’immunité judiciaire et des profits des très grandes firmes pharmaceutiques.

Peut-on ainsi parler de démocratie, ou de souveraineté des Etats ou encore de droit à la santé ou de droits humains fondamentaux, ou d’utilité des sciences ? Nous voilà bousculés dans la violence de la réalité. Une réalité nouvelle, où l’on apprend qu’en plus de la violence des riches contre les pauvres et celle des pauvres contre les pauvres et contre les riches, il y a désormais une violence des laboratoires pharmaceutiques et des très grandes firmes contre les Etats. Si l’Etat est devenu si vulnérable qui le protègera ?



[1] “Covid-19: Should doctors recommend treatments and vaccines when full data are not publicly available?” BMJ. 2020 Aug 24;370:m3260. doi: 10.1136/bmj.m3260. (Covid-19: Should doctors recommend treatments and vaccines when full data are not publicly available? - PubMed (nih.gov))
[2] Elimination could be the optimal response strategy for covid-19 and other emerging pandemic diseases. BMJ 2020; 371 doi: https://doi.org/10.1136/bmj.m4907 (Published 22 December 2020) Cite this as: BMJ 2020;371:m4907 (https://www.bmj.com/content/371/bmj.m4907#:~:text=%20Elimination%20could%20be%20the%20optimal%20response%20strategy,range%20of%20human%20and%20animal%20infectious...%20More%20)
[3] C’est-à-dire avoir 5% de risque de contracter la maladie au lieu de 100%
[4] Peter Doshi: Pfizer and Moderna’s “95% effective” vaccines—we need more details and the raw data”. (https://blogs.bmj.com/bmj/2021/01/04/peter-doshi-pfizer-and-modernas-95-effective-vaccines-we-need-more-details-and-the-raw-data/ )
[5] Peter Nordström. “Effectiveness of Covid-19 Vaccination Against Risk of Symptomatic Infection, Hospitalization, and Death Up to 9 Months: A Swedish Total-Population Cohort Study” https://papers.ssrn.com/sol3/papers.cfm?abstract_id=3949410)
[6] Anika Singanayagam, Seran Hakki, Jake Dunning, Kieran J Madon, MSc Michael A Crone, MBBChAleksandra Koycheva, BSc et al. « Community transmission and viral load kinetics of the SARS-CoV-2 delta (B.1.617.2) variant in vaccinated and unvaccinated individuals in the UK: a prospective, longitudinal, cohort study” Published:October 29, 2021DOI:https://doi.org/10.1016/S1473-3099(21)00648-4. (https://www.thelancet.com/journals/laninf/article/PIIS1473-3099(21)00648-4/fulltext#%20)
[8] Karolina Akinosoglou,a,b, Ilektra Tzivaki, and Markos Marangos. “Covid-19 vaccine and autoimmunity: Awakening the sleeping dragon”. Clin Immunol. 2021 May; 226: 108721.Published online 2021 Apr 3. doi: 10.1016/j.clim.2021.108721.( https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC8019233/).
[9] Laetitia Atlani-Duault ; Bruno Lina ; Franck Chauvin; Jean-François Delfraissy ; Denis Malvy. « Immune evasion means we need a new COVID-19 social contract”. Published:February 18, 2021DOI:https://doi.org/10.1016/S2468-2667(21)00036-0. (https://www.thelancet.com/journals/lanpub/article/PIIS2468-2667(21)00036-0/fulltext)
[10] Walt Bogdanich and Michael Forsythe. “How McKinsey Has Helped Raise the Stature of Authoritarian Governments”. The New York Times. Dec. 15, 2018 (https://www.nytimes.com/2018/12/15/world/asia/mckinsey-china-russia.html)
[11] Le premier ministre de Victoria en Australie, Dan Andrews a évoqué ce concept de « vaccinated economy » qu’il prévoit durer au delà de 2023.
[12] COVID-19 vaccine surveillance report - week 42 - GOV.UK. Published: 21 October 2021 Publishing reference: GOV-10227 (https://assets.publishing.service.gov.uk/government/uploads/system/uploads/attachment_data/file/1027511/Vaccine-surveillance-report-week-42.pdf)
[13]Hilary Brueck. “A leading US disease expert says there's 'no doubt in my mind' that vaccinated people are helping spread Delta” Publié le 07/07/2021 à 18h22 | Mis à jour le 07/07/2021 à 21h59. (https://www.businessinsider.fr/us/covid-expert-vaccinated-people-can-spread-the-delta-variant-2021-7)
[14] Marie Carpentier et René Côté. « La Déclaration de Doha sur la santé publique : la bonne prescription ? Une perspective historique sur le débat concernant la protection par brevet des médicaments ». Volume 46, numéro 3, 2005 URI  :  https://id.erudit.org/iderudit/043861ar DOI  :  https://doi.org/10.7202/043861ar. Les Cahiers de droit.
[15] Pfizer’s Power published October 19, 2021. (https://www.citizen.org/article/pfizers-power/)
19/11/2021 | 10:12
15 min
Suivez-nous
Commentaires
Membre
LE PUCAGE DES VACCINEES VIA BLUETHOOT SE CONFIRME
a posté le 05-12-2021 à 00:11
CA VA CHAUFFER CETTE AFFAIRE.

Ils prennent vraiment les gens pour des objets. mensonge, tromperie, manipulation, ...

Maître Brusa a fait Confirmer la Présence de Code Alphanumérique Bluetooth chez les Vaccinés par un Huissier !

https://rumble.com/vp9116-catastrophe-vaccinale-tracage-matre-carlos-alberto-brusa-avocat-et-prsident.html

Une expérience réalisée dans un lieu isolé, sans appareils électriques, sans portables, sans antennes relais... Un groupe témoin de personnes vaccinées et un autre groupe témoin de personnes non vaccinées... Les personnes vaccinées émettent un code bluetooth !

