alexametrics
mardi 07 décembre 2021
Heure de Tunis : 09:14
SUR LE FIL
Le livre de Rabeh Khraifi confisqué à la foire du livre
17/11/2021 | 19:42
1 min
Le livre de Rabeh Khraifi confisqué à la foire du livre

 

Le professeur de droit public et chercheur en droit constitutionnel, Rabeh Khraifi, a publié un statut ce mercredi 17 novembre 2021, s’indignant de l’interdiction d’exposition de son livre par la direction de la Foire internationale du livre au Kram. 


Rabeh Khraifi a précisé que le directeur de la maison d’édition “Maison du livre”, l’avait informé de la décision concernant son livre intitulé “La corruption et un État défaillant”, sous prétexte que le livre nuit à l’image de la Tunisie, bien qu’il soit parmi les livres déclarés par les éditeurs exposants. “C’est une action étrange, et le prétexte est ridicule”. 


Une grande polémique a fusé sur la toile, depuis hier après la visite de la ministre de la Culture, Hayet Ketat Guermazi, à la foire du Livre au parc des expositions du Kram, qui avait débarqué accompagnée d’une garde rapprochée armée et a confisqué plusieurs ouvrages dont une biographie du leader d’Ennahdha Rached Ghannouchi.


En réaction à la vague de critiques, le directeur de la foire du Livre a confirmé la confiscation de certains ouvrages, notant que cette décision a été motivée par le fait que ces livres n’avaient pas été déclarés par les éditeurs exposants.

S.H


17/11/2021 | 19:42
1 min
Suivez-nous
Commentaires
zola
avilissant.....
a posté le 18-11-2021 à 12:09
Décision déshonorante et d'apparence arbitraire, mais qui annonce l'entrée dans une ère qui ressemble beaucoup à celle que vit un pays du moyen orient visité en grande pompes par le président de la Tunisie. la cheffe de gouvernement vient d'en faire l'éloge du régime en place. c'est malheureux aussi bien pour l'auteur du livre que pour le lecteur d'être privé de lire les idées rassemblées par Dr. Khraifi sur les liens de la corruption avec l'Etat à travers ses organes et ses textes de lois, en donnant l'exemple tunisien qu'il connait parfaitement. La question qui n'a pas de réponse actuellement c'est qui a pris cette décision? et jusqu'où doit-on remonter pour autoriser ou interdire la publication d'un livre en Tunisie actuellement.? Par contre, ce dont je suis certain c'est qu'on vient de lui faire un jolie coup de pub gratuitement.
takilas
Une biographie ?
a posté le 17-11-2021 à 23:22
Si cette biographie n'es pas déformée ou falsifiée pourquoi l'avoir retirée ; à moins que cet ignorant et cdue cet inculte soit devenu du jour au lendemain un illustre en..... Indonésie hahaha.
Et puis pourquoi cacher les corruptions de nahdha lors de la dernière décennie ? S'il y a du vrai, à amoins de donner la possibilité à nahdha de se défendre, ou que leurs procès sont imminents.
Alya
Le livre était il trop tabballou?
a posté le 17-11-2021 à 21:47
Le livre était il trop taballouuu. Je ne sais pas Il est certain que sa parution est precoce. Cetres plusieurs personnes sont actuellement devant la justice
Peut être que l auteur s est aventure très loin alors que la justice ne s est prononcé.e
Fares
Encore un autre livre
a posté le 17-11-2021 à 21:17
Il paraît que la bande dessinée "Tintin au pays des soviets" a été confisquée également parce qu'elle nuit au projet ou disons plutôt au fantasme de ahadouhom.
Tn
Lool..
a posté le 17-11-2021 à 20:56
Vous attendez toujours..qq chose positive..?!..
Nephentes
Cet hiver sera particulierement pluvieux
a posté le 17-11-2021 à 20:48
Et il n'y a pas que les hirondelles qui volent bas; très bas même

Ce sont des signes qui ne trompent pas
Forza
La dictature s'installe
a posté le 17-11-2021 à 20:48
Et elle va broyer même ses défenseurs comme ce Khraifi, juriste du palais, beni oui-oui pro Saied dans tout ce qu'il fait. Il est comme Zakhraoui, Mahfoudh et Belaid une honte pour l'université tunisienne, des profs de droit constitutionnel qui défendent la dictature et les dépassements contre la constitution, hamiha haramiha.
BIEN
Forza: exactement, hamiha haramiha.
a posté le à 21:55
hamiha haramiha.
hamiha haramiha.
hamiha haramiha.
MH
Libertés en danger
a posté le 17-11-2021 à 20:29
Des signes qui ne se trompent pas. Petit à petit, la dictature s'installe. Les libertés sont menacées avec des médias muselés (sous prétexte d'absence de licence) et des livres interdits. Tunisiens, réveillez-vous!!
Un citoyen
Vous vous êtes réveillé pendant ces 11 ans de purgatoire islamiste ?
a posté le à 22:25
Pourtant si le pays est dans ce pétrin c'est bien grace a eux et au silence de beaucoup de gens comme vous occupes à regarder ailleurs ...
VOILA
VIVE
a posté le 17-11-2021 à 20:22
Daoulet Al3askar !
VAR
C´est le prix de votre defense de la Dictature de Kaiis Saied!
a posté le 17-11-2021 à 20:21
n´est-ce pas Mr. Rabeh Khraifi ?