alexametrics
samedi 16 octobre 2021
Heure de Tunis : 15:02
SUR LE FIL
Samir Dilou : Anouar Maârouf convoqué pour une marche à pied dans son quartier !
07/10/2021 | 13:13
1 min
Samir Dilou : Anouar Maârouf convoqué pour une marche à pied dans son quartier !

 

Le député Samir Dilou a assuré, jeudi 7 octobre 2021, que l’ancien ministre nahdhaoui du Transport, Anouar Maârouf, qui est assigné à résidence, a été convoqué par le district de sûreté à Carthage. La raison, selon Samir Dilou, est que M. Maârouf est sorti de son domicile pour faire de la marche dans le quartier. Le chef du district a considéré cet agissement comme étant une violation de l’assignation à résidence.

 

On notera que le président de la République, Kaïs Saïed avait affirmé que toutes les personnes concernées par cette mesure peuvent se déplacer dans un périmètre de 60km. Une information confirmée par le Tribunal administratif qui avait assuré, après avoir rejeté les recours contre les assignations à résidence, que les assignés ne sont pas interdits de se déplacer ou d’exercer leurs activités professionnelles.

Il semble que dans les faits ça ne soit pas le cas. D’ailleurs, l’ancien président de l’Inlucc Chawki Tabib a prouvé qu’il est interdit de se déplacer.

 

07/10/2021 | 13:13
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Raa
ya samir "el akba lik" on attend ton tour et ça venir tôt ou tard
a posté le 07-10-2021 à 21:10
pas plus
BOUSS KHOUK
ALLEZ ! UN MINI Q 5
a posté le 07-10-2021 à 18:37
pour une petite balade fil houma à CARTHAGE. ***
Hadou
Mais c'est un nahthaoui!!!
a posté le 07-10-2021 à 16:27
Mais c'est un nahthaoui!!!!
On ne peut jamais défendre un nahthaoui..
Un nahthaoui c'est traître et sanguinaire..
Vous vous rappelez bien de Samir dilou en Libye,essayer les armes....
Un nahthaoui c'est un destructeur de son pays et il faut toujours l'isoler loin de l'être humain..
Jaw
Réponse
a posté le à 14:02
Bravoooo ghanouchi ye m3adhebhom
Ahmed
Après la destruction romaine
a posté le 07-10-2021 à 16:18
Carthage vit son pire moment : l'invasion de khouanjias.
St Just!
Ils sont des vrais sportifs ces enfants de Ghannouchi!
a posté le 07-10-2021 à 16:17
Pour Laaraydh les enfants de Ghannouchi ne faisaient que s'entraîner. Pour Dilou M. Maarouf faisait de la marche..... mais la justice l'arrête.
Décidément les tunisiens ont un vrai problème avec ces vrais sportifs. .... Il faut leurs fournir tous, jeunes et vieux, des Q5. Ils arrêteront de faire du sport et de marcher.
DHEJ
Ah bon il habite à CARTHAGE...
a posté le 07-10-2021 à 14:04
Et avant la merdolation ce MAAROUF habitait où?
Boulima
Si vite habitant Carthage
a posté le 07-10-2021 à 13:54
Ce que je retiens de l article. C est qu il est habitant de Carthage. Il ne l a jamais ete avant! Waw la vitesse avec laquelle les pauvres ministres Nahdhawi s enrichissent. Meme de l ere de Ben ali il fallait etre au moins ministre pour 10 ans pour avoir un terrein et s endetter pour construire sa maison à Carthage... bref meme mohamd Ghannouchi, hamed karoui, Hedi Baccouch premiers ministres n ont pas eu ce privilege. Tous les clowns post révolutionnaires sont des riches banlieusards. Hammadi jebeli est devenu milliardaire. Qui a donné plus lui ou Mohamed Ghannouchi. Des Trabelsi sont encore en prison pour enrichissement illicite. Hypocrisie. Le chef de la police a raison de faire fixation sur lui. Il est allergique aux voleurs.
zaza5311
maaroufQ5
a posté le 07-10-2021 à 13:53
ya Samir : est ce qu'il a informé les autorités compétentes qu'il désirait faire de la marche dans son quartier?
ya Samir : avec les nahdhaouis il fait toujours être prudent, la marche pourrait avoir un autre objectif (qui sait ?)
MFH
Remarque débile.
a posté le 07-10-2021 à 13:36
Ya Dilou, yezzi, fokk, tu deviens insupportable avec tes remarques déplacées. Que dit la loi de l'assignation à résidence ?. C'est ce qui y est, qui est juste pas ce que dit le Président. Tu es avocat, tu devrais le savoir, non !! Laissez le Président tranquille, bon sang. Il a plein d'autres chats à fouetter. Pas comme vous en tous les cas, vous êtes suspendus et payés tout de même. Le paradis où l'on distribue la baklaoua.