DESOLE, MAIS CETTE CHOSE EST TOUT SAUF UN VACCIN !!! LA MARQUE DE LA BETE AU FER NUMERIQUE ?

https://rumble.com/vo9qg3-dsol-mais-cette-chose-est-tout-sauf-un-vaccin-la-marque-de-la-bete-au-fer-n.html

Un médecin utilise une application d'identification Refid et le bluetooth de son téléphone portable et découvre que les personnes vaccinées sont brevetées et suivies via une puce implantée.
Le code des personnes vaccinées apparaît sur le bluetooth du téléphone portable du médecin, qui vérifie que le numéro de code fait référence au numéro du vaccin, aux données biométriques de l'organisme vacciné et au code de série du flacon reçu.
Avec le code de série du flacon de vaccin, le médecin extrait le dossier complet de la personne, avec toutes ses données.

https://rumble.com/vpmvpz-le-puage-des-vaccines-via-bluethoot-se-confirme..html
Eveillé
Pass sanitaire, Pass vaccinal, coup d'état financier des banquiers centraux
a posté le 03-12-2021 à 12:14
Extrait du discours de Catherine Austin à Milan, Italie le 13 novembre 2021.

"En août 2019, les banquiers centraux du monde entier se sont réunis aux Etats-Unis, à Jackson Hole, et ont voté en faveur d'un plan « Going Direct Reset ». (remise à zéro directe )

Ce plan a été conçu par un groupe de banquiers centraux travaillant par l'intermédiaire du Blackrock investment Institute.

«Le pass sanitaire n'est qu'une partie de la mise en place d'un système de transactions financières, qui mettra fin aux monnaies pour la population générale.

Les banquiers dirigent la politique monétaire, et les gens votent pour leurs représentants qui dirigent la politique fiscale.

Et maintenant les banquiers centraux veulent contrôler les deux, dans un coup d'état financier.

S'ils arrivent à créer un système de transaction financière entièrement numérique, ils peuvent nous ramener à l'ESCLAVAGE.

Les banquiers centraux auront le contrôle direct de votre et de mon compte bancaire et ils pourront prélever des impôts quand ils le voudront et les augmenter quand ils le voudront.

Mais lorsqu'ils contrôleront les comptes bancaires des vaccinés et des non-vaccinés, ils DEPOUILLERONT chacun d'entre nous de TOUS LES ACTIFS et de TOUTES LES RICHESSES FAMILIALES. "

Ils nous ont déclaré la guerre, pour mettre en échec leurs plans diaboliques il faut absolument refuser les injections (poisons) et le pass vaccinal.
MonDroit
Belgique, pour le tribunal de Namur le pass sanitaire est illégal
a posté le 03-12-2021 à 08:30
Un tribunal de la région wallonne de Belgique a jugé que l'utilisation d'un pass COVID était illégale et a condamné le gouvernement local à payer une amende quotidienne de 5 000 '?' (5 658 $) jusqu'à ce qu'il retire la mesure, ont rapporté mercredi les médias locaux.

Le tribunal de première instance de la ville de Namur a jugé mardi que l'utilisation du Covid Safe Ticket (CST) ( pass sanitaire) était illégale en Région wallonne.

Selon le jugement, les règles obligeant chacun à montrer son CST avant d'entrer dans les cafés, restaurants, gymnases et lieux culturels restreignaient les libertés individuelles d'une manière disproportionnée qui ne sert pas l'objectif qu'ils poursuivent.

https://cutt.ly/zYohnCi

MonDroit
Connaître vos droits: L'ivermectine sauve des vies
a posté le 02-12-2021 à 09:53
Un patient âgé s'est rétabli du COVID-19 après qu'une ordonnance du tribunal lui a permis d'être traité à l'ivermectine, malgré les objections de l'hôpital dans lequel il séjournait, selon l'avocat de la famille.

Après qu'un hôpital de l'Illinois a insisté pour administrer du remdesivir coûteux au patient et que le traitement a échoué, sa vie a été sauvée après qu'un tribunal a ordonné qu'un médecin extérieur soit autorisé à utiliser l'ivermectine peu coûteuse pour le traiter, malgré les objections vigoureuses de l'hôpital. Le médicament a « très certainement » sauvé la vie du patient âgé « parce que son état a changé juste après avoir pris de l'ivermectine » , a déclaré à Epoch Times l' avocate de la famille, Kirstin M. Erickson de Mauck and Baker , basée à Chicago .

https://cutt.ly/FYtXaTQ
salahtataouine
bill.......sos bill hhahaha
a posté le 27-11-2021 à 17:36
salahtataouinenouvelle farce de bilou maisa posté le 27-11-2021 à 17:30pas la derniere on vous a prevenu vague suivie d une vague à l omsienne !!!
ce n est pas demain que je vais rentrer moi qui attendait depuis un certain temps pas envie de pcr iesé !! ni la emprisonné en hotel mes grottes me manquent je sais attendre bande .... j ai pu sortir sans etre pcr iesé (par l italie en bateau le test n etait pas obligatoire )
revenons à cette nouvelle farce comme l a bien dit le Pr Taubira , les donneés sont faussées dès le debut je m explique
pour mesurer une epidemie on doit voir l incidence ou la repercussion d une epidimie sur la population........et de la sorte on se rend compte de l etendue de la pandemie
en regle generale les infos viennent de ceux qui soignent ..medecins et hopitaux ..chaque jour .un malade est "osculté" un diag etc des elements tangibles chaque jour le tout "etudié" au niveau du ministere normalement ou "centre" creé pour l occasion ...la santé en tant qu affaire publique son ministere peut definir un "politque sanitaire"
vu qu on est 12 millions on peut tabler sur une population representative de 12 ou 13000 personne qui nous donnera une image d ensemble nombre de malades sur cet "echantillon " deçés" "hospitalisation" ..... des chiffres qui s approcheront de la realité chaque jour et chaque semaine !!
mais il y a toujours un mais ..les indicateurs utilisés et le process .on l a completement changé ....plus de medecin on a sauté la premiere etape ..la "consultation" et on s est fié aux testes qui "englobent" tout le malade le non malade (exemple en france la grippe sur 100 000 il y a 600 malades par semaine et ça sur une etude qui se fait depuis 20 ans et la covid le pic depuis le debut de la pandemie c est 175 le pic par semaine !!)
vous voyez les "indicateurs" utilisés changent tout ....c est une chose que je connais bien car j ai jonglé avec les indicateurs vu que j interviens sur le marché (pas de crypto) ....que du faux d ou 95 % de perdants car l indicateur ne reflete pas la realité et plonge les gens dans une fausse route (la crypto que beaucoup connaissent vu la pub il y a le bitcoin ou il ne compte que 21 millions d unités et 19 millions "sur le marché" valorisés à peu prés à 3 milliards de dollar ..il y a un echange de 170 milliards (j ai pas en tete la periodicté) vous voyez 95 % DE CE MONTANT va dans la poche de 5% !!!)
c est faussé des le depart et l info transmise n est pas la bonne alors la question qui se pose POURQUOI je vous laisse deviner ...
s infirmer c est possible
Verité
NON à la gouvernance mondiale de la santé
a posté le 25-11-2021 à 21:47
Rappel:

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) est un des Cheval de Troie de la gouvernance satanique mondiale.
Le 30 novembre et le premier décembre 2021 PERSONNE NE DOIT SIGNER( homme politique ou autre), le NOUVEAU TRAITE SUR LES PANDEMIES car ce nouveau traité donnerait à l'OMS (c'est à dire Bill Gates et ces alliés) les pleins pouvoirs sur les pays, donc plus de souveraineté, lors de la prochaine pandémie prévue.

Rappelez-vous:

Le 30 mars 2020, dans la conférence de presse quotidienne de l'OMS, le docteur Michael Ryan, directeur exécutif chargé du programme OMS de gestion des situations d'urgence sanitaire, a prononcé une phrase qui a donné lieu à de nombreuses mauvaises interprétations. «We need to go look in families to find those people who may be sick», traduisez «Le docteur Michael Ryan, le leader de l'OMS, a annoncé qu'en réponse à la propagation du virus, les autorités pourraient avoir à entrer dans les maisons des gens et en retirer des membres de la famille ( nous venons dans vos maisons prendre aussi vos enfants et de les incarcérer dans des centres de détention ), supposément par la force.»

http://urlr.me/kZgSy

Imaginez maintenant si on donne le PLEIN pouvoir à l'OMS !
Membre
Des tribunaux européens annulent les décisions politiques qui limitent les libertés des personnes
a posté le 25-11-2021 à 20:15
Malgré la tyrannie sanitaire, il y a encore des juges et des tribunaux qui maintiennent leur position en faveur des libertés et des droits de l'homme, ainsi les tribunaux espagnols suspendent le Pass Sanitaire en Galice, aux Canaries, en Cantabrie et en Andalousie, également en France les tribunaux des Yvelines, de l'Essone, de Versailles, de Strasbourg annulent le Pass Sanitaire dans les centres commerciaux. Au Portugal, le juge Rui Fonseca e Castro porte plainte contre le gouvernement, et tous ces juges sont soutenus par des citoyens qui luttent contre la tyrannie et pour le bien de l'humanité.

https://cutt.ly/vTCCocj
Sonia
Pass vaccinal
a posté le 24-11-2021 à 23:08
Le pass vaccinal n'a aucune legitimité scientifique ni interet sanitaire.
Membre
Le Tribunal basque suspend le Pass Sanitaire car il est une attaque aux libertés fondamentales des citoyen
a posté le 23-11-2021 à 14:55
Le tribunal Supérieur de Justice du Pays basque (TSJPB) a suspendu, ce 22 novembre, l'usage du Pass Sanitaire imposé par le gouvernement autonome. Le tribunal évoque une menace à la liberté des citoyens.

https://cutt.ly/5THxrqH

Amérique du Nord, du Sud, Océanie, Asie, Europe, les peuples se réveillent, tour du monde des manifestations contre le passe sanitaire et la Tyrannie !

https://cutt.ly/lTHzCiI
MonDroit
Le passe vaccinal de la honte est illégal ?
a posté le 22-11-2021 à 16:11
Vous ne voulez pas être injecter par des produits expérimentaux, déguisés en vaccins, c'est une FRAUDE, qui font beaucoup d'effets secondaires graves et des décès dans le monde, sous la contrainte de passe vaccinal? C'est bien de connaître vos droits.

Un dirigeant de Bayer admet en public que les ARNm sont des thérapies géniques donc les injections NE SONT PAS DES VACCINS.

Sans la pseudo pandémie du covid, personne n'aurait été disposé à se les faire injecter.

https://cutt.ly/VTDC0Uf

Professeur Christian Perronne, les injections NE SONT PAS DES VACCINS

https://cutt.ly/qTDVvw2

Des avocats et juristes expliquent pourquoi le passe vaccinal est contraire au droit Tunisien et international et par conséquent illégal.

Une lecture légale de la vaccination obligatoire selon le décret n°1155 de 1993 du 17 mai 1993, relatif à la revue des devoirs du médecin, code de déontologie médicale, telle qu'elle a été imposée, elle viole le principe de consentement des patients, c'est une forme de contrainte, qui est l'un des défauts du consentement, selon le caractère explicite des chapitres 43 et 50 du Code des obligations et des contrats, en plus du chapitre 23 de la Constitution, qui garantit l'inviolabilité corporelle d'une personne. Cette garantie exige la protection de l'ensemble du corps avec toutes ses composantes physiques et morales.
Au niveau international, la Convention de Nuremberg de 1947 stipulait dans son premier chapitre que « le consentement volontaire du sujet humain est absolument essentiel. Cela veut dire que la personne intéressée doit jouir de capacité légale totale pour consentir, qu'elle doit être laissée libre de décider sans intervention de quelque élément de force, de fraude, de contrainte, de supercherie, de duperie ou d'autres formes de contrainte ou de coercition.» Il doit être conscient et comprendre les détails de l'expérience.

Ce principe a également été souligné dans la Convention internationale des droits de l'homme de 1966, qui stipulait qu'« aucune expérience médicale ou scientifique ne peut être menée sur personne sans son libre consentement»
Ce traité a été ratifié par la Tunisie et il est donc légalement tenu de mettre en '?uvre ses dispositions conformément aux dispositions du chapitre 20 de la Constitution et du Traité international de Vienne concernant les conventions, convention de vienne sur le droit des traités,
Le principe de consensualiste a également été confirmé dans la Convention de Genève du 10 juin 1948 et la Déclaration d'Helsinki de 1996 relative à l'Organisation mondiale des médecins, World Medical Association, ce qui a souligné la nécessité du consentement du patient avant de recevoir tout traitement, car le chapitre 25 de la Convention stipule que : « La participation de personnes capables de donner un consentement éclairé
à une recherche médicale doit être un acte volontaire. Bien qu'il puisse être opportun de consulter les membres de la famille ou les responsables de la communauté, aucune personne capable de donner un consentement éclairé ne peut être impliquée dans
une recherche sans avoir donné son consentement libre et éclairé »

Dans le cas où le Ministre chargé de la Santé ou le Ministre chargé de l'Education prend une décision ou une circulaire administrative relative à la vaccination obligatoire, cette décision peut être contestée devant le Tribunal Administratif pour abus de pouvoir , en violation d'une règle de droit. et s'écarter de l'autorité ou des procédures conformément au caractère explicite du chapitre 7 de la loi n° 40 de 1972, du début juin 1972 relative au tribunal administratif

N: Un procès pour abus de pouvoir est dispensé de la représentation d'un avocat
MonDroit
Est ce que Mc Kinsey est impliqué dans le dossier de la vaccination et du passe vaccinal en Tunisie ?
a posté le 22-11-2021 à 11:19
Nous savons par exemple que McKinsey été choisie par les gouvernement français et britanique dans le cadre de la stratégie vaccinale et que McKinsey est liée au Mossad, puisqu'elle a des bureaux à l'intérieur du siège de Tsahal et du ministère de la Défense à Tel Aviv.
On peut effectivement s'interroger sur la présence de McKinsey un cabinet de conseil et de lobbying comme structure d'accompagnement des gouvernements mais on ne peut qu'être sidéré lorsque l'on apprend sur le propre site Internet de la compagnie que celle-ci se range parmi les leaders dans le conseil des sociétés pharmaceutiques :
« Notre cabinet s'est imposé comme le leader mondial du conseil dans le secteur biopharma au sens large, avec plus de 3 750 missions effectuées au cours des cinq dernières années, auprès de grands laboratoires pharmaceutiques, mais aussi d'acteurs des biotechs, de laboratoires de taille moyenne, d'industriels des dispositifs médicaux, de génériqueurs'?' Nous avons ainsi contribué au développement de huit des dix principales marques de médicaments sur ordonnance et à la conduite de huit des dix plus grosses opérations de fusion-acquisition du secteur ».

https://www.mckinsey.com/fr/our-work/pharmaceuticals-and-medical-products

Le site français de McKinsey précise également avoir accompagné « 18 des 20 plus gros laboratoires pharmaceutiques ».
https://www.mckinsey.com/fr/our-work/operations

Dès lors il apparait clairement que McKinsey qui accompagne les gouvernements sur la politique vaccinale actuelle est également celui qui conseille dans le monde les principaux laboratoires pharmaceutiques pour leur développement commercial.

En rappel qu'en Tunisie le patron de la succursale de McKinsey est Eric Bernheim qui est aussi président de la Fondation pour la rénovation de l'Université Hébraïque de Jérusalem
Lassaâd M'SAHLI
Accès aux données en 2076
a posté le 21-11-2021 à 22:35
Avec un Dossier des vaccins de 329 000 pages. Donc, le dossier global sera dévoilé après 55 ans soit en 2076.

https://www.reuters.com/legal/government/wait-what-fda-wants-55-years-process-foia-request-over-vaccine-data-2021-11-18/
Larbi Mokhtar
commentaire
a posté le 21-11-2021 à 19:42
MAGISTRAL ... Merci
zozo Zohra
Le jackpot
a posté le 21-11-2021 à 08:15
Le gouvernement américain réclame sa part dans l'invention du vaccin de Moderna - Opera News Official
https://www.rts.ch/info/sciences-tech/12644605-le-gouvernement-americain-reclame-sa-part-dans-linvention-du-vaccin-de-moderna.html

Download Now
https://opr.as/share
Angel
Enfin , un confrère cortiqué, informé et réaliste! BRAVO
a posté le 20-11-2021 à 20:39
J'ai dégusté de la 1ère à la dernière ligne votre article!
Vous montrez combien vous êtes soucieux des malades, combien vous respectez votre serment d'Hippocrate, combien vous avez une vue d'ensemble du sujet a la fois critique et réaliste!

Je ne peux que recommander à chacun de vous lire lentement, avec attention, et de bien s'imprégner des faits !
J'ai malheureusement le doute que chacun le fasse car c'est long et à multiples portes d'entrée! Enregistrez cet article, lisez et relisez-le aujourd'hui, demain... dans une semaine...

Et pour une fois, Bravo à BN d'avoir publié un si beau travail qui nous console des inepties de Bouchlaka ou ghanouchi!
A__Zut !
Un porte-parole inattendu !
a posté le 20-11-2021 à 18:13
Il y a quelques semaines, j'ai lu le "post, rapporté par BN, d'un autre professionnel de la santé (dont je tairai le nom, par politesse) mais qui, plutôt dogmatique, traitait hautainement ceux de ses compatriotes qui commençaient à manifester leur opposition au "pass" sanitaire (ou "obligation vaccinale") alors en projet de "quatre ignorants".

Pourtant Aristote, qui ne faisait pas du scientifique un dieu de la vérité, disait: «L'ignorant affirme, le savant doute, le sage réfléchit» ...

Quel soulagement de constater, en lisant ce gros pavé lancé dans le marécage des promoteurs de la vaccination à tout-va ("savants" et techniciens du savoir confondus), bercés par les stratèges du marketing de Big Pharma (Pfizer et cie), qu'il y a des compatriotes que le grand tumulte entretenu par la littérature dominante n'empêche ni de douter ni de réfléchir, et ne leur fait surtout pas oublier que la spécificité du jeu de langage scientifique qui est le leur ne fait pas moins partie intégrante et indissociable de cette combinaison de jeux de langages qui forme le lien social.

Cet article interpelle à plus d'un titre et on ne peut sincèrement qu'espérer que le "staff" politico-sanitaire national s'y penche le plus sérieusement, de près et vite, y réfléchisse et réévalue à sa lumière la pertinence de ses analyses, de ses politiques, de ses décisions et de ses engagements ainsi que de leurs impacts sur notre société, nos modes de vie et les perspectives de nos enfants.

En attendant, les "quatre ignorants" trouvent, là, un porte-parole aussi involontaire qu'inattendu ...

Nombre de concitoyens et autres résidents sur le territoire ne peuvent, à sa lecture, qu'être confortés quant à la légitimité de leurs suspicions et de leurs appréhensions à l'égard de ces vaccins improbablement immunisants et indûment présentés comme des potions magiques; que l'on tient, en tout cas, par tous les moyens à nous administrer dans des processions de liturgie sanitaire plus ou moins autoritariste, au grand bénéfice __véritablement immunisé, celui-là__ de Big Pharma ...
A__Zut !
Erratum
a posté le à 19:49
Prière de lire à la fin du paragraphe 4: " ... ainsi que leurs impacts" [qui sont également concernés par une réévaluation] au lieu de "... ainsi que DE leurs impacts".
salahtataouine
des articles depuis le debut !!
a posté le 20-11-2021 à 14:48
https://www.businessnews.com.tn/les-dix-constats-de-la-gestion-du-covid-19,526,99278,3
https://www.businessnews.com.tn/covid-19--le-prix-dune-evidence-negligee,526,103115,3
Tounsi Fakhour
@Lassaâd M'SAHLI
a posté le 20-11-2021 à 12:52
Merci pour cet article scientifique, médical et dense, sur un sujet important.
Il est très long.
Je n'ai ni la compétence ni l'intention de le "reviewer".
Mais pourquoi ne pas le publier dans une revue spécialisée ?
Sur un site comme BN, il aurait été préférable de le synthétiser et de le résumer.
Bien à vous,
Imed
Commentaire
a posté le 19-11-2021 à 22:16
Bien que le rapport a été très bien rédigé, un rapport scientifique et je me suis dis pourquoi il nous oblige à faire ce vaccin cette obligation m'a fait peur car je crois qu'il y'a quelque chose de louche dans ce sujet et j'ai posé la question y'a t'il un virus naturel constitue de trois protéine différentes incompatible c'est douteux c'est un crime et je crois les jours prochains ou les mois prochains les réalités vont être devoilees et alors qu'est ce il va ce passer à ce qu'ils ont obligé les gens à se vacciner je crois qu'il y'aura de la vengeance et beaucoups des mauvaises choses
Forza
Obsolescence programmée dans un marché concurrentiel ?
a posté le 19-11-2021 à 19:25
Est-ce possible ?
Il y'a plusieurs entreprises et pays qui ont développé des vaccins. Si une programmation d'obsolescence est possible, un ou plusieurs des fournisseurs vont opter pour une solution durable et rafler tout le marché une fois c'est démontré que son produit est supérieur sur la durée de protection.
La conception d'un vaccin est très couteuse. On ne regarde que ceux qui ont réussi et ont fait des milliards et on oublie les autres. Curevac et Sanofi ont fait des centaines de millions de perte car leurs vaccins n'ont pas abouti. Trouver la solution et la dose optimale n'est pas banale. Si on regarde les vaccins RMA par exemple, CureVac voulait le vaccin idéal et n'a travaillé qu'avec 12 microgramme de substance, résultat trop faible seulement 48% d'efficacité. Moderna elle a pris 100 micro-gramme, sa protection est plus durable que celle de BionTech-Pfizer qui travaillent avec 30 microgrammes mais a plus d'effets secondaires et a été maintenant interdit aux moins de 30 ans en France et Allemagne. C'est dire que c'est difficile et ça coûte aux labos aussi beaucoup d'argent. Les nabbaras n'inventent pas de médicaments et des vaccins, ils profitent et critiquent sans proposer de solutions.

Une obsolescence programmée même si c'est techniquement possible (et je ne sais pas si c'est le cas) n'a aucune chance car la concurrence impose en fin de compte la meilleure stratégie pour le consommateur.
riri
:) oui mais qui va vous écouter lol
a posté le à 21:42
wow vous avez un cerveau :)
les theories du complot ne supporte pas l'inteligence monsieur :) faites attention :)
Forza
Vous vivez dans la théorie du complot
a posté le 19-11-2021 à 19:03
Les données sont transparentes et ont été partagées avec scientifiques et le public dès qu'elles étaient disponible. Les vaccins ont évité la mort de millions de personne a travers le monde. Oui, il y'a une déception que la vaccination ne protège pas pour la vie mais ceci ne rend pas les vaccins sans valeur.
A fur et a mesure que les données sont devenues disponible avec la vaccinations de millions de personnes, les labos et les autorités des différents pays ont informé le public dans toute transparence. Croire à une obsolescence programmée est de l'univers du complot.
Les labos travaillent à améliorer es vaccins, à trouver des médicaments et nos les Tunisiens on est en train de pratiquer notre sport préféré le tanbir. Eux ils suivent des vies et font de l'argent et nous, in est sur la touche winabrou.
Ce sont les sceptiques comme vous et les anti-vaccination qui prolonge la vie de ce virus.
Angel
Le comble
a posté le à 20:31
Ignare en matière d'islamisme et ignare en matière de santé!
Forza nous aura tout fait!!!!!
zozo Zohra
Non
a posté le à 19:36
La réalité amère, et la descente en enfer de ce monde pourri où le plus fort commande le plus faible.
G7 se sont bien disputés le monopole de ces vaccins, tel que l'allemagne et USA....
Forza
Ils ne peuvent pas imposer un monopole
a posté le à 20:09
Car chaque entreprise et chaque pays est libre d'investir et de développer leurs propres vaccins. Il y'a des vaccins russes, chinois, indiens, cubains pour ne citer que quelques-uns. On ne peut pas demander à Moderna ou BionTech de donner leur savoir-faire balouchi alors qu'ils ont investi des années a les développer. Si on fait de la sorte, c'est l'innovation qui sera la victime et non ne pourra plus profiter d'avancement dans le domaine médical.
Les pays qui demandent que Moderne ou BionTech partagent avec eux les brevets, sont-ils prêts a partager les pertes avec Curevac et Sanofi, bien sûr que non, no risk no fun. Il faut prendre le risque, investir et travailler et espérer qu'on aboutisse.
zozo Zohra
Vaccin fantôme
a posté le à 21:24
Les incertitudes, les doutes et les hésitations, les contradictions sans arrêt pour finalement arriver au résultat de l'Allemagne aujourd'hui un COVID ingerable après tout ce cirque, population vaccinée presque à % .
On court après un ghost vaccinnes
zozo Zohra
Bien oui
a posté le à 20:52
Vous avez raison, un pays comme la Tunisie exemple, qu'ils essayent de fabriquer leur vaccin, et vous allez voir s'il va être commercialiser, ils le laisseront jamais passé. Rappelez vous que les vaccins chinoi et russe n'étaient pas valable au début.

Non, on n'appartient pas à ce nouveau mot "COMPLOTISTE"
mais on fait parti des observateurs de ce beau monde. On a le droit quand même.

riri
merci Forza
a posté le à 21:52
merci pour votre coup de gueule on est nombreux à la partager :)
Eveillé
Après le Covid19 voici la MARBURG
a posté le 19-11-2021 à 18:28
A en croire les chercheurs, le passe vaccinale est un outil pour imposer la surveillance numérique de masse et pour pousser le plus de monde vers les injections bourrés de substances toxiques comme l'oxyde de graphène ( et d'autres poisons ) qui vont provoquer beaucoup de victimes en faisant croire à une nouvelle épidémie la MARBURG, ce sera en fait dû aux microbulles d'oxyde de graphène contenant du ferrofluide qui en éclatant créeront des hémorragies, ce qui fera croire à une épidémie de type '?bola.

Avertissement du Dr. Roberto PETRELLA, la prochaine épidémie avec le virus "Marburg" est prête...

https://crowdbunker.com/v/p8DfNLfOXp

La Quinta Columna, scientifiques espagnoles, a déjà mis le doigt dessus, ce sera en fait dû aux microbulles d'oxyde de graphène contenant du ferrofluide qui en éclatant créeront des hémorragies, ce qui fera croire à une épidémie de type '?bola.

https://crowdbunker.com/v/mhYV7DcIBc
zozo Zohra
Ha ha
a posté le à 19:27
Pauvres de nous, akhar zamen
La dernière retrouvaille de ce monde d'argent pourri
salahtataouine
ce n est pas le premier article de qualité
a posté le 19-11-2021 à 18:11
si quelqu un plus doué que moi ,merci de mettre les liens vers les articles publiés ici meme par le meme auteur sur BN depuis le debut de la pandemie ..à lire et à relire
Angel
oui et merci d'avance
a posté le à 20:43
il est important de bien avoir une vue d'ensemble
Cet article est le TOP
l'autre
Un scientifique ne publie pas ses articles dans Businessnews!
a posté le à 21:03
Avec tout mon respect, un scientifique ne publie pas ses articles dans businessnews. Il y a des journaux spécialisés avec un comite de lecture et un facteur d'impact. Depuis quand businessnews est une référence dans le domaine scientifique ou même le débat scientifique. Vous avez le droit de publier votre point de vue et il est très respectueux et respectable mais pas de faire dire à la science ce que ne dit pas et faire une lecture orientée de la littérature.
Angel
et le droit a l'information?
a posté le à 20:46
avec de tels principes, restez dans votre ignorance crasse mais ne privez pas chacun de son droit à l'information
L'information ne doit pas rester dans un petit comité de "bien pensants" (HHHH) et tout un chacun a le droit de progresser dans ses connaissances!
salahtataouine
harecelé par ma caisse maladie hahahah
a posté le à 18:50
ils m aiment tellement un message presque quotidien !!

"Dose de rappel contre le Covid-19 : un rendez-vous à ne pas manquer !
Les études récentes montrent une diminution de l'efficacité du vaccin avec le temps. C'est pourquoi les autorités sanitaires recommandent de réaliser un rappel vaccinal pour les populations les plus à risque de formes graves de Covid-19. En France, la campagne de rappel du vaccin a débuté le 1er septembre. Qui est concerné par la dose de rappel ? Quand faire son rappel et comment ? Quelles conséquences sur le passe sanitaire ?


meme si ils avouent que le VACCIN N EST PAS EFFICACE ...... une dose de plus
Nephentes
Article coup de poing
a posté le 19-11-2021 à 17:35
Je suis fier que cet article ait été écrit par un Tunisien

Nous sommes bien dans une nouvelle ère de risques en partie ingérables
VRAI
B, NL, LUX, IR désormais des zones à haut risque - malgré un taux de vaccination record
a posté le 19-11-2021 à 17:25
Les quatre Etats enregistrent une hausse continue du nombre de nouvelles infections à Covid-19 et de patients atteints de la maladie de Corona dans les hôpitaux et les unités de soins intensifs, malgré des taux de vaccination parfois élevés.

En principe, cette nouvelle devrait inciter l'un ou l'autre à se remettre à penser par lui-même ...
Forza
C'est vrai mais
a posté le à 19:13
Les pays qui ont un très haut de vaccinations comme le Portugal, l'Espagne et l'Italie sont dans une meilleure situation. En Allemagne par exemple le taux de vaccination ne dépasse pas les 67.5%, c'est peu et le virus continue à circuler car les politiques étaient molles et n'ont pas imposé la vaccination.
La population la plus âgée était vaccinée depuis janvier et février donc depuis plus de 9 et 10 mois et leur système immunitaire est moins bon que chez les jeunes. On observe donc des infections chez les plus âgées et chez les jeunes non vaccinés.
Ceux qui critiquent les vaccins comme Mr. M'Sahli ne propose pas de solutions, ils font juste du tanbir.
Blu
pas pire aveugle que celui qui ne veut as voir
a posté le à 06:10
Pourquoi faut il nous vacciner encore et encore et bien c'est que ces bons vaccins à ARNm ne laissent plus de place à notre immunité naturelle mieux elle la fait disparaître. Cette magnifique immunité que Dieu nous a donné qui a su nous protéger de tant de maladie Moi je fais confiance à notre
créateur et je laisse les gens faire l'autruche faute de pouvoir leurs ouvrir les yeux. Quant aux médicaments, il y en a mais ne rapporte plus rien donc bannis.
BIEN
la MALADIE, c'est la VACCINE !?
a posté le 19-11-2021 à 17:06
Et le moment est venu, les vaccinés bloquent les cabinets médicaux et les hôpitaux ?
Microbio
Gibraltar : taux de vaccination de 100%, incidence 1056
a posté le 19-11-2021 à 15:30
Cette statistique est effrayante. Dans le petit Etat de Gibraltar, le taux de vaccination est de 100%. Pourtant, l'incidence sur 7 jours est de 1056. Comment cela s'accorde-t-il ? Des présages pour la Tunisie aussi ?

Source : https://www.corona-in-zahlen.de
Forza
statistiques bizarres de Gibraltar
a posté le à 19:39
Bonjour Microbio et merci pour le lien. Je vois nombre d'habitants 33691 et nombre de vaccinations (première dose) 40787, c'est pratiquement impossible sauf si des personnes vaccinées seraient venues d'ailleurs par exemple d'Espagne ou de Grande Bretagne donc la statistique montre 40787 doses administrées mais pas toutes aux habitants résidents de Gibraltar donc on ne sait pas vraiment le taux de vaccination réel car 100% est impossible, le vaccin n'est pas autorisé pour les moins de 12 ans. A mon avis c'est une anomalie de la statistique, ils n'ont pas les données des résidents vaccinés.
Blu
merci merci merci
a posté le 19-11-2021 à 15:27
Mille mercis pour votre analyse. Je reprends espoir que les soins soient à nouveau offerts avant le vaccin qui laisse trop de gens dans le désarroi suite aux effets secondaires. Un oeil sur "Telegram: témoignages vaccin covid", c'est l'horreur. Dans mon entourage tous les vaccinés ont des problèmes.
jean laurent duca
avis très favorable
a posté le 19-11-2021 à 14:30
remarquable analyse
Lucas
Waouh !
a posté le 19-11-2021 à 13:00
Mais il était où ce génie pendant ces années ? Pourquoi il nous pond cette analyse tirée par les cheveux maintenant ? Il devrait, à lui seul ,être LE PATRON DE LA CACCINATION. Ah, quand stupidité rime avec cupidité.
l'autre
Il ne faut pas confondre un pointd e vue personnel avec une analyse bibliographique des faits!!!
a posté le 19-11-2021 à 12:53
Cet article présente une analyse personnelle orientée et non une compilation de l'état de l'art il prétend l'auteur. Comme il a été indiqué par RIRI, la plupart des références mentionnées aboutissent à des conclusions opposées à ce qu'il est présenté dans cet article. De même, le références citées sont légères alors qu'il y a des publications scientifique sérieuses et plus pertinentes qui permettent de faire une analyse plus fine et plus objective et qui surtout aboutissent a des conclusions opposées à cet article. Il s'agit d'un sujet sensible et tout publication sur ce sujet mérite d'être objective et honnête pour éclairer sans ambiguïté les citoyens et les rassurer. Je vois beaucoup de " Bravo". La question des Bravos ont ils eu la curiosité de lire les références citées et d'autres articles avant d'applaudir!! j'en doute!
Angel
OUI et RE-BRAVO
a posté le à 21:00
Oui ceux qui ont mis bravo, lisent comme moi des articles de toutes origines depuis.... le printemps 2020 et suivent les choses de près, ne les prenez pas pour des imbéciles, c'est vous qui passez pour un crétin!
mansour
La toute puissance de la finance qui oblige le monde
a posté le 19-11-2021 à 12:33
accablé par la peur du covid à toujours courir derrière le dernier vaccin qui nous sauvera peut être...Venez, venez à tous tenter votre chance de survie Allez, encore une 2e et 3e dose de vaccin et encore une 4e dose pour faire plaisir aux labos et aux puissants de l'argent...
riri
je ne comprend pas ...
a posté le 19-11-2021 à 12:13
Bonjour,
Meric pour le texte, mais qui me laisse perplexe...
Je ne suis pas docteur mais je sais lire, et j'ai donc lu le rapport que vous cité (note de bas de page 12), et ils disent à eu près le contraire de ce que vous dites....

"In the context of very high vaccine coverage in the population, even with a highly effective
vaccine, it is expected that a large proportion of cases, hospitalisations and deaths would occur
in vaccinated individuals, simply because a larger proportion of the population are vaccinated
than unvaccinated and no vaccine is 100% effective. This is especially true because vaccination
has been prioritised in individuals who are more susceptible or more at risk of severe disease. "

(ce qui explique (je me permet modestement d'expliquer) par une simple règle de trois pourquoi il y a plus devacciné que de non vacciné qui vont à l'hopital, mais ce qui reste faux pour les cas grave)

"Several studies of vaccine effectiveness have been conducted in the UK which indicate that 2
doses of vaccine are between 65 and 95% effective at preventing symptomatic disease with
COVID-19 with the Delta variant, "

"Several studies have estimated vaccine effectiveness against hospitalisation in older ages, all of
which indicate higher levels of protection against hospitalisation with all vaccines against the
Alpha variant (7, 8, 9, 10). Effectiveness against hospitalisation of over 90% is also observed
with the Delta variant with all 3 vaccines"

"As described above, several studies have provided evidence that vaccines are effective at
preventing infection. Uninfected individuals cannot transmit; therefore, the vaccines are also
effective at preventing transmission. There may be additional benefit, beyond that due to
prevention of infection, if some of those individuals who become infected despite vaccination
are also at a reduced risk of transmitting (for example, because of reduced duration or level of
viral shedding). A household transmission study in England found that household contacts of
cases vaccinated with a single dose had approximately 35 to 50% reduced risk of becoming a
confirmed case of COVID-19. This study used routine testing data so would only include
household contacts that developed symptoms and went on to request a test via pillar 2. It
cannot exclude asymptomatic secondary cases or mildly symptomatic cases who chose not to
request a COVID-19 test (16). Data from Scotland has also shown that household contacts of
vaccinated healthcare workers are at reduced risk of becoming a case, which is in line with the
studies on infection (17). Both of these studies relate to a period when the Alpha variant
dominated. An analysis from the ONS Community Infection Survey found that contacts of
vaccinated index cases had around 65 to 80% reduced odds of testing positive with the Alpha
variant and 35 to 65% reduced odds of testing positive with the Delta variant compare to
contacts of unvaccinated index cases (18)."

bref, juste l'inverse de ce que vous dites sur la transmission dans votre article.... mais encore une foi je ne suis pas docteur,

"The rate of a positive COVID-19 test varies by age and vaccination status. The rate of a positive
COVID-19 test is substantially lower in vaccinated individuals compared to unvaccinated
individuals up to the age of 29. In individuals aged greater than 30, the rate of a positive
COVID-19 test is higher in vaccinated individuals compared to unvaccinated. This is likely to be
due to a variety of reasons, including differences in the population of vaccinated and
unvaccinated people as well as differences in testing patterns."

ici l'analyse est juste un peu plus modeste et subtile que la votre on dirais...

pour enfoncer le clou:
'UKHSA and University of Cambridge MRC Biostatistics Unit previously reported on the direct
and indirect impact of the vaccination programme on infections and mortality. Estimates suggest
that 127,500 deaths and 24,144,000 infections have been prevented as a result of the COVID19 vaccination programme, up to 24 September.'

bref, je laisse les lecteurs lire le rapport que vous citez (je ne comprend pas pourquoi vous citez un rapport et aboutissez à des conclusions contraires...mais je ne suis pas docteur, je trouve juste cela très bizarre):

"UKHSA and University of Cambridge MRC Biostatistics Unit previously reported on the direct
and indirect impact of the vaccination programme on infections and mortality. Estimates suggest
that 127,500 deaths and 24,144,000 infections have been prevented as a result of the COVID19 vaccination programme, up to 24 September."

cordialement (un non docteur qui vérifie les sources d'information avant de tout gober et qui sait un peu lire en anglais...)
Angel
les critères!
a posté le à 21:08
pour faire coller les données avec la volonté de vaccination on a beaucoup modifié les critères d'analyse
-en une épidémie et une pandémie
- des malades et des PCR positifs
- des morts et des admis en réanimation
- des malades graves mais pas forcément réanimés et des réanimés ou des morts
- des malades guéris et des porteurs sains
- des non PCR positif donc naïfs et des porteurs sains
- ....
Quand les critères d'analyse des statistiques et les chiffres sont à géométrie variable il faut avoir de sacrées connaissances et les pieds bien sur terre pour démêles les dits et les non dits!
Je redis bravo à cet article!
Forza
@Riri - ça me rappelle son article d'il y'a une année
a posté le à 19:57
Il a alors écrit que l'efficacité du vaccin est moins que 1% en devisant le nombre de participants non infectés par le nombre total de la population. La façon d'argumentation de Mr. M'Sahli n'a rien de scientifique.
Il pense aider le pays avec ses article mais il fait le contraire. Chaque article non scientifique qui augmente le doute des gens et fait des morts (indirectement).
Lassaâd M'SAHLI
Réponse à Riri
a posté le à 13:19
Merci de voir page 17 premier graphique.
Smokin'Joe
Bravo!
a posté le 19-11-2021 à 12:09
Bravo pour ton courage!
Je commençais à perdre espoir en me disant que nos médecins tunisiens sont tous pareils et qui traitaient des cas et non pas des humains ayant des spécificités.
Il y aura certainement beacoup de leçons a retenir a l'avenir, la vérité absolue n'existe pas.
salahtataouine
Bravo pour cet article complet
a posté le 19-11-2021 à 12:03
Merci Monsieur pour ce "tour complet" de la pandemie ! oui comme vous dites "nos scientifiques" se taisent par "interet" ?
dés le debut ici meme nous avions parler d un "abonnement vaccinal" qui va durer dans le temps si la population va continuer à gober "la peur" et comme disait coluche "le temps que je gagne je vais continuer à jouer"
j ai interpellé l i,stitut pasteur au bled suite à une declaration de l un de ses membres ...pas de reponse!
Le Pr Raoult a dit tout haut ce que nous savions deja ...gates "dirige" l OMS (le premier financier de l organisation).....notre santé n est plus entre les mains de nos etats(un service public) mais sous la main mise de la finace ,comme notre agriculture et et et ...le tout jetable comme vous dites avec une durée de "vie" decidée à l avance !!
je ne suis pas si jeune que ça avec quelques problemes cardiovasculaires et me voilà "en prison à ciel ouvert" car non vacciné je ne peux rentrer au bled (7 jours de "prison" en hotel" avec pcr avant de partir et en arrivant !!!.....je vais essayer la "hargua à l envers" car mon tataouine natale me manque)...je me suis fait avoir confiné au debut au bled et me voilà "confiné ici" sans pass sans droit !!
Pour revenir aux vaccinés je voulais vous en parler depuis un bout de temps sur des analyses faités sur des vaccinés ( analyses à effectuer ) des medecins ont constaté des anomalies ,des inflamattions rhumatismales ,des microthromboses d arteres (j ai deja fait un pontage il y a 4 ans à peu prés)
il est necessaire de voir ces analyses 1)D-dimetres (coagulation sanguine) 2)CRP (proteine qui apparait dans le sang suite à une inflammatien aigue) 3) CPK (lesions dans des organes si anormalement elévé) 4) trpotine (dans les fibres musculaires elevé ?° 5) ferretine (trop de fer presence de fer dans le vaccin
une telle analyse pourra nous donner des indications si "elevé" ....cette analyse se fait par ici sans ordonnace ...si vous pouviez nous eclairer sur ça
encore merci pour cet eclairage


zozo Zohra
Salahtataouine
a posté le à 12:37
Bonjour Monsieur,

Rabi maak, je suis pareil que vous , je me sens pas concerné, je vis normalement, sans passe sanitaire.
La seule chose qui m'en bête le voyage et surtout cette obligation d'aller en prison dans un hôtel imposé par la Tunisie. J'aimerais y retourner, je suis obligé d'attendre qu'ils suppriment cette obligation, qui nous impoisonne la vie.

Le pire c'est que le médicament existe, mais il faut qu'ils finissent à se remplir les poches. Immonde

Bonne journée


Ivrogne
Bravo
a posté le 19-11-2021 à 11:04
Merci pour l'article tres interressant ca me rassure qu'il y a des gens qui pensent Zen
Sensei
Bravo!
a posté le 19-11-2021 à 11:02
Pertinent et rigoureux! Merci pour une excellente analyse!!
zozo Zohra
Vaccin
a posté le 19-11-2021 à 11:00
Très belle analyse,

On est vraiment des moutons nous autres.

A partir du moment, ou vous répétez les injections sans arrêt en très peu de temps, je conclue ces vaccins est un échec et c'est la plus grosse arnaque du siècle par les laboratoires.

Ce qu'il me choque c'est qu'on doit les injecter aux enfants en bas âge. Terrible tout ça pour se mettre plein les poches. Drôle de vie
Khaled Falah
commentaire
a posté le 19-11-2021 à 10:45
Merci Docteur pour le courage et la clarté. Article très dense et instructif.
salahtataouine
bonjour quand meme
a posté le à 12:08
si c est bien vous si khaled voilà des anneés que je vous ai pas croisé ...plus de 30à 35 ans ..hahahah